Radiation Burn

D.2010-2

Critical art ensemble project is about the use of the so-called “dirty bomb” as an instrument for state propaganda. We intend to recreate the hype around this instrument while at the same time deflating the spectacle. With the help of some great curators/producers in Germany, we will hire a professional demolition team to safely set off a bomb with a non-radioactive, metallic tracer simulant in an urban area in Germany. We’ll have people in Hazmat suits with metal detectors analyze the blast site. Immediately after the blast and while the site is being analyzed, we will set up a PA system at ground zero where a nuclear scientist will speak to the public about the actuality of making, deploying, and detonating a dirty bomb. The reality is that weapon is basically a myth. For a truly harmful one to be built it would require state sponsorship. It not something any terrorist could ever do, nor is it a “poor man’s nuke.” If we don’t take the “dirty bomb” as a self evident threat (its propaganda form), and instead look at it from a reflective reasoned position, it’s easy to understand that there is nothing to fear, and that the state is using this image for other more nefarious purposes.

Fruit du contexte tourmenté de l’après-guerre, l’œuvre de l’artiste japonais Tetsumi Kudo a pour fondement créateur le traumatisme de la catastrophe nucléaire. Les corps humains démembrés, hybrides qu’il ne cesse de remettre en scène relèvent néanmoins plus de l’ironie que du macabre. Associés à la technologie et à la pollution, ils forment l’expression d’une nouvelle synthèse du vivant, d’une « nouvelle écologie » selon les termes de l’artiste.

Partition

O.2013-4

Aurélie Pétrel, Vincent Roumagnac : Partition : Fukushima #1, 2013

Trois tirages, dos bleu, 100 x 66 cm, cadre en noyer massif huilé, 106 x 5,5 x 75 cm, verre
Tirage, dos bleu, 150 x 249 cm, structure en acier et trois pinces à dessin
Impression directe sur peuplier, lasure blanche et incolore, 150 x 252 cm
Auteur de l’image rephotographiée : Vincent Roumagnac
Trois plaques en verre, 100 x 0,6 x 67 cm, plaque en verre, 100 x 0,6 x 80 cm, structure en acier
Trois résidus, impression directe sur peuplier, lasure blanche et incolore, 150 x 252 cm

Veillée

O.2012-6

La salle de répétition du Conservatoire de Prypiat, ville évacuée en 1986. Dans un décor délabré, dans une pièce aux portes et fenêtres ouvertes, trône un piano renversé. Quelle est l’histoire de cette scène ?

Neom

A.2020-6

L’Arabie saoudite a probablement des réserves d’uranium suffisantes pour produire du combustible nucléaire pour répondre aux besoins du pays, selon un reportage publié par un journal britannique jeudi. Citant une étude réalisée par des géologues saoudiens et chinois, le Guardian a indiqué que les 90 000 tonnes de minerai d’uranium qui ont été identifiées dans trois dépôts du royaume du Golfe seraient suffisantes pour que l’Arabie saoudite puisse faire avancer son programme nucléaire naissant, notant qu’il en resterait également pour l’exportation.

La réserve la plus prometteuse serait située aux abords de Neom, une ville « intelligente » qui est programmée dans le nord du pays.

WTF

A.2009-1

La Cadillac WTF, pour World Thorium Fuel, est un concept car à propulsion nucléaire utilisant du thorium, réalisé par Cadillac et dessiné par Loren Kulesus à l’occasion des cent ans de cette marque.

Blowups Happen

A.1940-1

Il arrive que ça saute (titre original : Blowups Happen) est une nouvelle de Robert Heinlein publiée pour la première fois dans Astounding Science Fiction en 1940. La nouvelle a été révisée par l’auteur en 1946 pour l’adapter aux connaissances issues du Projet Manhattan et de l’explosion des deux bombes atomiques sur le Japon en août 1945.

Robert Heinlein imagine une industrie nucléaire civile ayant construit des centrales nucléaires afin d’alimenter en énergie les États-Unis. Il évoque aussi les risques engendrés par la construction et la maintenance de ces centrales, et propose une solution inattendue pour faire face au risque nucléaire.

