Vierge

D.1945-13

Le souffle brûlant de la déflagration a dévasté Nagazaji ce 9 août 1945, faisant plus de 70 000 morts, a pulvérisé les vitraux et les murs de l’édifice, brûlé son autel et fait fondre sa cloche. Mais la tête d’une statue en bois de la Vierge Marie a survécu au brasier, gisant parmi les colonnes effondrées et les débris de l’église romane. L’icône a conservé les stigmates de la guerre: les yeux ont brûlé, laissant deux orbites noires, la joue droite est noircie et une fissure court le long du visage comme une larme.

Borgne manchot

O.1986-2

La découverte de la théorie des hétéronymes de Fernando Pessoa va lui permettre de dépasser les contradictions propres à sa pratique picturale, notamment celle de l’hétérogénéité. Ainsi l’artiste associe-t-il au nombre de combinaisons qu’offrent les lettres d’un nom, le nombre de possibilités formelles qu’offre l’abstraction. En 1988-89, il rédige un texte programmatique présentant le travail de quatre artistes dont les noms ne sont autres que les anagrammes de son propre nom. Les six séries élaborées alors par l’artiste (dont Tchernobyl, Les Trois du Cap et Boat People) peuvent sembler contradictoires tant leurs formes paraissent hétéroclites. Pourtant, réalisées les unes en regard des autres, elles sont animées par les mêmes préoccupations picturales, notamment la mise à distance des affects par la mise à distance des savoirs techniques. La série Tchernobyl (1986-90) est peinte de la main droite (Noël Dolla est gaucher), l’œil gauche caché. Tel un borgne manchot, l’artiste se trouve en difficulté par rapport aux savoirs et habitudes techniques, provoquant l’écart nécessaire entre le titre de l’oeuvre et l’inquiétante étrangeté de la matière picturale.

Appauvri

D.1999-2

L’OTAN A CONFIRMÉ, dans une lettre adressée à l’ONU, que ses avions avaient bien utilisé, comme plusieurs associations de protection de l’environnement l’en avaient alors accusé, des munitions à l’uranium appauvri durant les raids, au printemps 1999, contre la Serbie. Selon le secrétaire général de l’Alliance atlantique, George Robertson, ancien ministre britannique de la défense durant la campagne « Force alliée », qui a débuté le 24 mars 1999, un total de quelque 31 000 munitions à l’uranium appauvri ont été tirées contre des blindés serbes au Kosovo.

Hara

D.1945-11

Sadae, l’épouse de Hara, tombe malade en 1939 et décède en 1944. Il avait dit d’elle : « Si je dois perdre ma femme, je ne vivrais qu’un an pour laisser un recueil de beaux et tristes poèmes ». Un an plus tard, juste avant le premier anniversaire de sa mort, il est exposé au bombardement atomique de Hiroshima dans la maison de ses parents à Motomachi. Ces deux expériences traumatisantes sont devenues centrales dans son travail.

100 ton test

D.1945-10

About 800 yards south of ground zero at Trinity Site, construction engineers built a heavy-duty 20-foot wooden platform. It had to be sturdy because they then stacked 108 tons of TNT on top of it. Then, on May 7, 1945, well before dawn, the neatly stacked boxes of TNT were detonated.

Gamlet

O.2016-5

«La Zone est mon lieu de détente. Elle remplace la mer, les Carpates, les terrils, la Turquie enduite de mojito frais et parsemée de putes bronzées. Une vingtaine de fois par an, j’y pars en visiteur clandestin. Je suis un stalker, un piéton, un passant, un idiot, appelez-moi comme vous voulez. On ne me remarque pas, mais je suis là. J’existe, un peu comme le rayonnement ionisant. Je prépare mon sac à dos, je passe sous les barbelés puis je disparais dans la profondeur noire des forêts de Polésie, dans les trouées et les odeurs de pin. Je me fonds dans ces épaisseurs étourdissantes et personne jamais ne pourra m’y débusquer.»

IN 1991, at the edge of the Cold War, photographer Patrick Nagatani published Nuclear Enchantment, a collection of 40 photographs about the continuing effects of nuclear weapons development in the American Southwest.

Radiation Burn

D.2010-2

Critical art ensemble project is about the use of the so-called “dirty bomb” as an instrument for state propaganda. We intend to recreate the hype around this instrument while at the same time deflating the spectacle. With the help of some great curators/producers in Germany, we will hire a professional demolition team to safely set off a bomb with a non-radioactive, metallic tracer simulant in an urban area in Germany. We’ll have people in Hazmat suits with metal detectors analyze the blast site. Immediately after the blast and while the site is being analyzed, we will set up a PA system at ground zero where a nuclear scientist will speak to the public about the actuality of making, deploying, and detonating a dirty bomb. The reality is that weapon is basically a myth. For a truly harmful one to be built it would require state sponsorship. It not something any terrorist could ever do, nor is it a “poor man’s nuke.” If we don’t take the “dirty bomb” as a self evident threat (its propaganda form), and instead look at it from a reflective reasoned position, it’s easy to understand that there is nothing to fear, and that the state is using this image for other more nefarious purposes.

Rayon fossile

A.1964-2

En 1964, les physiciens américains Arno Penzias et Robert Woodrow Wilson complètent la construction d’un radiomètre de Dicke dans le but d’étudier les phénomènes radioastronomiques et les communications par satellites. Le , ils démontrent sans ambiguïté l’existence du fonds diffus cosmologique, prévu par la théorie du Big Bang.

