Breton

D.1958-4

En 1958, André Breton rédigea à Paris un manifeste antinucléaire, “Démasquez les physiciens, videz les laboratoires”, cosigné par de jeunes surréalistes qui s’en prenait à la “théologie de la bombe” et au statut de la science comme nouvel “opium du peuple”. Bien que le texte exhorte le lecteur à soutenir un Comité de Lutte Anti-Nucléaire, il ne semble pas avoir eu de succès. Néanmoins, ce tract est un signe des choses à venir : la néo-avant-garde allait désublimer l’esthétique nucléaire de l’après-guerre.

https://www.e-flux.com/journal/96/243057/shattered-matter-transformed-forms-notes-on-nuclear-aesthetics-part-2/

Beryl

D.1962-3

La montagne, sous laquelle avait été placée la bombe dans son labyrinthe de galeries en profondeur, s’était ouverte sous l’effet de l’explosion et un nuage très radioactif s’en était échappé enveloppant sous sa chape de particules irradiantes les centaines de militaires et civils présents sur les lieux face à la montagne tragique du Tan-Affela. Tous sans exception à des degrés divers furent touchés par les fuites de produits radioactifs.

Les Atomes

A.1913-1

Les Atomes est un ouvrage de physique de 324 pages écrit et édité par le physicien Jean Perrin en 1913. Il est considéré comme un ouvrage de référence ayant fait date en physique et a été réédité à plusieurs reprises, en 1921, 1927, 1936, 1948, 1970 puis 1991, respectivement chez Félix Alcan puis aux PUF puis chez Gallimard.

Alerte

D.2011-3

La centrale nucléaire de Gravelines (Nord) a été partiellement évacuée à deux reprises dans la nuit de vendredi à samedi en raison d’une alerte à la bombe

Bar-le-Duc

P.2017-5

Les 1er, 2 et 3 juin se tient à Bar-Le-Duc le procès de sept militants qui luttent contre le projet Cigéo d’enfouissement des déchets radioactifs. Ils sont soupçonnés d’association de malfaiteurs. Mais au terme d’une impressionnante enquête judiciaire de quatre ans, on ne leur reproche que l’organisation d’une manifestation non déclarée.

7 mètres

P.2021-5

Un ouvrier d’une quarantaine d’années a été blessé ce samedi après une chute de sept mètres à la centrale nucléaire de Chinon. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Chat bleu

P.2019-7

Les 21 et 22 septembre 2019 s’est tenu à Bure, dans la Meuse, un week-end féministe et antinucléaire. Une mobilisation féministe écologiste organisée en mixité choisie qui apporte un vent de fraîcheur à la longue lutte contre ce projet d’enfouissement de déchets nucléaires.

87 bars

P.2022-1

Les policiers ont fait une drôle de découverte dans un véhicule qui rôdait près de la centrale nucléaire de Gravelines  : 87 bars fraîchement pêchés.

Arcturus

D.1967-2

Il y a 54 ans et plus précisément le dimanche 02 juillet 1967 la Bombe atomique “ARCTURUS” qui était le 26ème essai nucléaire sur barge explosait sur le secteur Denise avec une énergie de 22 KT (Fission Dopée), soit l’équivalent de 22000 tonnes de TNT. UNE BOMBE ATOMIQUE DONT LE NOM EST AUSSI ISSU D’UNE CONSTELLATION DU BOUVIER EN PROLONGEANT LA QUEUE DE LA GRANDE OURSE.

http://amndvden.overblog.com/2021/07/il-y-a-54-ans-le-02-juillet-1967-a-07-h-30-le-26eme-essai-nucleaire-francais-avec-la-bombe-atomique-arcturus-explosait-sur-le-secteu

La piscine Pierre et Marie Curie de Mulhouse se situe au cœur de la ville, en face de la mairie. Ouverte du lundi au samedi, la piscine couverte dispose deux bassins de natation et des bains romains. Ce lieu allie les bienfaits de la nage et la détente. Diverses activités aquatiques sont programmées à la piscine de Mulhouse : des cours de natation, des cours d’aquagym, etc. Des créneaux horaires pour les femmes, pour les hommes et des créneaux mixtes y sont aménagés.

