Radiochronologie

A.1950-1

En 1950, l’âge de la Terre est estimé à 3,5 Ga environ et l’âge de l’Univers à 4 Ga. La spectrométrie de masse, dont le principe a été découvert en 1912 par J. J. Thompson, a beaucoup évolué pour les besoins de la physique nucléaire et dans le cadre du projet Manhattan ; projet pour lequel Alfred Nier, de 1943 à 1945, a mis au point des instruments permettant de contrôler la production d’uranium enrichi en 235U. Ces développements permettent de fait une détermination plus précise de la composition isotopique des éléments constitutifs des roches. Cependant, le chiffre proposé par Kelvin ne sera révisé qu’après la Deuxième Guerre Mondiale !

A coalition is fighting a decision by the Environmental Agency to allow radioactive phosphate waste for road building. The EPA said such roads cannot be abandoned because homes might then be built on the radioactive land. Eight environmental and social justice groups along with one construction trade union group filed suit in December in the… Lire la suite Phosphogypse

Démineurs

P.2020-2

À l’entrée du chantier du réacteur EPR de Flamanville, un objet métallique, de forme cylindrique, a été découvert par des ouvriers, ce lundi 7 décembre 2020. Les gendarmes n’ont pu déterminer avec précision la nature de l’engin. Des contacts ont été pris avec les démineurs basés à Caen. L’activité a repris sur le chantier, moyennant le balisage d’un périmètre de sécurité.

La Presse de la Manche, 7 décembre 2020

En 1818, Caspar David Friedrich peint l’un de ses paysages les plus emblématiques : Voyageur devant une mer de nuages. La toile représente un homme vu de dos, qui contemple des monts métallifères. La mine où l’uranium fut identifié pour la toute première fois se trouve à quelques kilomètres de là.

Sables

P.2019-6

Dans le sud de l’Inde, dans l’État du Tamil Nadu, le sable de plage recèle des minerais très convoités, comme le grenat, l’ilménite, le rutile, le zircon, le silicate, le leucoxène ou la monazite – un minéral radioactif qui contient de l’uranium et du thorium. Depuis des années, de véritables mafias font la loi dans ce… Lire la suite Sables

3He

A.2019-4

“Des milliards de tonnes de ressources naturelles dorment sur la Lune. L’une d’elles est tout particulièrement convoitée. Son nom : l’hélium-3 (3He), un élément extrêmement rare sur Terre mais présent en abondance sur le sol sélène. Cet isotope a la particularité d’être le carburant idéal pour la fusion nucléaire : un processus qui consiste à… Lire la suite 3He

La région minière des Monts métallifères (Erzgebirge/Krušnohoři), commune à l’Allemagne et à la République tchèque, revêt un caractère exceptionnel. Exploitée depuis plus de 800 ans pour ses minerais polymétalliques (argent, cuivre, cobalt, nickel, plomb, etc.), elle a été la première à ouvrir un site d’extraction de l’uranium. Cette production a été utilisée localement avec, en… Lire la suite Unesco

Souvenir

D.2017-1

Alors que le Japon a fêté le funeste anniversaire des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki d’août 1945, une mauvaise nouvelle peut en cacher une autre. Un objet oblong de 85 cm de long pour 15 cm de diamètre, suspecté d’être une bombe, a ainsi été découvert le 10 août 2017 dans l’enceinte de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima Daiichi, a indiqué Tepco.

“Les réserves d’uranium du Gabon ont été exploitées à partir les années 50. Abondante, de bonne qualité, la matière première était extraite, de Boyindzi, à Oklo, de Mikouloungou à Okelobondo. La compagnie des mines d’Uranium de Franceville en a supervisé l’exploitation, en partenariat avec le CEA. Pour bien faire, on déboisa la région, sur des… Lire la suite Zone verte

Ecarpière

M.2014-2

“Depuis 2014, L’ancienne carrière d’uranium de l’Ecarpière à Gétigné (Loire-Atlantique) accueille un champ de 30 000 panneaux photovoltaïques. Un autre chantier est en projet. Plus délicat puisque ce deuxième parc solaire occuperait une partie du site de stockage de résidus d’uranium. «Ce projet va dans le sens de l’histoire. Celui de la transition énergétique. Passer… Lire la suite Ecarpière

Gammammouth

D.2009-1

LAtelier régional de conservation (ARC) Nucléart a reçu « Khroma », un bébé mammouth âgé de plus de 50 000 ans, découvert dans le permafrost sibérien en 2009. Il a été traité par irradiation gamma durant 50 heures (environ 5 000 fois la dose létale pour lhomme) pour éliminer les micro-organismes présents sous forme fossile. Une étape indispensable avant son étude et son exposition dans une vitrine réfrigérée du musée Crozatier du Puy-en-Velay.

https://www.sfen.org/rgn/nucleaire-met-service-patrimoine

 

Plutonium

P.2004-1

À Hanford, en 2004, dans l’État de Washington, une équipe découvre un coffre enfoui dans une tranchée. Il recèle une bouteille de verre contenant un peu de vase blanche. Il sagit dune forme de plutonium : une relique datant de 1944, les grands débuts du programme darmement nucléaire américain avec une demi-vie de 24 100 ans.