Tchernobylia

O.2022-1

Un essai sur la catastrophe de Tchernobyl sous le prisme de l’esthétique artistique. L’auteur interroge la conception de l’art depuis cet événement et comment ce dernier a influé sur le regard, la représentation et les images. ©Electre 2022

Atome primordial

A.1931-1

Georges Lemaître est nommé chargé de cours à l’Université catholique de Louvain en 1925. Il écrit un article qui paraît en 1927 dans les Annales de la Société scientifique de Bruxelles sous le titre “Un Univers homogène de masse constante et de rayon croissant rendant compte de la vitesse radiale des nébuleuses extragalactiques”. Il y présente une toute nouvelle conception : l’expansion physique de l’Univers. Cette même année 1927, il présente au MIT sa thèse de doctorat sur “The gravitational field in a fluid sphere of uniform invariant density according to the theory of relativity”. Il est alors reçu Doctor of Philosophy et nommé ensuite professeur ordinaire à l’Université catholique de Louvain. En 1931, Lemaître est invité à Londres. C’est là qu’il propose l’hypothèse du début singulier de l’univers en expansion et lance l’idée de “l’Atome primitif”. Cette proposition provoque une réaction très vive parmi la communauté scientifique de l’époque.

Signalétique

P.1990-1

Le courrier avait été adressé à 77 linguistes, 66 géologues, 50 anthropologues, 41 astronomes, 39 historiens, 29 biologistes, 28 psychologues, 27 déontologues, 14 graphistes, 13 auteurs scientifiques, 10 spécialistes de larchivage, 7 bibliothécaires, 4 sculpteurs et 2 peintres. Le département américain de l’Énergie — expéditeur de la lettre — ne semblait manifestement pas savoir précisément ce quil cherchait : il lançait un appel. Comment élaborer une signalétique propre à dissuader toute personne de sintroduire dans les sites denfouissement de déchets radioactifs au cours des prochains millénaires ?

Laetitia Ogorzelec-Guinchard, « Signalétique de lapocalypse », Le Terrain nº 71, avril 2019.

 

Great artiste

D.1945-6

The Great Artiste was a U.S. Army Air Forces Silverplate B-29 bomber (B-29-40-MO 44-27353, Victor number 89), assigned to the 393d Bomb Squadron509th Composite Group. The aircraft was named for its bombardier, Captain Kermit Beahan, in reference to his bombing talents. It flew 12 training and practice missions in which it bombed Japanese-held Pacific islands and dropped pumpkin bombs on targets in Japan. It was the only aircraft to participate in both the bombings of Hiroshima and Nagasaki, albeit as an observation aircraft on each mission.

https://en.wikipedia.org/wiki/The_Great_Artiste

Masamichi Kagaya

O.2012-3

Masamichi Kagaya a ainsi collecté de nombreux objets du quotidiens, retrouvés dans des villages autour de la centrale de Fukushima-Daiichi, et les a photographiés en recourant à cette méthode. Au total, il a capturé plus de 300 photographies de ce type au cours des 5 dernières années, qui ont donné lieu à plus de 25 expositions dans le monde. Le festival autrichien Ars Electronica lui a attribué une récompense en 2017.

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/nucleaire/la-catastrophe-de-fukushima-revelee-par-l-autoradiographie_118389

Duga

O.1986-3

Le prototype, dénommé “Duga” (sans suffixe numérique et au nom de code 5H77) a été implanté dès 1970 ; il est composé d’un émetteur et d’un récepteur, séparés d’une distance de 30 kilomètres, près des villages de Luch et Kaynivka. Le deuxième radar, le plus important, dénommé “Duga-1” (nom de code 5H32-Ouest), a été implanté durant les années 70 ; il est composé de deux émetteurs installés à Liubech, et de deux récepteurs installés à Tchernobyl-2. C’est le plus connu des trois, en raison de l’implantation de ses récepteurs dans la zone d’exclusion de Tchernobyl

Huron King

O.1980-1

Huron King Test Chamber, located to the right of 3-08 Road in Area 3, 600 meters from its original location. The Huron King test chamber contained a communications satellite and other space-related experiments, and simulated a space environment. It was used for a rare type of Vertical Line of Sight underground test conducted by the Defense Nuclear Agency, forerunner of the Defense Threat Reduction Agency. The device, which was less than 20 kilotons in yield, was detonated on June 24, 1980.

Mercury

O.1950-3

Mercury est une localité du sud du Nevada, dans le comté de Nye, située à 100 km au nord-ouest de Las Vegas. Ce village voisine avec la Nellis Air Force Range et fait partie intégrante du site d’essais du Nevada ce qui fait qu’il n’est pas accessible au public.

Cannakin

D.1971-1

Cannikin est l’un des trois essais nucléaires souterrains réalisés sur la petite île d’Amchitka en Alaska. C’est aussi le plus important jamais réalisé par les Etats-Unis à plus de 1 500m sous terre. 5 mégatonne. La terre se soulève verticalement de 4,6 mètres, à une distance de 600 mètres autour du foyer de l’explosion. La décharge provoque un tremblement de terre de magnitude 7 sur l’échelle de Richter.

https://www.military.com/video/nuclear-bombs/nuclear-weapons/cannikin-nuclear-test-footage/1402452751001 

Faultess

D.1968-1

One of the lesser-known, but still epic events of the nuclear research program was “Project Faultless,” an underground detonation of a megaton nuclear bomb in the middle of the Mojave.

Merlin was born in Hollywood, California. He received his Bachelor of Science degree in Aeronautical Studies from Embry-Riddle Aeronautical University in Daytona Beach, Florida. Merlin is a member of the Flight Test Historical Foundation, Nevada Test Site Historical Foundation, National Atomic Museum Foundation, Nevada Aerospace Hall of Fame, and is an Associate Member of Roadrunners Internationale. He spends much of his time exploring the southwestern United States in search of ghost towns, mines, caves, prehistoric ruins and rock art, nuclear test sites, abandoned missile silos, fossils, and interesting natural features. He has also journeyed to the mountains of Baja California, Mexico, and the Tassili N’Ajjer plateau region of the central Sahara Desert in Algeria to photograph prehistoric cave paintings. Merlin occasionally lectures on aerospace history and prehistoric archeology.

https://www.dreamlandresort.com/team/peter.html

Membre de la Flight Test Historical Foundation, du Nevada Test Site Historical Foundation, du Musée National Atomique, Peter Merlin passe une grande partie de son temps à explorer le sud-ouest des États-Unis à la recherche de villes fantômes, de mines, de grottes, de ruines préhistoriques et d’art rupestre, de sites d’essais nucléaires, de silos de missiles abandonnés, de fossiles et de caractéristiques naturelles intéressantes. Merlin donne occasionnellement des conférences sur l’histoire de l’aérospatiale, l’archéologie préhistorique et l’histoire des essais nucléaires.