Felicia

O.1955-1

This manikin, given the name “Felicia,” was produced in 1955 for Marshall Brucer at the Oak Ridge Institute of Nuclear Studies (ORINS), now known as Oak Ridge Associated Universities. The manikin’s purpose was to help evaluate the equipment used at medical facilities to measure the uptake of iodine-131 by a patient’s thyroid. The condition where too much iodine is absorbed is known as hyperthyroidism, the condition where too little iodine is absorbed is hypothyroidism, and a thyroid that absorbs just the right amount of iodine is a euthyroid.

This model of a Nuclear Power Plant is based on Three Mile Island, and as the description on the box states, it will “add realism and excitement to your train layout!” It was made in Denmark for Con-Cor of Bensenville Illinois. The retail price is only $13.99!  Of course the potential clean up costs have to be factored in.

Extra-terrestre

A.2020-4

Pour évaluer l’habitabilité d’une planète, les astronomes se basent essentiellement sur ce qu’ils en connaissent de notre exemple particulier. Ainsi la présence d’eau liquide est évidemment considérée comme un incontournable. Aujourd’hui, des chercheurs de l’université de Californie à Santa Cruz (États-Unis) suggèrent que l’abondance d’uranium et de thorium — des éléments radioactifs à vie longue — apparaît, pour une planète rocheuse, comme un facteur… Lire la suite Extra-terrestre

Aurora

P.2020-1

La centrale Aurora d’Oklo est conçue pour fournir aux communautés une énergie fiable et propre. Sa source de combustible peut alimenter la centrale pendant des décennies. La chaleur est transportée via des tuyaux vers un échangeur qui la convertit en électricité. Grâce à sa conception unique, l’usine ne nécessite pas d’eau pour le refroidissement. Toujours à l’état de concept, Oklo se prépare à soumettre sa première demande de licence.

https://uncrate.com/fr/article/centrale-denergie-propre-a-fission-avancee-doklo-aurora/

Now, a new generation of nuclear engineers focused on climate change is designing plants that are smaller and cheaper, and could be located closer to where people live. Companies say the plants are also safer, but to help their business models succeed they need changes to regulations that were designed for the larger existing plants. One of… Lire la suite Oklo

Zone bleue (10410)

M.10410-1

Les équipes scientifiques de l’INRAP soulignent l’intérêt historique du site qui correspond à une enceinte datant du quatrième millénaire avant Jésus-Christ. D’une superficie de 35 hectares, celle-ci est sans équivalent dans tout le quart Nord-Est de la France. Ce type de structures de plateau reste rare et pratiquement inconnu des archéologues. C’est la raison pour laquelle l’enceinte de Bure-Saudron constitue une opportunité unique d’étudier une très grande enceinte néolithique et d’en savoir enfin plus. Elle a été mise en évidence sur la future zone de descenderie du site de stockage profond de déchets nucléaires à vie longue. Cette découverte a conduit la DRAC à prescrire des fouilles archéologiques que l’agence nationale pour le retraitement des déchets nucléaires fera réaliser avant tout travaux.

Thomas Riboulet, Le Lorraine, août 2017 

The INRAP scientific teams underline the historical interest of the site, which corresponds to an enclosure dating from the fourth millennium BC. Covering an area of 35 hectares, it is unparalleled in the entire north-eastern quarter of France. This type of plateau structure remains rare and practically unknown to archaeologists. This is the reason why the Bure-Saudron enclosure constitutes a unique opportunity to study a very large Neolithic enclosure and to finally learn more about it. It was discovered on the slope area of the future site of deep storage of long-lived nuclear waste. This discovery led the DRAC to require that the national agency for the reprocessing of nuclear waste will conduct archaeological excavations before any further work proceeds. 

film VR, 8 min, une création d’Aram Kebabdjian et Stéfane Perraud, Environnement 3D : Jano Ha,Voix : Grégoire Monsaingeon – Manon Kneusé, Evelyne Didi, Prise de son et mixage : Mathieu Farnarier, Production : Anne Becker, PLATÔ, Traduction anglaise : Keziah Serreau, Diffusion : Sara Dufour, Maison Byron, soutenu par : CNC-DICRéAM

Les colis blindés contenant les substances radioactives doivent 1) assurer une protection contre les rayonnements ionisants ; 2) empêcher le relâchement de ces substances hors du colis ; 3) empêcher loccurrence dune réaction nucléaire en chaîne si son contenu est constitué de matières fissiles, notamment en limitant le contenu et en restant étanches (car leau facilite le démarrage de ces réactions) ; 4) assurer la protection contre le dégagement thermique important du contenu, par exemple aux moyens dailettes de refroidissement. Un accident de transport pouvant a priori survenir nimporte où, donc potentiellement loin des services de secours spécialisés, le colis doit par lui-même apporter une protection suffisante pour limiter les conséquences dun accident.

