Autoroute

P.2020-8

Armé d’un smartphone équipé d’un dosimètre au bout d’une perche à selfie, l’activiste Andreï Ojarovski fait la chasse aux rayons gamma. L’appareil se met à biper, les chiffres augmentent, passent au jaune puis au rouge. Ce terrain boisé de la ville de Moscou jouxte une plate-forme de train très fréquentée. Il est situé à moins de 200 m de grands immeubles d’habitation. Depuis des semaines, des riverains et des militants se mobilisent contre le projet de construction d’une autoroute à huit voies sur cette colline, où ont été enterrés des déchets nucléaires soviétiques jusque dans les années 1970.

AFP, 9 mars 2020

“Armé d’un équipé d’un dosimètre au bout d’une perche à selfie, l’activiste Andreï Ojarovski fait la chasse aux gamma. L’appareil se à biper, les chiffres augmentent, passent au jaune puis au rouge.

Ce terrain boisé de la ville de Moscou, jouxtant une plateforme de train très fréquentée et situé à moins de 200 mètres de grands immeubles d’habitation, est parsemé de zones de radioactivité élevée.

Depuis des semaines, des riverains et des militants comme M. Ojarovski, physicien nucléaire de formation, se mobilisent contre le projet de construction d’une autoroute à huit voies justement sur cette colline, où ont été enterrés des nucléaires soviétiques jusque dans les années soixante-dix.”

AFP, publié le lundi 09 mars 2020 à 17h46

http://archivesgamma.fr/2020/03/10/autoroute