The CTB (Chernobyl Tissue Bank) is a unique venture. It is the first international cooperation that seeks to establish a collection of biological samples from tumours and normal tissues from patients for whom the aetiology of their disease is known – exposure to radioiodine in childhood.

Big data

O.2018-4

Over the past 60 years a great number of very large datasets have been generated from the experimental exposure of animals to external radiation and internal contamination. This accumulation of ‘big data’ has been matched by increasingly large epidemiological studies from accidental and occupational radiation exposure, and from plants, humans and other animals affected by environmental contamination. We review the creation, sustainability and reuse of this legacy data, and discuss the importance of Open data and biomaterial archives for contemporary radiobiological sciences, radioecology and epidemiology.

https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/09553002.2019.1589026

Aguas Radium

P.1923-1

La mine est exploitée depuis les années 1910 par la “Société française d’uranium et de radium”. Dans les années 20, une station thermale est construite à proximité pour profiter des bienfaits des eaux chargées en radium. Après la seconde guerre mondial, le lieu suscite la peur et tombe en ruine.

Toxic camera

O.2012-2

The Toxic Camera, Konvas Autovat, 2012
Bronze and concrete
9 3/4 × 7 3/4 × 7 3/4 in
24.8 × 19.7 × 19.7 cm
Edition of 4

The Toxic Camera is a short film by British artists and Turner Prize nominees Jane and Louise Wilson that reflects on the 1986 Chernobyl disaster. Inspired by the story of filmmaker Vladmir Shevcheko, who died a few months after making Chernobyl: A Chronicle of Difficult Weeks, and his highly radioactive camera, The Toxic Camera interconnects the stories of survivors, 25 years later, to explores the vulnerable nature of the landscape and the human body.

Desert music

O.1984-1

The Desert Music est une œuvre orchestrale de Steve Reich datant de 1984 pour orchestre symphonique et chœur. Cette œuvre est basée sur une sélection de poèmes de l’Américain William Carlos Williams, d’après son recueil homonyme de poèmes The Desert Music and Other Poems (1954). L’utilisation du mot Desert est en relation avec trois lieux qui ont influencé Reich : le désert du Sinaï qui a vu la fuite des juifs d’Égypte, le désert de Judée dans lequel Jésus se retire et a ses visions, et enfin le désert de White Sands au Nouveau-Mexique où fut mis au point les armements atomiques américains. Le mot Desert est également en lien direct avec les terres ravagées par les bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki en 1945.

https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Desert_Music#cite_note-4

Little Sunfish

O.2021-3

Ludovic Bernhardt, Réacteur 3 [Fukushima] est une exploration poétique des vidéos filmées par les robots explorateurs et “décontaminateurs” de la centrale nucléaire de Fukushima : errance du robot Little Sunfish qui s’est aventuré dans les eaux radioactives du réacteur 3 de la centrale.
Ce livre veut enfoncer le langage dans les toxicités visuelles, sombres et granuleuses, de la catastrophe techno-scientifique. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, des zones interdites à l’homme par leur haut degré de contaminations radioactives s’installent dans une géographie du chaos : les robots se substituent à l’être humain pour explorer l’inexplorable. Réacteur 3 [Fukushima] est un texte post-apocalyptique sur la catastrophe nucléaire, la robotisation du monde contemporain, les images-machines et leurs pulsions scopiques.

https://www.editions-lanskine.fr/livre/reacteur-3-fukushima

Plutonium

D-200.1

Chaque divinité avait au moins un temple qui lui était exclusivement dédié et les pèlerins s’y rendaient pour déposer des offrandes ou pour faire des sacrifices afin d’en obtenir les bonnes grâces. L’un des rites les plus mystérieux se déroulait dans le Plutonium, le sanctuaire dédié à Pluton, le dieu romain des enfers. Plusieurs textes anciens décrivent ces sanctuaires comme possédant une porte vers les enfers, où des prêtres castrés procédaient à des sacrifices « surnaturels ». Des animaux, de l’oiseau jusqu’au bœuf, mouraient sans cause apparente quand on les amenait devant ces portes, alors que les prêtres restaient debout.

Fruit du contexte tourmenté de l’après-guerre, l’œuvre de l’artiste japonais Tetsumi Kudo a pour fondement créateur le traumatisme de la catastrophe nucléaire. Les corps humains démembrés, hybrides qu’il ne cesse de remettre en scène relèvent néanmoins plus de l’ironie que du macabre. Associés à la technologie et à la pollution, ils forment l’expression d’une nouvelle synthèse du vivant, d’une « nouvelle écologie » selon les termes de l’artiste.

Partition

O.2013-4

Aurélie Pétrel, Vincent Roumagnac : Partition : Fukushima #1, 2013

Trois tirages, dos bleu, 100 x 66 cm, cadre en noyer massif huilé, 106 x 5,5 x 75 cm, verre
Tirage, dos bleu, 150 x 249 cm, structure en acier et trois pinces à dessin
Impression directe sur peuplier, lasure blanche et incolore, 150 x 252 cm
Auteur de l’image rephotographiée : Vincent Roumagnac
Trois plaques en verre, 100 x 0,6 x 67 cm, plaque en verre, 100 x 0,6 x 80 cm, structure en acier
Trois résidus, impression directe sur peuplier, lasure blanche et incolore, 150 x 252 cm

Veillée

O.2012-6

La salle de répétition du Conservatoire de Prypiat, ville évacuée en 1986. Dans un décor délabré, dans une pièce aux portes et fenêtres ouvertes, trône un piano renversé. Quelle est l’histoire de cette scène ?