Agence de sûreté nucléaire

Reinforced packages containing radioactive substances must: 1) protect against ionising radiation; 2) prevent the release of substances from the package; 3) prevent the occurrence of a nuclear chain reaction if its contents are made up of fissionable materials, notably by limiting contents and remaining watertight (water can set off a reaction); 4) protect against contents that release high levels of heat, for example through cooling fins. Since a transport accident can occur anywhere, potentially far from specialised emergency services, the package itself must provide sufficient protection to limit the consequences of such an accident.

film VR, 8 min, une création d’Aram Kebabdjian et Stéfane Perraud, Environnement 3D : Jano Ha, Voix : Grégoire Monsaingeon, Prise de son et mixage : Mathieu Farnarier, Traduction anglaise : Keziah Serreau, Production : Anne Becker, PLATÔ, Diffusion : Sara Dufour, Maison Byron, soutenu par : CNC-DICRéAM

 

Au loin, les cloches dune église sonnent. Il est 16 h en haut dune colline qui domine les plaines de la Meuse, département de lest de la France. Tout près, un bûcher vient de sembraser. Des sorcières dansent autour au rythme dun tambour soutenant leffervescence commune. Ce qui brûle ? Un chat bleu en tissu digne dun décor de carnaval, symbole de la puissance nucléaire. Il ne sagit pas dun rendez-vous entre ami·es autour dun rite obscur, cest une lutte politique. Une mobilisation féministe et antinucléaire lors dun week-end organisé en mixité choisie.

https://radioparleur.net/2019/10/24/bure-ecofeminisme-nucleaire-mixite/

 

In the distance, church bells ring. It is 4 p.m. on top of a hill that dominates the plains of the Meuse department in Eastern France. Close by, a pyre has just been lit. Around it, witches dance to the rhythm of a tambourine, stirring up a shared effervescence. What is burning? A blue fabric cat, symbol of nuclear power, carnivalesque in appearance. This isn’t a meeting of friends for some obscure ritual. It is a political struggle for the feminist and anti-nuclear causes, a weekend rally organised by individuals from across the gender spectrum.

film VR, 8 min, une création d’Aram Kebabdjian et Stéfane Perraud, Environnement 3D : Jano Ha, Prise de son et mixage : Mathieu Farnarier, Voix :  Manon Kneusé, Traduction anglaise : Keziah Serreau, Production ; Anne Becker, PLATÔ, Diffusion : Sara Dufour, Maison Byron, soutenu par : CNC-DICRéAM

 

“Les petits réacteurs modulaires sont une catégorie de réacteurs nucléaires à fission, de taille et puissance plus faibles que celles des réacteurs conventionnels, fabriqués en usine et transportés sur leur site d’implantation. Ils sont destinés surtout à l’alimentation électrique de lieux isolés ou de navires et utilisés pour des réseaux de chauffage urbain, le dessalement… Lire la suite Petit réacteur modulaire

Laser MegaJoule

A.2019-2

Le bâtiment mesure 300 m de long, 50 m de haut. À lintérieur, des dizaines de faisceaux lasers convergent vers une sphère daluminium et de béton de 300 tonnes. Le projet Mégajoule est lun des principaux éléments du programme militaire français Simulation, destiné à assurer la pérennité de la dissuasion nucléaire de la France après larrêt définitif des essais nucléaires en conditions réelles. Il sagit aussi du laser le plus énergétique au monde.