Archives Curie

O.1934-1
Manuscrits, plans, affiches, coupures de presse… Les archives du Musée Curie sont une manne pour celui qui s’intéresse à l’histoire du XXe siècle. Prenez rendez-vous pour consulter nos fonds.

Inventaire

P.2013-3

Tous les cinq ans, l’Andra réalise une nouvelle édition de l’Inventaire national des matières et déchets radioactifs. Cette publication est complétée chaque année par un document, les Essentiels, qui présente l’évolution annuelle des stocks de matières et déchets radioactifs produits en France.

L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) est un Établissement public à caractère industriel et commercial (ÉPIC) chargé de la gestion des déchets radioactifs en France. En 2003, l’ANDRA choisit d’inscrire certaines de ses archives sur du papier permanent avec de l’encre résistante, garantissant une préservation d’au moins 300 ans, afin de se conformer au décret no 2003-30 du 10 janvier 2003 qui oblige le centre d’enfouissement de déchets radioactifs de la Manche à pérenniser l’information relative aux déchets stockés au-delà de sa fermeture.

http://www.archives.developpement-durable.gouv.fr/agence-nationale-pour-la-gestion-des-dechets-r8976.html

Le mur d’Orano

P.2021-2

5 kilomètres de mur et de clôture supplémentaire vont venir sécuriser le site Orano La Hague. Construit à l’intérieur de l’enceinte, ce mur est une « disposition de protection demandée par le gouvernement », détaille la communication de l’entreprise Orano. Il englobera tous les bâtiments de l’usine Orano La Hague afin d’éviter toute intrusion.

https://actu.fr/normandie/la-hague_50041/nucleaire-un-mur-de-5-km-va-etre-construit-autour-du-site-d-orano-dans-la-hague_45662365.html

IL Y A 48 ANS LE 15 MAI 1970 À 10 H 00 : LA BOMBE ATOMIQUE FRANÇAISE ANDROMÈDE EXPLOSAIT À MURUROA. Ce 32ème Essai Nucléaire qui s’est déroulé sur Denise à MURUROA et dont le tir depuis un ballon placé à 560 m d’Altitude d’une puissance de 13 KT peut être suivi au travers de l’Ordre de Circonstance N° 9/70 émanant du Capitaine de Frégate DE LASSUS, Commandant le Bâtiment Base « MAURIENNE »

L’Île-Longue

D.1996-1

Jusqu’en 1996, des ouvriers ont manipulé des têtes nucléaires sur les missiles de la base sous-marine de Brest sans protection contre la radioactivité. Aujourd’hui, un collectif de retraités lutte pour que les morts précoces de leurs collègues et les cancers en série qui les affectent soient qualifiés en maladies professionnelles. Et que l’armée reconnaisse sa « faute inexcusable ».

https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2021/10/16/les-irradies-de-l-ile-longue-face-a-l-indifference-de-l-etat_6098600_4500055.html

Base 921

D.1963-1

« Le Parisien » vous invite à découvrir les lieux secrets du département, à visiter ces endroits interdits au public. Aujourd’hui, la base aérienne de Taverny qui abrite le PC souterrain de la force aérienne nucléaire française. Damien Delseny

Quatre bombes

D.2021-1
Dans le Haut-Rhin, les policiers ont été prévenus par le centre de formation fréquenté par ce jeune homme souffrant de troubles psychiatriques

Un homme de 26 ans présentant des troubles psychiatriques a été interpellé et mis en examen après la découverte de bombes artisanales contenant de l’uranium à Rouffach (Haut-Rhin), selon des sources concordantes, confirmant une information du Canard enchaîné. Les forces de l’ordre ont été prévenues par un appel provenant du centre de formation où est scolarisé le jeune homme, qui avait montré à ses camarades ses vidéos de préparation d’explosifs.