Bas-bruit

M.1996-2

De 1971 à 1996, il abritait en effet l’un des deux postes de commande de tir des missiles stratégiques dit du plateau d’Albion, cette vaste zone de 800 kilomètres carrés située à environ 1 000 mètres d’altitude, au-dessus du parking. C’est à 1,5 kilomètre de l’entrée bétonnée et à 500 mètres sous terre que, 24 heures sur 24, deux officiers de tir pouvaient à tout moment tourner les clés activant les têtes nucléaires réparties dans les dix-huit silos enterrés du plateau. Désormais, plus de clés, ni de bombes. Le centre névralgique de la dissuasion française est devenu un laboratoire de recherche assez écléctique où se retrouvent physiciens des particules, hydrologues, géologues, électroniciens, biologistes…

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2016/10/17/a-rustrel-vaucluse-la-science-presque-sans-bruit_5015174_1650684.html

Sirene

M.1996-1

Situé dans le parc naturel régional du Luberon, sur la commune de Lagarde d’Apt, l’observatoire astronomique Sirene accueille tous les publics pour des séances d’observation et de découverte du ciel.

Sis à 1 100 mètres d’altitude et jouissant d’un panorama à 360°, l’observatoire Sirene est géré par une association loi de 1901 à but non-lucratif. Ses membres bénévoles et passionnés vous y attendent tous les jours de l’année, uniquement sur réservation.

Installés sur une ancienne zone de lancement de missile nucléaire et profitant de la qualité du ciel du plateau d’Albion, nous accompagnons votre exploration céleste de jour comme de nuit dans un cadre des plus dépaysant.

https://www.obs-sirene.com/

 

Cinq Survivants

D.1951-1

Dépeuplée par un holocauste nucléaire, la Terre n’est plus qu’un vaste cimetière. Seules cinq personnes semblent avoir miraculeusement survécu. Se retrouvent dans un site privilégié épargné par les retombées radioactives : une femme enceinte, un homme de couleur, un employé de banque, un philosophe et un alpiniste raciste. Vont–ils, malgré leurs différences, parvenir à coexister face au tragique de la situation ? Tourné en 1951, avec un budget très réduit dans la propriété du producteur–réalisateur Arch Oboler, LES CINQ SURVIVANT est un film d’avant garde, étalon d’un genre appelé à se développer : le survival post apocalyptique. Défendu en son temps par François Truffaut, LES CINQ SURVIVANTS évoque parfois le cinéma de Bergman et sa conception hors les studios hollywoodiens préfigure la Nouvelle Vague.

Reggane

P.1966-3

C’est un des enjeux majeurs de la réconciliation des mémoires entre la France et l’Algérie. Un sujet resté longtemps enterré dans les sables du Sahara : la pollution du Sud algérien par les essais nucléaires français. Plus de cinquante ans après le dernier essai en 1966, Alger vient de créer une agence pour la réhabilitation des sites des anciens essais nucléaires.

4 Rooms

O.2005-2

“This work is a sonic presentation of four deserted rooms inside the ‘Zone of Alienation’ in Chernobyl, Ukraine, recorded in October 2005. Jacob Kirkegaard deliberately picked rooms that were once active meeting points for people. … By listening to the silence of the four radiating spaces he aims to unlock a fragment of the time existing inside the zone. …

…In each room he made a recording of 10 minutes and then played the recording back into the room, recording it again. This process was repeated up to ten times. As the layers got denser, each room slowly began to unfold a drone with various overtones.”

Louvre

P.2012-2

AFP – Soucieux de montrer au Japon sa solidarité, le Louvre prépare pour fin avril une exposition itinérante dans trois villes du nord de l’archipel, dont Fukushima, et assure que la vingtaine d’œuvres qui seront envoyées sur les lieux ne seront “pas en danger”.

Chabany

P.2009-3

La polémique enflait depuis plusieurs jours. Habitants et élus de Villeneuve-le-Roi et des villes environnantes s’inquiétaient d’une petite phrase écrite sur une affiche annonçant le lancement d’une enquête publique dans sept communes * pour l’extension des bâtiments de l’entreprise Chabany, spécialisée dans le retraitement des métaux : « Déchets provenant d’installations nucléaires de base. »… Lire la suite Chabany

Clarence Dally

D.1904-2

The hand of Clarence Dally, Thomas Edison’s assistant, was covered in lesions after countless hours of intense X-ray radiation experiments. He died of a cancer caused by radiation exposure at the age of 39. Edison wouldn’t have anything to do with it when he realised what happened

Radium 23

O.1983-1

Radium 23, by Jean-Michel Basquiat 1982-1983 acrylic and oilstick on canvas 94 1/2 x 62 in. (240 x 157.5 cm) This work is accompanied by a certificate of authenticity issued by the Authentication Committee for the Estate of Jean-Michel Basquiat. Contempory art evening sale 15 november 2012 Estimate $3,000,000 – 5,000,000 SOLD FOR $3,666,500 https://www.phillips.com/detail/jeanmichel-basquiat/NY010412/28 Radium jaw or radium necrosis is… Lire la suite Radium 23

Pitches

M.2020-2

[…] On trouvera ci-dessous une petite série de ces histoires sans avenir, toutes signées Infernus Iohannes. Elles ont pris l’apparence d’un pitch, ce résumé express destiné à accrocher l’attention des journalistes ou des libraires. Nous avons toujours aimé les formes brèves, mais autant dire tout de suite que cette forme-là nous paraît détestable à de nombreux points de vue, et cela d’autant plus qu’elle est pratiquée de façon lamentablement commerciale et totalitaire par les marchands du monde éditorial officiel. Sans pitch racoleur, un roman existe mal ou n’existe pas.