Frank Niedercorn, Les Échos, 18 juillet 2019

 

Cours magistraux

O.2018-6

Depuis la rentrée, les apprentis ingénieurs de la filière Génie nucléaire, dotés de casques de réalité virtuelle, peuvent depuis leur salle de cours se déplacer au cœur de réacteurs nucléaires. Retour en image sur l’étonnant voyage qui leur est permis de faire durant leur temps de formation et sur une filière d’excellence à la pédagogie… Lire la suite Cours magistraux

Chernobylite

M.2019-1

Chernobylite est un « survival ». Trente ans après la catastrophe, un physicien part à la recherche dun être dont il a perdu la trace. Il explore la zone d’exclusion, collecte des biens va à la rencontre de « Stalkers ». En raison de lactivité inattendue dune substance produite après lexplosion, appelée « chernobylite », la pollution ne cesse daugmenter. Le jeu vidéo reçoit le grand prix Pixel Awards 2020.

https://www.chernobylgame.com/

Pour une tonne d’uranium enrichi utilisé en réacteur commercial, on se retrouve avec 935 kilos d’uranium, 12 kilos de plutonium, environ 1 kilo de neptunium-237, 800 grammes d’américium et 600 grammes de curium. “Si nous parvenons à casser ces noyaux lourds qui nous ennuient tant dans le combustible usé, leur radiotoxicité va être ramenée de 300.000 ans… Lire la suite Myrrha

27 juin 2018. EDF, Dassault Systèmes et Capgemini ont annoncé un accord de partenariat pour la transformation numérique de l’ingénierie nucléaire du groupe public. Leur objectif : accompagner les projets industriels dans la durée grâce à la mise en place de la plate-forme 3DExperience. L’outil contribuera à concevoir les jumeaux numériques des centrales nucléaires.
https://www.assystem.com/fr/parole-d-experts/lingenierie-nucleaire-passe-au-numerique/

Absynth

M.2018-2

Absynth, HeHe, fiction climatique immersive – 2018 Absynth est un diorama à grande échelle qui reproduit l’espace d’une forêt. Dans cet environnement à la fois réel et abstrait, des événements climatiques artificiels surviennent faisant référence aux séquences météorologiques fantomatiques telles que la pluie acide ou les nuages toxiques. Le public se trouve ainsi devant une séquence… Lire la suite Absynth

Earlier this year, Third Way, a Washington based think-tank, commissioned Gensler to come up with sketches and renderings that can be used to explain the role that advanced reactors could play in a variety of energy systems that enable the world to reach its goals for reducing CO2 emissions. Those renderings were exhibited at D.C.’s Fathom… Lire la suite Third way

Selon un rapport d’universités et de sociétés privées, le Canada possède suffisamment d’expertises technologiques pour développer un démonstrateur de réacteur à fusion nucléaire en 2030. Le tout moyennant une aide du gouvernement fédéral de l’ordre de 125 millions de dollars. Ludovic Dupin, L’usine nouvelle, 7, 2, 2017

Vercors

A.2022-1

À Écuelles, au sud de Fontainebleau, une réplique de réacteur nucléaire à l’échelle 1/3 baptisée « Vercors » sera inaugurée le mercredi 1er juin. Près de 30 m de haut pour 16 m de diamètre. Il fallut trois années et 4 000 tonnes de béton pour la construire. Jusquen 2022, des essais vont être réalisés sur cette réplique pour mieux étudier les effets du vieillissement du béton dans les centrales nucléaires et prolonger leur période dactivité.

Le Parisien, 30 mai 2016

L’outil développé par Solid’Express trouve des applications dans le nucléaire pour la simulation et la planification des situations opérationnelles. Depuis 2016 elle est utilisée par la centrale de Belleville. Cette année-là, un logiciel en 4D de la CNPE avait été développé, prenant en compte la dimension temporelle. L’application est utilisée pour gérer les interfaces chantier et piloter le plan d’occupation… Lire la suite Modélisation 4D

Le 11 mars 2015, dans la zone d’exclusion de Fukushima, était inaugurée l’exposition d’un groupe d’artistes venus en résidence dans le paysage dévasté qui ceinture le réacteur éventré de la centrale nucléaire japonaise. En combinaisons de sûreté blanches, compteur geiger à la main, les artistes flottaient autour de leurs œuvres ‒ mais personne d’autre, à… Lire la suite Don’t follow the Wind

CEA/La Communication (Luc Bricout). Cette simulation illustre la modélisation des écoulements d’un réacteur nucléaire du futur en fonctionnement nominal (filière de réacteurs de 4ème génération à neutrons rapides refroidi au sodium). https://www.cea.fr/multimedia/Pages/videos/activites-du-cea/projet-labo-installation/simulation-numerique-nucleaire-du-futur.aspx