Sirene

M.1996-1

Situé dans le parc naturel régional du Luberon, sur la commune de Lagarde d’Apt, l’observatoire astronomique Sirene accueille tous les publics pour des séances d’observation et de découverte du ciel.

Sis à 1 100 mètres d’altitude et jouissant d’un panorama à 360°, l’observatoire Sirene est géré par une association loi de 1901 à but non-lucratif. Ses membres bénévoles et passionnés vous y attendent tous les jours de l’année, uniquement sur réservation.

Installés sur une ancienne zone de lancement de missile nucléaire et profitant de la qualité du ciel du plateau d’Albion, nous accompagnons votre exploration céleste de jour comme de nuit dans un cadre des plus dépaysant.

https://www.obs-sirene.com/

 

Reggane

P.1966-3

C’est un des enjeux majeurs de la réconciliation des mémoires entre la France et l’Algérie. Un sujet resté longtemps enterré dans les sables du Sahara : la pollution du Sud algérien par les essais nucléaires français. Plus de cinquante ans après le dernier essai en 1966, Alger vient de créer une agence pour la réhabilitation des sites des anciens essais nucléaires.

Simca fulgur

A.1958-3

La Simca fulgur est commandée par un radar qui détecte le type de route, la voiture se contrôlant elle-même par un cerveau électronique; la voiture est mise en mouvement par une pile atomique lui permettant de parcourir 5.000km en alimentant le moteur, lequel pourrait s’alimenter par induction électromagnétique les routes ainsi équipées.

Aquacole

M.2016-1

Dans les années 1960 et 1970, latoll d’Hao, dans larchipel des Tuamotu, a servi de base militaire pendant les essais nucléaires en Polynésie française. Des traces de plutonium dans le corail ont été détectées sous une dalle de béton où les avions militaires étaient nettoyés. Aujourdhui, une entreprise chinoise projette de transformer latoll d’Hao en gigantesque ferme-usine d’élevage de poissons tropicaux, destinés à nos assiettes.

Philippe Reltien, « Une ferme aquacole géante installée sur une ancienne base atomique », France Inter, 19 mai 2016

PARIS (Reuters) – Trois employés travaillant dans trois centrales nucléaires différentes en France ont été testés positifs au coronavirus, annonce mardi un porte-parole d’EDF qui précise que ces cas n’ont pas de conséquence sur la production.

Laser MegaJoule

A.2019-2

Le bâtiment mesure 300 m de long, 50 m de haut. À lintérieur, des dizaines de faisceaux lasers convergent vers une sphère daluminium et de béton de 300 tonnes. Le projet Mégajoule est lun des principaux éléments du programme militaire français Simulation, destiné à assurer la pérennité de la dissuasion nucléaire de la France après larrêt définitif des essais nucléaires en conditions réelles. Il sagit aussi du laser le plus énergétique au monde.

Frank Niedercorn, Les Échos, 18 juillet 2019

 

Cours magistraux

O.2018-6

Depuis la rentrée, les apprentis ingénieurs de la filière Génie nucléaire, dotés de casques de réalité virtuelle, peuvent depuis leur salle de cours se déplacer au cœur de réacteurs nucléaires. Retour en image sur l’étonnant voyage qui leur est permis de faire durant leur temps de formation et sur une filière d’excellence à la pédagogie… Lire la suite Cours magistraux

FESSENHEIM / MUSÉE – Qu’adviendra-t-il de la centrale nucléaire de Fessenheim dont la fermeture est planifiée pour l’été 2020 ? Elle sera transformée en musée des accidents nucléaires et des contaminations radioactives ! “Ce musée se veut à la fois pédagogique, scientifique et ludique”, nous confie le responsable du projet réhabilitation de la centrale, Anatole… Lire la suite Reconversion