Nous présentons ici des pitches pour rire, des pitches qui ne renvoient qu’à des fantômes d’histoires, d’anecdotes ou d’images post-exotiques condamnées à exister mal ou à ne pas exister.

Antoine Volodine, “Signé Infernus Iohannes”, AOC

Héméra

A.2021-2

Nous sommes en 3620, une équipe de scientifiques se réunit dans le but de préserver la « zone bleue » de l’afflux touristique qu’elle suscite – une forêt entièrement bleue, végétaux et animaux compris. Pourtant, quelques siècles plus tôt, des morts et des pathologies inexpliquées étaient apparues parmi les visiteurs. Les autochtones parlent du mythe d’un soleil mort enfoui sous terre. Et si l’on sait maintenant que la Zone est située au-dessus de déchets radioactifs, il reste beaucoup à découvrir. L’enfouissement des déchets nucléaires : c’est en ce moment le sujet du travail d’Aram Kebabdjian, remarqué pour son roman Les Désœuvrés, et de l’artiste Stéfane Perraud. Ils exposent ensemble à partir du 4 juin au Lieu unique à Nantes (Demi-vie, jusqu’au 29 août). Une nouvelle inédite, en prolongement de leur installation Zone bleue.

https://aoc.media/auteur/aram-kebabdjianaoc-media/

Manhattan

D.1945-5

Nouveau-Mexique, 1943. D’éminents scientifiques conçoivent l’arme qui réduira en cendres Hiroshima, dans le plus grand secret et la plus grande paranoïa. “Manhattan” décrit avec justesse cette vie en vase clos. Explosif.

Eiko Otake

O.2019-2

A Body in Fukushima is a film created by Eiko Otake to be screened either with or without a photo exhibiion and/or Eiko’s live performance. The film was crafted from hundreds of photographs, taken by William Johnston, of Eiko Otake in the surreal, irradiated landscapes of post-nuclear meltdown Fukushima, Japan.

Scan Pyramid

O.2016-3

Les rayons cosmiques qui frappent l’atmosphère terrestre génèrent des muons, résultant d’une réaction nucléaire entre ces rayons et les atomes de l’atmosphère. Ces flux de muons sont très pénétrants et des millions de ces particules traversent le corps d’une personne, chaque jour. Elle est principalement utilisée en volcanologie mais a également été appliquée en archéologie et notamment pour l’étude de la Pyramide de Khéops.

Saint-Remy

O.1914-2
À Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines), Pierre et Marie Curie venaient pour se détendre, loin du travail. Cette maison, dans laquelle ils ont séjourné entre 1904 et 1906, est en vente depuis quelques semaines pour 790 000 euros.
Par Jeanne Cassard
Le 9 mai 2021 à 15h49

X-ray records

M.2019-2

Les X-ray records sont des radiographies médicales sur lesquelles sont gravées de la musique. Une technique qui date de l’époque soviétique où la musique est résistance et se vend sous le manteau.

Snowboard

M.2021-2

Ce film « Aizu » partage le témoignage d’une communauté de snowboardeurs de Fukushima, encore touchée par la catastrophe nucléaire en 2011. Dix ans après le drame, l’heure est à la renaissance, à travers la glisse et la belle poudreuse japonaise.

Human Mask

D.2014-1

En 2014, Pierre Huyghe conçoit Untitled (Human Mask), après la catastrophe nucléaire de Fukushima. Le film commence par une séquence dévoilant la ville dévastée.

https://balises.bpi.fr/untitled-human-mask-de-pierre-huyghe-par-maria-stavrinaki/

Terminus Radieux

M.2014-1

Des siècles après la fin de l’Homme rouge, dans une Sibérie rendue inhabitable par les accidents nucléaires, des morts-vivants, des princesses et des corbeaux s’obstinent à poursuivre le rêve soviétique.

Chagan

O.2016-2

Le lac Chagan (ou lac Balapan), situé au Kazakhstan, est un lac créé par l’essai nucléaire Chagan effectué le  par l’Union soviétique, dans le cadre du programme pacifique d’explosions nucléaires pour l’économie nationale. Le but de cette explosion, comme de nombreuses autres de ce programme, était de créer artificiellement des réservoirs d’eau. Après la création du cratère, un canal d’alimentation a ensuite été établi avec des engins de terrassement, pour le remplir. Souvent considéré comme un « lac atomique », il a un volume d’environ 10 000 000 m3. En 2016, l’artiste Louis-Cyprien Rials le traverse à la nage.

Teenage Caveman

D.1958-1

Teenage Caveman (1958) de Roger Corman relate un monde de préhistoire fait de coutumes ancestrales et de lois immuables. Un adolescent rebelle s’efforce de les transgresser et de surmonter l’interdit majeur de cette petite société, en franchissant une rivière pour accéder à l’autre rive, où se tient le « monstre qui donne la mort », comme disent les protagonistes, soigneusement gominés. On découvre après la mort du monstre en plastique que la société préhistorique est en réalité une société postapocalyptique, dont les occupants sont les derniers survivants d’un holocauste nucléaire ; le monstre errant avec sa combinaison carbonisée donne la mort car il irradie tous ceux qui le touchent.

«L’oeil est un organe plus sensible qu’on le croyait jusqu’alors», souligne Jean-François Lecomte, de l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire), secrétaire du comité 4 de la CIPR, chargé de l’application des recommandations. Ce n’est qu’à la fin des années 1990 que plusieurs études épidémiologiques ont montré que la radioactivité augmente le risque de cataracte, une maladie de la vieillesse qui se traduit par une opacification du cristallin et peut conduire à la cécité.