Juliet Lapidos, « Garantir la sécurité nucléaire pour l’éternité », Slate, 7 décembre 2009

L’une des priorités consiste à éliminer les risques de contamination radioactives qui, dans certaines parties des 1 500 km2 affectés par l’exploitation de l’uranium en Saxe et en Thuringe, atteignent des valeurs critiques. De nombreux terrils contenaient jusqu’à 10% de l’uranium extraits, ainsi que du radium, alors qu’ils se trouvaient à proximité des habitations. Une… Lire la suite Wismut

Un accident particulièrement significatif est celui survenu le 6 décembre 1983 à Ciudad-Juarez au Mexique. Le conteneur d’une source de Cobalt 60 utilisée dans un appareil de gammathérapie est vendu à un ferrailleur. Ce conteneur contient la source sous forme de 6000 grains de cobalt. Par suite d’une rupture du conteneur lors de son transport,… Lire la suite Gammathérapie

Lors de fouilles sur les sites de Mohenjo-daro (Colline des Morts) et de Harappa, les deux villes principales de la civilisation de la vallée de l’Indus, on découvrit des squelettes affalés dans les rues, âgés de plusieurs milliers d’années. L’archéologue russe A. Gorbovsky a évoqué le niveau d’irradiation présenté par ces squelettes. Parmi les plus radioactifs jamais trouvés. On trouva également des milliers d’objets fondus — baptisés « pierres noires » —, des fragments de récipients en terre soudés par une chaleur extrême. Certains y virent la preuve que cette civilisation, l’une des plus vieilles au monde, aurait été détruite par des explosions atomiques.

David Hatcher Childress, Technology of the Gods: The Incredible Sciences of the Ancients, 1999

Beginning in April 2018, and continuing through the summer, the first loads of an estimated 1.2 million cubic metres of historic low-level radioactive waste will be removed from three locations in Port Hope, Ontario, and transported to an engineered above-ground mound being constructed at a long-term waste management facility built near Hwy. 401. The $1.28-billion… Lire la suite Eldorado Nuclear

Le projet étant secret, les employés de l’usine ignoraient ce qu’ils faisaient exactement: «Mes parents, qui travaillaient à l’usine, ne savaient pas exactement ce qui y était fabriqué. Mais tous savaient que c’était quelque chose de dangereux», se souvient Alla Vetoshkina, une habitante de Sillamäe. Le lac situé à proximité, dans les eaux duquel les déchets… Lire la suite Sillamäe

Maïlouou-Souou (Майлуусуу kirghize), ou Maïlou-Sou, est une ville minière de la province de Djalalabad dans le sud du Kirghizistan fondée en 1946. Maïlou-Sou était classée “ville secrète” sous le nom de code “Boîte aux lettres 200” par l’Union soviétique, car elle avait été créé pour l’exploitation de mines d’uranium soviétiques au sein du Combinat minier et chimique de Zapadnyi. La ville a subi des moments… Lire la suite Mailouou-Souou

      Uranium mining in Asia started during World War II in Tabošar, the present-day Istiklol in the north of Tajikistan. According to a decree by Soviet leadership in 1942, four tonnes of uranium were supposed to be produced in just a few months, to supply the raw material for the first Soviet nuclear… Lire la suite Taboshar

En 1898, les époux Curie expédient une lettre à Jáchymov, demandant l’envoi de 10 000 kg de déchets de lessivage obtenus après la fabrication des couleurs d’urane. C’est à partir de ces déchets-là que les nouveaux éléments radioactifs, radium et polonium, ont été isolés. Le radium est présent en très faible quantité (moins de 1… Lire la suite Curie

Uranit

O.1789-1

Le 13 mars 1781, le musicien et astronome William Herschel observe une planète inconnue des Anciens qu’il nomme Uranus — dieu du ciel détruisant tout ce qu’il engendre. Le 24 septembre 1789, Martin Klaproth découvre un métal qu’il nomme « urane » en référence à la planète. Le 20 août 1977, chargée d’une batterie au plutonium, dérivé de l’uranium, la sonde spatiale Voyager 2 part explorer la planète Uranus.

https://www.societechimiquedefrance.fr/Uranium.html

Joachimsthal

P.1898-1

En 1898, les époux Curie font venir de la mine de Joachimsthal dix tonnes de déchets de lessivage obtenus après la fabrication des couleurs d’urane. Ils en extraient le radium et le polonium. En 1938, la Tchécoslovaquie est annexée par l’Allemagne nazie. L’usine de pigments est démolie. En 1945, l’Union soviétique s’arroge le droit d’exploiter la mine jusqu’à sa fermeture. Des dizaines de milliers de prisonniers sont enrôlés. À la fin des années 1990, on décontamine le site et l’on redessine les paysages marqués par de gigantesques terrils.

https://magazine.cim.org/en/in-search/minings-bohemian-boomtown