Arronax

A.2018-1

« Arronax est le cyclotron le plus puissant jamais construit pour la recherche médicale. Il pourra produire des radioéléments innovants, comme le gallium-68 ou le cuivre-64, qui permettront de détecter plus précocement des tumeurs. La fabrication de cuivre-67 et d’astate-211 est aussi très attendue pour réaliser des médicaments radioactifs capables de cibler puis de détruire des tumeurs cancéreuses diffuses. »

https://www.espace-sciences.org/sciences-ouest/260/actualite/un-cyclotron-contre-le-cancer#close

 

  

Le 20 juin 2018, les installations de Telsite 2 ont été inaugurées sur l’atoll de Moruroa par les autorités civiles et militaires de Polynésie française, au terme d’un chantier de modernisation commencé en 2015 et représentant un budget dépassant les 100 millions d’euros. Telsite 2 est le successeur du système qui surveille en permanence et depuis déjà depuis… Lire la suite Telsite

27 juin 2018. EDF, Dassault Systèmes et Capgemini ont annoncé un accord de partenariat pour la transformation numérique de l’ingénierie nucléaire du groupe public. Leur objectif : accompagner les projets industriels dans la durée grâce à la mise en place de la plate-forme 3DExperience. L’outil contribuera à concevoir les jumeaux numériques des centrales nucléaires.
https://www.assystem.com/fr/parole-d-experts/lingenierie-nucleaire-passe-au-numerique/

Arlit

P.2018-1

Au début, Arlit était un campement, puis les gens sont venus sinstaller. Aujourdhui, cest 150 000 habitants, 4 000 mineurs. Areva a créé cette ville, les écoles, les hôpitaux. Mais les habitants ont utilisé largile contaminée pour leurs maisons. Certains quartiers sont à moins de 200 mètres de la mine duranium. Et les tempêtes de sable propagent la radioactivité dans la ville.

Amina Weira, « Niger. À Arlit, les gens boivent de l’eau contaminée par la radioactivité », propos recueillis par Matteo Maillard, Le Monde, 26 février 2018

Oubliée l’abbaye cistercienne espagnole d’Arevalo qui avait inspirée l’ancienne présidente Anne Lauvergeon lorsqu’il avait fallu trouver un nom au groupe nucléaire en 2001. Le directeur général Philippe Knoche l’a annoncé ce mardi. Areva s’appelle désormais Orano, un nom dérivé d’Ouranos, dieu grec du ciel devenu Uranus dans la mythologie romaine et qui donna son identité… Lire la suite Orano

EATF

P.2017-3

AREVA NP a annoncé le chargement de quatre assemblages d’EATF (Enhanced Accident Tolerant Fuel) au printemps 2019 dans le réacteur Vogtle-2. Le nouveau combustible sera plus résistant aux situations accidentelles graves et notamment aux pertes de refroidissement, ce qui offrira notamment aux exploitants plus de temps pour réagir en cas d’accident. Deux innovations seront apportées… Lire la suite EATF

Le stockage Cigéo sera exploité pendant une centaine d’années. À ce titre, le système d’observation et de surveillance de ce stockage nécessitera l’alimentation électrique de capteurs installés à 500 mètres de profondeur, dans les alvéoles de stockage des déchets radioactifs. Pour cela, les recherches actuelles privilégient des systèmes autonomes par rapport à des dispositifs par… Lire la suite Americium 241

“Les réserves d’uranium du Gabon ont été exploitées à partir les années 50. Abondante, de bonne qualité, la matière première était extraite, de Boyindzi, à Oklo, de Mikouloungou à Okelobondo. La compagnie des mines d’Uranium de Franceville en a supervisé l’exploitation, en partenariat avec le CEA. Pour bien faire, on déboisa la région, sur des… Lire la suite Zone verte

Art et mémoire

P.2016-4

Mardi 29 novembre s’est tenue la remise des prix « Art et mémoire », visant à récompenser les artistes qui ont répondu à l’appel à projet lancé dans le cadre du programme « Art et mémoire ». La question posée aux artistes était d’imaginer la mémoire des sites de stockage de déchets radioactifs pour les… Lire la suite Art et mémoire