A coalition is fighting a decision by the Environmental Agency to allow radioactive phosphate waste for road building. The EPA said such roads cannot be abandoned because homes might then be built on the radioactive land. Eight environmental and social justice groups along with one construction trade union group filed suit in December in the… Lire la suite Phosphogypse

En 1818, Caspar David Friedrich peint l’un de ses paysages les plus emblématiques : Voyageur devant une mer de nuages. La toile représente un homme vu de dos, qui contemple des monts métallifères. La mine où l’uranium fut identifié pour la toute première fois se trouve à quelques kilomètres de là.

Campus

P.2020-6

DIS_  MAN_  TLING_  est un projet artistique engagé par Élise Alloin dans le bâtiment du Réacteur Universitaire de Strasbourg, jalon emblématique de l’histoire scientifique du Campus de Cronenbourg.

UNGG

P.2021-4

EDF investit 10 millions d’euros dans la construction d’une usine pilote sur son site de Chinon (Indre-et-Loire). Ce hall de 25 mètres de haut, dont les charpentes métalliques sont posées depuis début janvier, servira à éprouver « les procédés et les innovations, y compris les robots, et à former les opérateurs qui travailleront à ce démantèlement », précise Estelle Desroches, directrice du démantèlement des réacteurs dits « uranium naturel graphite gaz » (UNGG), un service créé en 2015.

Zone bleue (10410)

M.10410-1

Les équipes scientifiques de l’INRAP soulignent l’intérêt historique du site qui correspond à une enceinte datant du quatrième millénaire avant Jésus-Christ. D’une superficie de 35 hectares, celle-ci est sans équivalent dans tout le quart Nord-Est de la France. Ce type de structures de plateau reste rare et pratiquement inconnu des archéologues. C’est la raison pour laquelle l’enceinte de Bure-Saudron constitue une opportunité unique d’étudier une très grande enceinte néolithique et d’en savoir enfin plus. Elle a été mise en évidence sur la future zone de descenderie du site de stockage profond de déchets nucléaires à vie longue. Cette découverte a conduit la DRAC à prescrire des fouilles archéologiques que l’agence nationale pour le retraitement des déchets nucléaires fera réaliser avant tout travaux.

Thomas Riboulet, Le Lorraine, août 2017 

The INRAP scientific teams underline the historical interest of the site, which corresponds to an enclosure dating from the fourth millennium BC. Covering an area of 35 hectares, it is unparalleled in the entire north-eastern quarter of France. This type of plateau structure remains rare and practically unknown to archaeologists. This is the reason why the Bure-Saudron enclosure constitutes a unique opportunity to study a very large Neolithic enclosure and to finally learn more about it. It was discovered on the slope area of the future site of deep storage of long-lived nuclear waste. This discovery led the DRAC to require that the national agency for the reprocessing of nuclear waste will conduct archaeological excavations before any further work proceeds. 

film VR, 8 min, une création d’Aram Kebabdjian et Stéfane Perraud, Environnement 3D : Jano Ha,Voix : Grégoire Monsaingeon – Manon Kneusé, Evelyne Didi, Prise de son et mixage : Mathieu Farnarier, Production : Anne Becker, PLATÔ, Traduction anglaise : Keziah Serreau, Diffusion : Sara Dufour, Maison Byron, soutenu par : CNC-DICRéAM

Le courrier avait été adressé à 77 linguistes, 66 géologues, 50 anthropologues, 41 astronomes, 39 historiens, 29 biologistes, 28 psychologues, 27 déontologues, 14 graphistes, 13 auteurs scientifiques, 10 spécialistes de larchivage, 7 bibliothécaires, 4 sculpteurs et 2 peintres. Le département américain de l’Énergie — expéditeur de la lettre — ne semblait manifestement pas savoir précisément ce quil cherchait : il lançait un appel. Comment élaborer une signalétique propre à dissuader toute personne de sintroduire dans les sites denfouissement de déchets radioactifs au cours des prochains millénaires ?

Laetitia Ogorzelec-Guinchard, « Signalétique de l’apocalypse », Le Terrain nº 71, avril 2019

The letter was addressed to 77 linguists, 66 geologists, 50 anthropologists, 41 astronomers, 39 historians, 29 biologists, 28 psychologists, 27 deontologists, 14 graphic designers, 13 scientific authors, 10 archivists, 7 librarians, 4 sculptors, and 2 painters. Evidently, the American Energy department, who sent the letter, did not know precisely what they were looking for. They issued a call: how can signage be developed to deter people from entering radioactive waste sites in the coming millennia?

 

film VR, 8 min, une création d’Aram Kebabdjian et Stéfane Perraud, Environnement 3D : Jano Ha, Voix :  Evelyne Didi, Prise de son et mixage : Mathieu Farnarier,  Traduction anglaise : Keziah Serreau, Production : Anne Becker, PLATÔ, Diffusion : Sara Dufour-Maison Byron, soutenu par : CNC-DICRéAM

 

 

Aquacole

M.2016-1

Dans les années 1960 et 1970, latoll d’Hao, dans larchipel des Tuamotu, a servi de base militaire pendant les essais nucléaires en Polynésie française. Des traces de plutonium dans le corail ont été détectées sous une dalle de béton où les avions militaires étaient nettoyés. Aujourdhui, une entreprise chinoise projette de transformer latoll d’Hao en gigantesque ferme-usine d’élevage de poissons tropicaux, destinés à nos assiettes.

