Ecarpière

M.2014-2

“Depuis 2014, L’ancienne carrière d’uranium de l’Ecarpière à Gétigné (Loire-Atlantique) accueille un champ de 30 000 panneaux photovoltaïques. Un autre chantier est en projet. Plus délicat puisque ce deuxième parc solaire occuperait une partie du site de stockage de résidus d’uranium. «Ce projet va dans le sens de l’histoire. de la transition énergétique. Passer d’un site d’extraction d’uranium, matière qui alimente les centrales nucléaires, à un lieu de production d’électricité à base d’énergie renouvelable comme le soleil, c’est plus que symbolique”. Un d’études a été recruté. « Je ne pense pas qu’on puisse se passer un jour complètement du nucléaire, mais la part d’énergie verte doit augmenter », complétait le maire.”

Mardi 4 août 2020, un incendie s’est déclaré dans un champ d’un parc solaire, sur le site de l’Ecarpière, situé entre Gétigné (Loire-Atlantique) et -Crespin-sur-Moine (Maine-et-Loire). 73 sapeurs-pompiers ont été mobilisés sur un de végétation, dans ce champ de panneaux photovoltaïques.  dizaines de panneaux photovoltaïques ont été détruits ainsi que 25 hectares de végétation basse et de feuillus. Trois secteurs ont été nécessaires pour circonscrire et éteindre l’incendie.

L’Hebdo de Sèvres et Maine, 7 Fév 19 et 5 aout 2020

http://archivesgamma.fr/2014/02/03/ecarpiere

Laisser un commentaire