Vercors

A.2022-1

À Écuelles, au sud de Fontainebleau, une réplique de réacteur nucléaire à l’échelle 1/3 baptisée « Vercors » sera inaugurée le mercredi 1er juin. Près de 30 m de haut pour 16 m de diamètre. Il fallut trois années et 4 000 tonnes de béton pour la construire. Jusquen 2022, des essais vont être réalisés sur cette réplique pour mieux étudier les effets du vieillissement du béton dans les centrales nucléaires et prolonger leur période dactivité.

Le Parisien, 30 mai 2016

Trèfle violet

P.2016-6

A Nantes, des chercheurs s’activent pour trouver des procédés de dépollution de ces sols une fois contaminés, notamment par le césium. Cet élément chimique radioactif, lorsqu’il se situe sous terre, n’est qu’à seulement 5 centimètres des surfaces. Les scientifiques expérimentent la plantation du trèfle violet sur ces zones contaminées. Grâce à un procédé chimique propre… Lire la suite Trèfle violet

L’outil développé par Solid’Express trouve des applications dans le nucléaire pour la simulation et la planification des situations opérationnelles. Depuis 2016 elle est utilisée par la centrale de Belleville. Cette année-là, un logiciel en 4D de la CNPE avait été développé, prenant en compte la dimension temporelle. L’application est utilisée pour gérer les interfaces chantier et piloter le plan d’occupation… Lire la suite Modélisation 4D

AREVA conçoit et fabrique des assemblages pour les réacteurs à eau pressurisée depuis plus de 40 ans, soit plus de 140 000 assemblages fournis à 142 réacteurs dans le monde. C’est sur cette large expérience que s’est basé le développement de l’assemblage de nouvelle génération GAIA, la nouvelle référence du combustible REP. GAIA capitalise les… Lire la suite GAIA

Le cœur d’un réacteur comporte quelques milliards de particules d’uranium. En situation accidentelle, la perte des systèmes de refroidissement peut amener la température du combustible jusqu’à 1 600 °C. Différents modes de ruine des particules sont alors envisageables. Ils fragilisent leur fonction de confinement à l’intérieur du réacteur.
https://hal-cea.archives-ouvertes.fr/cea-01153334/file/Les_combustibles_nucleaires.pdf

CEA/La Communication (Luc Bricout). Cette simulation illustre la modélisation des écoulements d’un réacteur nucléaire du futur en fonctionnement nominal (filière de réacteurs de 4ème génération à neutrons rapides refroidi au sodium). https://www.cea.fr/multimedia/Pages/videos/activites-du-cea/projet-labo-installation/simulation-numerique-nucleaire-du-futur.aspx

Stèle

D.2014-3

Le conseil des ministres a décidé de ne pas renouveler à l’association Moruroa e tatou l’allocation d’occupation temporaire du terrain où elle est implantée place Jacques Chirac afin d’y réaliser de nouveaux aménagements destinés aux plaisanciers. La destruction de la stèle implantée à Papeete à la mémoire des victimes des essais nucléaires en juillet 2006… Lire la suite Stèle

NUGENIA  est une association européenne dédiée à la recherche et au développement dans le domaine du nucléaire (fission). Issue du  processus d’intégration de 3 groupes de travail européens opérant dans le Nucléaire, NUGENIA ambitionne  de devenir un acteur incontournable en matière de R&D nucléaire, à l’échelle européenne, afin d’offrir à la communauté scientifique un support… Lire la suite Nugenia

Dérailler

P.2013-1

Lundi 23 décembre, vers 16 h 15, une sirène retentit dans le quartier de la gare de Drancy. Un wagon transportant des matières radioactives est sorti des rails à faible vitesse. Il sest incliné légèrement sans se coucher. Le secteur a été bouclé. Les pompiers, équipés de tenues de protection, ont procédé à une série de mesures. « Aucun risque de contamination », a rassuré un porte-parole des pompiers.