Philippe Reltien, « Une ferme aquacole géante installée sur une ancienne base atomique », France Inter, 19 mai 2016

Autoroute

P.2020-8

Armé d’un smartphone équipé d’un dosimètre au bout d’une perche à selfie, l’activiste Andreï Ojarovski fait la chasse aux rayons gamma. L’appareil se met à biper, les chiffres augmentent, passent au jaune puis au rouge. Ce terrain boisé de la ville de Moscou jouxte une plate-forme de train très fréquentée. Il est situé à moins de 200 m de grands immeubles d’habitation. Depuis des semaines, des riverains et des militants se mobilisent contre le projet de construction d’une autoroute à huit voies sur cette colline, où ont été enterrés des déchets nucléaires soviétiques jusque dans les années 1970.

AFP, 9 mars 2020

Pushing the heavy metal door left ajar, I entered the subterranean nuclear bunker through a grey, dimly lit tunnel progressively unravelling the labyrinthine-buried circuitry of the interior structure. Outside, in the humid landscape of central Sweden, shreds of fog attached themselves to the canopy of pine trees. (…) It took a few hours of walking… Lire la suite BetaBunker

« Le rêve serait de transmuter tous les déchets nucléaires », a confirmé Gérard Mourou, prix Nobel de Physique pour ses travaux sur les lasers. « La lumière extrême des lasers ultras intenses est capable de fournir les plus grandes accélérations, les plus grandes pressions et les plus grandes températures. Il peut donc également fournir… Lire la suite Impulsion

  Désormais, les recherches ont prouvé que les matières radioactives de la centrale de Berkeley, dans le sud-ouest du pays, fermée en 1989 et actuellement en cours de déclassement, pourraient bientôt être utilisées pour créer des sources d’énergie “ultra-durables”. Comme ils l’expliquent, les scientifiques ont développé un système permettant de convertir le rayonnement radioactif du carbone 14 en… Lire la suite Batteries éternelles

Vodka

P.2019-5

“Atomik”, c’est le nom de cette vodka “artisanale” garantie non radioactive signée de la société Chernobyl Spirit Company. Une initiative qui, au bout du compte, a pour objectif de relancer la région sur le plan économique. «C’est la bouteille d’alcool la plus importante au monde parce qu’elle pourrait aider les communautés vivant dans et autour… Lire la suite Vodka

Corridor vert

O.2019-1

Trente-trois ans après, le président a fait du site un lieu touristique officiel et prévoit la création dun « corridor vert » en vue dune meilleure circulation des visiteurs dans la zone. Il sagira notamment daméliorer les sentiers de randonnée, les voies navigables et le réseau de téléphonie mobile. Le président ukrainien a ainsi déclaré : « Tchernobyl a été un point noir de limage ukrainienne. Il est temps de changer cela. »

Annick Berger, « Tchernobyl devient officiellement un site touristique !», Capital, 12 juillet 2019

 

Sables

P.2019-6

Dans le sud de l’Inde, dans l’État du Tamil Nadu, le sable de plage recèle des minerais très convoités, comme le grenat, l’ilménite, le rutile, le zircon, le silicate, le leucoxène ou la monazite – un minéral radioactif qui contient de l’uranium et du thorium. Depuis des années, de véritables mafias font la loi dans ce… Lire la suite Sables

Des « points chauds » de radioactivité jusqu’alors insoupçonnés, où la radioactivité dépasse largement la moyenne, ont été détectés dans la zone d’exclusion de Tchernobyl par des chercheurs de l’université de Bristol lors d’une campagne de cartographie par drone en avril, selon un communiqué. Là, par exemple une usine de décontamination des sols désaffectée, en service après l’explosion,… Lire la suite Lidar

Hibernatus

P.2019-2

Des scientifiques cherchent dans les glaciers de lArctique, en Islande, dans les Alpes, le Caucase, lAntarctique et louest du Canada. Les carottes de forage présentent un pic à la date de Tchernobyl, et une pointe en 1963, intense période dessais nucléaires. Avec la fonte des glaces, ces éléments vont être à nouveau libérés.

https://www.parismatch.com/Actu/Environnement/Des-residus-radioactifs-emprisonnes-dans-les-glaciers-1617720

En circulant au plus près des réacteurs détruits, nous découvrons un site en pleine effervescence, lieu d’une reconfiguration des rapports entre l’homme, la nature et la technologie. Autour de nous s’étend un milieu artificialisé à l’extrême. La végétation a disparu et le béton a entièrement recouvert les collines, dans l’espoir de réduire la radioactivité des… Lire la suite Cerisiers

Eden-cinema

O.2019-3

À Cosne-sur-Loire, à l’occasion de la sortie du film Fukushima le couvercle du soleil, mercredi 6 mars, l’association “Sortir du nucléaire” avait prévu une rencontre/débat autour du film. Les tracts sont imprimés, les affiches placardées. Mais dix jours avant l’événement, le gérant du cinéma est convoqué à la mairie. La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, à 15 kilomètres de là, a fait savoir qu’elle ne voulait pas de cette rencontre.

FESSENHEIM / MUSÉE – Qu’adviendra-t-il de la centrale nucléaire de Fessenheim dont la fermeture est planifiée pour l’été 2020 ? Elle sera transformée en musée des accidents nucléaires et des contaminations radioactives ! “Ce musée se veut à la fois pédagogique, scientifique et ludique”, nous confie le responsable du projet réhabilitation de la centrale, Anatole… Lire la suite Reconversion

Décontaminer

P.2019-1

Environ 5 centimètres de terre ont été enlevés sur toute la surface agricole. Une couche de granite concassée a été déposée à la place. Seules les forêts nont pas été assainies. Elles constituent pourtant un important réservoir de radioéléments. Les crues, les glissements de terrain, l’érosion des sols, en particulier lors des typhons qui peuvent traverser la région entre juillet et octobre, distribueront dans le paysage les traces de la catastrophe de Fukushima.