NukeMap

D.2012-1

NUKEMAP est un logiciel de simulation en ligne présentant une projection géolocalisée des effets dune arme nucléaire sur une zone donnée, en fonction de sa puissance et de laltitude de lexplosion. Dabord développé dans un but éducatif, le site est visité par environ trois millions de personnes qui ont fait exploser environ 30 millions de bombes virtuelles. La moyenne est de 5 « explosions » par visiteur.

https://nuclearsecrecy.com/nukemap/

 

Simulateur

O.2011-1

On a failli vous proposer ce simulateur de gestion du refroidissement de centrale nucléaire comme jeu chronophage du jour, et puis en fait, non. Parce qu’on n’a rien compris aux règles, que tout part en vrille dès qu’on touche à une manette, et aussi (surtout) parce que c’est complètement flippant. Il y a sans doute un lien, d’ailleurs…

Camille Gévaudan, Libération, 22 mars 2011

La Z machine est un générateur de rayons X pulsés, ultra-compact à cadence élevée, le plus puissant au monde dans les années 2010. Elle est installée dans les locaux des laboratoires Sandia à Albuquerque au Nouveau-Mexique (États-Unis). Conçue pour soumettre des matériaux à des conditions extrêmes de température et de pression, elle est principalement utilisée dans le but de rassembler… Lire la suite Z Machine

Three dimensional (3-D) virtual reality models can be an effective tool for education and training in nuclear engineering applications. This technology can be used to model and simulate nuclear facilities with the help of custom-made packages and programming. This paper introduces useful features of a well known game engine, Unreal Engine III, for nuclear-specific virtual… Lire la suite Unreal

Trois anciens étudiants du MIT (Russ Wilcox, Mark Massie et Leslie Dewan) ont conçu un réacteur nucléaire, capable de produire d’énormes quantités d’électricité rien qu’en consumant les déchets radioactifs issus des centrales conventionnelles, tout en réduisant leur durée de vie radioactive. Pour promouvoir cette solution, ils ont créé en 2010 leur entreprise : Transatomic Power. Pour… Lire la suite Erreurs de calcul

“FLEUR DE LYS” (2009) DU COLLECTIF HEHE (4 MIN. 45 SEC.) L’installation « Fleur de Lys » se concentre sur l’impact et l’implication culturels aux facettes multiples des nuages d’origine humaine. Dans cette installation, le nuage du champignon atomique prend une place centrale comme un effrayant symbole déjà hautement esthétique du progrès technologique. La maquette… Lire la suite Fleur de lys

Back in 2009, Simon Irish, an investment manager in New York, found the kind of opportunity that he thought could transform the world while — in the process — transforming dollars into riches. “The question was, ‘Can we do better than the conventional reactors that were commercialized 60 years ago?” Irish recalled. “And the answer… Lire la suite Terrestrial Energy

S.T.A.L.K.E.R.

M.2007.1

S.T.A.L.K.E.R. : Shadow Of Chernobyl est un jeu de tir à la première personne sur PC qui vous plonge dans l’univers inquiétant de la zone de Tchernobyl en Ukraine, touchée par la fusion du réacteur nucléaire de la ville en 1986. Depuis, rien n’est plus pareil, et c’est à vous de découvrir quels sont les effets radioactifs dévastateurs, en faisant face aux mutants du coin.

https://www.jeuxvideo.com/jeux/pc/00009342-s-t-a-l-k-e-r-shadow-of-chernobyl.htm

 

Wise

D.2001-1

Le cabinet Wise-Paris a calculé quun scénario daccident grave dans une seule des piscines de refroidissement de combustible irradié de La Hague pourrait conduire à un relâchement de radioactivité dont limpact équivaudrait à plusieurs dizaines de fois celui de laccident de Tchernobyl. La chute volontaire dun avion commercial sur La Hague, hypothèse toujours jugée « improbable » par Cogema, pourrait aussi déboucher sur un tel scénario.