Sylvain Arnulf, « Un wagon de déchets nucléaires a déraillé à Drancy, pas de fuite radioactive », L’Usine nouvelle, 24 décembre 2013

“UNE COLLINE” DE VEIT STRATMANN (5 MIN. 46 SEC.) Pendant l’été 2011, Veit Stratmann, plasticien d’origine allemande, a été contacté par l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) pour répondre à une demande d’étude, initiée par un groupe de travail qui réfléchit au moyen de maintenir la mémoire des sites de stockage des… Lire la suite Veit Stratmann

Au milieu du vaste centre EDF des Renardières, qui emploie 600 personnes à Ecuelles, près de Moret-sur-Loing, où Sisley, peignit certaines de ses plus belles toiles, se trouve un bâtiment à haute qualité environnementale de 1400 m2. Truffé de haute technologie, l’Institut international du vieillissement des matériaux (ou Materials Ageing Institute, MAI) a ouvert fin… Lire la suite Moret-sur-Loing

Wise

D.2001-1

Le cabinet Wise-Paris a calculé quun scénario daccident grave dans une seule des piscines de refroidissement de combustible irradié de La Hague pourrait conduire à un relâchement de radioactivité dont limpact équivaudrait à plusieurs dizaines de fois celui de laccident de Tchernobyl. La chute volontaire dun avion commercial sur La Hague, hypothèse toujours jugée « improbable » par Cogema, pourrait aussi déboucher sur un tel scénario.

Xavier Coeytaux, Yacine Faïd, Yves Marignac et Mycle Schneider, « Les installations nucléaires exposées au risque de chute d’avion », Briefing NRA-v4, Wise-Paris, 26 septembre 2001

L’ionisation des aliments consiste à les exposer à des rayonnements ionisants afin de réduire le nombre de micro-organismes qu’ils contiennent. Selon l’aliment, elle prévient la germination, extermine les insectes (légumes), retarde la maturation (légumes), prévient les maladies (volaille) ou réduit les micro-organismes (herbes aromatiques). Cette irradiation des aliments est réglementée au niveau communautaire par la… Lire la suite Ionisation des aliments

«En 1988, Toussaint Luciani […éminence des réseaux Pasqua] est nommé directeur de la Société gabonaise d’études nucléaires (Sogaben). Un décret d’Omar Bongo attribuait à cette nouvelle entreprise un monopole pour “le stockage, l’importation, le transport et la gestion des déchets radioactifs” sur le sol gabonais. Un des administrateurs était Pascaline Bongo, la fille du Président.… Lire la suite Marécage

Cuve de Meknès

D.1979-2

La cuve Meknès, située à Moruroa, est utilisée pour des « tirs froids ». Il faut des combinaisons, des masques et des solvants extrêmement inflammables pour lessiver le plutonium. Cest dans ces conditions quun agent est tué et un autre gravement blessé. Après lexplosion, selon un témoin, « il y avait de la poussière partout ». Un avion qui survolait la zone dut être décontaminé à son arrivée à Tahiti.

http://www.hilliontchernobyl.com/muru3.htm

Pen Duick VI est un ketch en aluminium de 22 mètres commandé en 1973 par Éric Tabarly et dessiné par André Mauric. Dernier de la série des Pen Duick, il a remporté la Transat anglaise en solitaire de 1976 (OSTAR) aux mains de Tabarly. Construit en aluminium par l’arsenal de Brest, Pen Duick VI est à la fois léger et très robuste. Il dispose… Lire la suite Pen Duick VI

« Moi, ce qui me plaisait le plus, c’était les panaches». Claude Parent le disait d’ailleurs aux équipes d’ingénierie, surprises que l’architecte dessine d’aussi gros nuages de vapeur sur ses croquis. « Ce qu’il y a de plus beau chez vous, c’est que vous faites des panaches qui sont propres, qui font une vapeur d’eau blanche, qui n’abîment… Lire la suite Panache