Olivier Monod, « Fukushima : les sols décontaminés, pas la forêt », Libération, 20 décembre 2019

Une centrale solaire a ouvert ses portes vendredi dernier à Tchernobyl, en Ukraine, où un réacteur nucléaire explosait il y a 30 ans, provoquant une catastrophe sans précédent. En montant le projet Solar Chernobyl, les entreprises ukrainienne et allemande Rodina et Enerparc AG ont pris l’initiative de revaloriser le site contaminé et déserté grâce à une installation de 3.800 panneaux solaires capable d’alimenter en… Lire la suite Solar Chernobyl

Le 20 juin 2018, les installations de Telsite 2 ont été inaugurées sur l’atoll de Moruroa par les autorités civiles et militaires de Polynésie française, au terme d’un chantier de modernisation commencé en 2015 et représentant un budget dépassant les 100 millions d’euros. Telsite 2 est le successeur du système qui surveille en permanence et depuis déjà depuis… Lire la suite Telsite

Loups

P.2018-1

Des chercheurs étudient une meute de loups gris en Biélorussie. Alors que les adultes restent cantonnés dans la zone, un jeune mâle part errer au-delà des limites. Après seulement 21 jours, on identifie son signal à quelque 300 kilomètres de la zone dexclusion de Tchernobyl. Impossible de savoir sil va revenir.

Brice Louvet, « Un premier loup “mutant” de Tchernobyl a quitté la zone d’exclusion », Science Post, 6 juillet 2018

NukeBot

A.2018-5

Cylindrical in shape, about 3 feet long and undeterred by radioactive waste, RadPiper is a robot developed by a team of scientists at Carnegie Mellon University’s Robotics Institute to detect traces of nuclear material at a U.S. Department of Energy facility in Piketon, Ohio. It’s part of the CMU Pipe Crawling Activity Measurement System, and the… Lire la suite NukeBot

Arlit

P.2018-1

Au début, Arlit était un campement, puis les gens sont venus sinstaller. Aujourdhui, cest 150 000 habitants, 4 000 mineurs. Areva a créé cette ville, les écoles, les hôpitaux. Mais les habitants ont utilisé largile contaminée pour leurs maisons. Certains quartiers sont à moins de 200 mètres de la mine duranium. Et les tempêtes de sable propagent la radioactivité dans la ville.

Amina Weira, « Niger. À Arlit, les gens boivent de l’eau contaminée par la radioactivité », propos recueillis par Matteo Maillard, Le Monde, 26 février 2018

Bal

Présente dans l’exposition En Suspens avec la vidéo “Go Get Lost !” (2018), Mélanie Pavy revient sur l’ensemble de son travail qui prend pour point d’ancrage le Japon après la catastrophe nucléaire. “Mon travail s’articule autour d’une question à la fois archaïque et éminemment contemporaine, celle de la fin du monde humain, et questionne la possibilité de… Lire la suite Bal

Stéphane Sautour à propos de Everything is a field or a maze, 2018-2019 « L’ensemble des dessins est composé de surfaces de gris colorés, recouvertes de papiers fixés à l’aide d’adhésifs, peuplé de Polaroïds réalisés lors de balades dans la région de Fukushima (Japon), et de dessins (au graphite) de paysages martiens faits à partir d’images collectées par… Lire la suite Cosmogramme

Rayons gamma

D.2017-2

There are various forms of ionizing radiation and all have the potential to cause damage. These forms differ in their impact on organic tissue. The most potent of the three types is gamma radiation. It can penetrate walls and human bodies and travels the longest distance (several metres). X-rays (which have essentially the same characteristics… Lire la suite Rayons gamma

La région minière des Monts métallifères (Erzgebirge/Krušnohoři), commune à l’Allemagne et à la République tchèque, revêt un caractère exceptionnel. Exploitée depuis plus de 800 ans pour ses minerais polymétalliques (argent, cuivre, cobalt, nickel, plomb, etc.), elle a été la première à ouvrir un site d’extraction de l’uranium. Cette production a été utilisée localement avec, en… Lire la suite Unesco

Mur de glace

P.2017-1

Mardi 22 août 2017. Mise en place du dernier tronçon dun « mur de glace » destiné à empêcher les eaux souterraines de contaminer locéan Pacifique. Le dispositif est composé de tuyaux réfrigérants, qui plongent dans le sol sur une trentaine de mètres. Il fait le tour des quatre réacteurs accidentés de Fukushima. Plusieurs semaines pour que la terre soit prise par la glace.  

Sciences et Avenir et AFP, 22 août 2017

Souvenir

D.2017-1

Alors que le Japon a fêté le funeste anniversaire des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki d’août 1945, une mauvaise nouvelle peut en cacher une autre. Un objet oblong de 85 cm de long pour 15 cm de diamètre, suspecté d’être une bombe, a ainsi été découvert le 10 août 2017 dans l’enceinte de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima Daiichi, a indiqué Tepco.

Coraux

M.2017-2

Les cratères laissés par les tests nucléaires de l’atoll de Bikini sont contaminés par la radioactivité et pourtant des coraux y prospèrent sans problème. Des biologistes marins veulent percer le secret de cette résistance en espérant y trouver de nouvelles armes contre le cancer. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, cet atoll est tristement célèbre… Lire la suite Coraux

“Les réserves d’uranium du Gabon ont été exploitées à partir les années 50. Abondante, de bonne qualité, la matière première était extraite, de Boyindzi, à Oklo, de Mikouloungou à Okelobondo. La compagnie des mines d’Uranium de Franceville en a supervisé l’exploitation, en partenariat avec le CEA. Pour bien faire, on déboisa la région, sur des… Lire la suite Zone verte

The accident at the Chernobyl NPP in 1986 was the most severe in the history of the nuclear industry, causing a huge release of radionuclides over large areas of Europe. The recently completed Chernobyl Forum concluded that after a number of years, along with reduction of radiation levels and accumulation of humanitarian consequences, severe social… Lire la suite Psychologie