Xavier Coeytaux, Yacine Faïd, Yves Marignac et Mycle Schneider, « Les installations nucléaires exposées au risque de chute d’avion », Briefing NRA-v4, Wise-Paris, 26 septembre 2001

Half-life

M.1998-A

Freeman entre comme employé au Centre de recherche de Black Mesa, le 5 mai 2000. Il est assigné au département des Matériaux anormaux, où il effectue des recherches sur le nucléaire et la physique des particules. Au début du jeu, Gordon Freeman participe à une expérience qui tourne à la catastrophe. Le Centre de Black Mesa est envahi par des formes de vie « extérieures » à notre dimension qui commencent à éliminer le personnel du complexe. Le jeu vidéo connaît six versions différentes.

https://valve.fandom.com/fr/wiki/Gordon_Freeman

Syndrome chinois

O.1979-1

Le Syndrome chinois (The China Syndrome) est un film américain de type thriller réalisé par James Bridges, sorti en 1979. Son titre fait allusion au « syndrome chinois », un accident hypothétique où le matériel en fusion d’un réacteur nucléaire pourrait traverser la croûte terrestre après l’emballement du réacteur. Kimberley Wells, une journaliste américaine employée par la chaîne de télévision KXLA, tourne un documentaire à la… Lire la suite Syndrome chinois

Within the atome, is the promise of a new age in within we will have a complete control over our environnement, with new structural material, from wich spotless, airy building may be spun, and with the availibility of tremendous supplies of heat, power and radioactivity, we may build germ-free, air-conditionned cities, even in the forbiden… Lire la suite Atomic revolution

Doom town

D.1955-3

1955, « opération Teapot », désert du Nevada. Les maisons sont construites à des distances variables de la zone d’impact. Pour tester le souffle et la puissance. L’opération est répétée 14 fois. Cette expérience est mieux connue sous le nom de « Survival Town » — ou de « Doom Town ». L’expérience a été filmée en 3D. Le film retrouvé en 1986 et restauré.
https://www.atlasobscura.com/articles/7-nuclear-test-sites-you-can-visit-today

Survival city

D.1955-1

Des maisons, des bâtiments, des lignes électriques, Survival City a tout pour plaire. Les mannequins disposés par larmée dans les maisons proviennent de J. C. Penney. Ils semblent être en train de jouer, de manger ou de samuser. Les caméras ont été allumées pour enregistrer le « plaisir » à venir. Une explosion de plusieurs kilotonnes, dans le désert du Nevada, par un beau matin du printemps 1955.

https://weburbanist.com/2009/11/08/blown-to-smithereens-the-secret-story-of-survival-town/

Bruyères-le-Châtel est une commune française située à trente-deux kilomètres au sud-ouest de Paris dans le département de l’Essonne. La superficie de la commune est de 1 291 hectares ; son altitude varie entre 46 et 168 mètres. La commune est arrosée par la Charmoise, ainsi que par la Vidange, affluent de l’Orge. La commune fut créée en 1793 sous le nom… Lire la suite Bruyères-le-Châtel

The advent of computing allowed for major innovation in the realm of simulation. Metropolis led a group that developed the Monte Carlo method, which simulates the results of an experiment by using a broad set of random numbers. It was named for the Monte Carlo casino, where Stanislaw Ulam’s uncle often gambled. First invented during… Lire la suite Monte Carlo Method

Le MANIAC (pour Mathematical Analyzer, Numerical Integrator, and Computer or Mathematical Analyzer, Numerator, Integrator, and Computer1, soit en français Analyseur mathématique, intégrateur numérique et ordinateur) est un ordinateur primitif construit sous la direction de Nicholas Metropolis au Laboratoire national de Los Alamos. Il est basé sur l’Architecture de von Neumann de la machine IAS, mise au point par John von Neumann. Comme tous les ordinateurs de cette époque, cette machine ne pouvait pas partager des programmes… Lire la suite Maniac

In 1943, Von Neumann was invited to work on the Manhattan Project. Von Neumann did crucial calculations on the implosion design of the atomic bomb, allowing for a more efficient, and more deadly, weapon. Von Neumann’s mathematical models were also used to plan out the path the bombers carrying the bombs would take to minimize… Lire la suite Von Neumann

Loïe Fuller, the famous american dancer, has just invented a “radium dance” and M. and Mme Curie have seen it and approved it. The famous physists says that Miss Fuller make them look upon their own discovery in a new light. The name “Radium dance”, as might be imagined, is not a fancifull one. No… Lire la suite Radium Dance