En 1972, des scientifiques français ont mis en évidence l’existence de réacteurs nucléaires naturels datant d’environ 2 milliards d’années à Oklo au Gabon. Des analyses de routine sur un échantillon provenant de la mine d’uranium d’Oklo mirent en évidence un déficit anormal en isotope 235 : alors que la proportion naturelle de cet isotope est… Lire la suite Onklo

Blue Flesh

D.1974-1

Essais nucléaires français effectués depuis Dindon (Moruroa) :

27/06/1967, 8 h 30, 340 m : Antarès ; 15/07/1968, 9 h, 650 m : Castor ; 08/09/1968, 9 h, 700 m : Procyon ; 22/05/1970, 10 h 30, 500 m : Cassiopée ; 03/07/1970, 10 h 30, 500 m : Licorne; 06/08/1970, 11 h, 500 m : Toucan ; 12/06/1971, 10 h 15, 450 m : Encelade ; 14/08/1971, 10 h, 480 m, Rhéa : 30/06/1972, 9 h 30, 220 m : Titania ; 29/07/1972, 9 h 40, 220 m : Obéron ; 21/07/1973, 9 h, 220 m : Euterpe ; 24/08/1973, 9 h : Parthénope ; 16/06/1974, 8 h 30, 220 m : Capricorne ; 07/07/1974, 14 h 15, 220 m : Gémeaux ; 15/08/1974, 15 h 30, 312 m : Scorpion ; 14/09/1974, 14 h 30, 312 m : Verseau
Tirs sous ballon effectués depuis Denise (Moruroa) : 11/09/1966, 7 h 30 : Bételgeuse ; 05/06/1967, 9 h, 1200 m : Altaïr ; 07/07/1968, 12 h, 295 m : Capella ; 03/08/1968, 11 h, 463 m : Pollux ; 15/05/1970, 490 m, 10 h : Andromède ; 560 m, 24/06/1970, 10 h 30 : Éridan ; 560 m, 27/07/1970, 11 h, 220 m : Pégase ; 05/06/1971, 10 h 15, 275 m : Dioné ; 04/07/1971, 12 h 30, 230 m, Japet ; 08/08/1971, 9 h 30, 230 m : Phœbé ; 25/06/1972, 10 h, 230 m : Umbriel ; 28/07/1973, 14 h 06, 270 m : Melpomène ; 18/08/1973, 9 h 15, 270 m : Pallas ; 17/07/1974, 8 h, 270 m : Centaure ; 24/08/1974, 14 h 45, 270m : Taureau

Lasers 405 nm, gel de porc, poudre de strontium, verre, dimensions variables, 2021

405 nm lasers, gelatine, strontium, glass powder, variable dimensions, 2021

Le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Redoutable est le premier sous-marin de ce type construit par la France. Il fait partie d’une classe de sous-marins qui comprenait 6 navires. Propulsé par un réacteur nucléaire à eau pressurisée, il emportait 16 missiles à tête nucléaire de type M20 et était armé par un équipage de 135 personnes. Sa construction a débuté en 1964 et il est… Lire la suite Redoutable

La Boule

M.1963-1

Une idée de sortie pour la Toussaint ? Et si vous partiez visiter la Boule, premier réacteur nucléaire à usage civil français ? Haute de 55 mètres, la grande sphère en acier qui abritait le réacteur servit de décor au film Fantômas se déchaîne. Le site accueille désormais le musée de lAtome. Visite du cœur du réacteur et ascension jusquau sommet de la « Boule ». À travers les hublots, la vue sur la centrale de Chinon est exceptionnelle

https://www.metropolitaine.fr/culture/visite-boule-de-chinon-reacteur-nucleaire-civil-musee-edf/2017/10/25/

Au début des années 1960, le Service de protection contre les radiations (SPR) de Marcoule élabore un programme d’information destiné au grand public. Son application repose sur des actions variées, comme la création d’une bande dessinée intitulée Sophie et Bruno au pays de l’atome (J. Castan, 1961). Les représentations du nucléaire dans cette œuvre de… Lire la suite Bruno et Sophie

Gerboise bleue

D.1960-1

Son nom de code fait référence à la gerboise, un petit rongeur des steppes, et à la couleur bleue, qui symbolise la France à l’étranger. Lorsque l’explosion se produit le 13 février 1960 à 7 h 4 dans la région de Reggane, alors département français du Sahara, un gigantesque éclair zèbre le ciel. Dans un rayon de 300 mètres, le sable se vitrifie sous l’effet de la chaleur. « Hourra pour la France ! », s’écrie le général de Gaulle depuis Paris.
Solène Vizier, Initiatives pour le désarmement nucléaire (IDN), 24 février 2020

Le SPR constata rapidement l’efficacité d’affiches de sécurité renouvelées fréquemment, aux couleurs franches et contrastées qui attirent le regard, pour marquer l’imaginaire et rappeler les consignes. Afin de renforcer l’« effet de choc », le SPR a en outre préféré ne pas montrer crûment la violence – celle-ci aurait été mise à distance sous forme de dérision – : « le… Lire la suite Affiches

Beaucoup de gens sont rassemblés dans le hall du réacteur G1 à Marcoule. Les amplis retransmettent le bipbipdes compteurs de neutrons. Puis le rythme saccélère, le crépitement devient continu, de plus en plus intense. Quelquun, quelque part, donne lordre de faire chuter les barres. La galopade exponentielle des neutrons cesse. Les applaudissements éclatent. Cette réalisation permit à notre pays de pratiquer sa « gymnastique nucléaire ».

Rémy Carle, ancien directeur de la construction des réacteurs au Commissariat à l’énergie atomique (CEA)

G1

En 1955, les experts du CEA et d’EDF proposent une communication commune sur ce sujet lors de la première conférence internationale sur l’usage pacifique de l’énergie atomique qui se déroule à Vienne (https://cutt.ly/Ke4HR07). (Schéma récupération de l’énergie sur la pile G1.) En septembre 1956, le réacteur G1 produit ses tous premiers kilowattheures d’#électricité même si… Lire la suite G1

Bruyères-le-Châtel est une commune française située à trente-deux kilomètres au sud-ouest de Paris dans le département de l’Essonne. La superficie de la commune est de 1 291 hectares ; son altitude varie entre 46 et 168 mètres. La commune est arrosée par la Charmoise, ainsi que par la Vidange, affluent de l’Orge. La commune fut créée en 1793 sous le nom… Lire la suite Bruyères-le-Châtel

1914, le paratonnerre à tête radioactive est breveté Son principe de fonctionnement repose sur l’ionisation de l’air au voisinage de sources radioactives provoquée par les rayonnements alpha. Ceci augmenterait la probabilité d’amorçage électrique et le rayon de protection par rapport à une pointe métallique simple. Le paratonnerre au radium a été commercialisé en grande quantité à… Lire la suite Paratonnerre

Paul Ulrich Villard, né à Saint-Germain-au-Mont-d’Or (Rhône) le 28 septembre 1860 et mort à Bayonne le 13 janvier 1934, est un physicien et chimiste français. En 1900, il découvre un rayonnement provenant du radium, à la fois capable de traverser une fine plaque de plomb et insensible aux champs magnétiques. Il découvre ainsi la troisième composante de la radioactivité, le rayonnement gamma, dénommé ainsi par Ernest Rutherford. Il est élu membre de l’Académie des sciences en 1908. Wikipedia… Lire la suite Gamma

En 1841, Eugène-Melchior Péligot, président de la société française de photographie, la poudre noire identifiée par Martin Klaproth sous le nom d’uranit n’était pas pure, mais que l’urane, UO2, était composé de deux atomes d’oxygène et d’un de métal qu’il isola par réduction du tétrachlorure d’uranium par le potassium et le nomma uranium.