Atomic film

O.2005-3

Over the past four years, the editors of CONELRAD spent numerous hours watching and researching 300 motion pictures with Atomic and/or Red Scare/Cold War themes. From this collection we revved up the particle separator and painstakingly pared the list down to a clean 100.

Masamichi Kagaya

O.2012-3

Masamichi Kagaya a ainsi collecté de nombreux objets du quotidiens, retrouvés dans des villages autour de la centrale de Fukushima-Daiichi, et les a photographiés en recourant à cette méthode. Au total, il a capturé plus de 300 photographies de ce type au cours des 5 dernières années, qui ont donné lieu à plus de 25 expositions dans le monde. Le festival autrichien Ars Electronica lui a attribué une récompense en 2017.

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/nucleaire/la-catastrophe-de-fukushima-revelee-par-l-autoradiographie_118389

Merlin was born in Hollywood, California. He received his Bachelor of Science degree in Aeronautical Studies from Embry-Riddle Aeronautical University in Daytona Beach, Florida. Merlin is a member of the Flight Test Historical Foundation, Nevada Test Site Historical Foundation, National Atomic Museum Foundation, Nevada Aerospace Hall of Fame, and is an Associate Member of Roadrunners Internationale. He spends much of his time exploring the southwestern United States in search of ghost towns, mines, caves, prehistoric ruins and rock art, nuclear test sites, abandoned missile silos, fossils, and interesting natural features. He has also journeyed to the mountains of Baja California, Mexico, and the Tassili N’Ajjer plateau region of the central Sahara Desert in Algeria to photograph prehistoric cave paintings. Merlin occasionally lectures on aerospace history and prehistoric archeology.

https://www.dreamlandresort.com/team/peter.html

Membre de la Flight Test Historical Foundation, du Nevada Test Site Historical Foundation, du Musée National Atomique, Peter Merlin passe une grande partie de son temps à explorer le sud-ouest des États-Unis à la recherche de villes fantômes, de mines, de grottes, de ruines préhistoriques et d’art rupestre, de sites d’essais nucléaires, de silos de missiles abandonnés, de fossiles et de caractéristiques naturelles intéressantes. Merlin donne occasionnellement des conférences sur l’histoire de l’aérospatiale, l’archéologie préhistorique et l’histoire des essais nucléaires.

Archives Curie

O.1934-1
Manuscrits, plans, affiches, coupures de presse… Les archives du Musée Curie sont une manne pour celui qui s’intéresse à l’histoire du XXe siècle. Prenez rendez-vous pour consulter nos fonds.

The CTB (Chernobyl Tissue Bank) is a unique venture. It is the first international cooperation that seeks to establish a collection of biological samples from tumours and normal tissues from patients for whom the aetiology of their disease is known – exposure to radioiodine in childhood.

Inventaire

P.2013-3

Tous les cinq ans, l’Andra réalise une nouvelle édition de l’Inventaire national des matières et déchets radioactifs. Cette publication est complétée chaque année par un document, les Essentiels, qui présente l’évolution annuelle des stocks de matières et déchets radioactifs produits en France.

Big data

O.2018-4

Over the past 60 years a great number of very large datasets have been generated from the experimental exposure of animals to external radiation and internal contamination. This accumulation of ‘big data’ has been matched by increasingly large epidemiological studies from accidental and occupational radiation exposure, and from plants, humans and other animals affected by environmental contamination. We review the creation, sustainability and reuse of this legacy data, and discuss the importance of Open data and biomaterial archives for contemporary radiobiological sciences, radioecology and epidemiology.

https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/09553002.2019.1589026

L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) est un Établissement public à caractère industriel et commercial (ÉPIC) chargé de la gestion des déchets radioactifs en France. En 2003, l’ANDRA choisit d’inscrire certaines de ses archives sur du papier permanent avec de l’encre résistante, garantissant une préservation d’au moins 300 ans, afin de se conformer au décret no 2003-30 du 10 janvier 2003 qui oblige le centre d’enfouissement de déchets radioactifs de la Manche à pérenniser l’information relative aux déchets stockés au-delà de sa fermeture.

http://www.archives.developpement-durable.gouv.fr/agence-nationale-pour-la-gestion-des-dechets-r8976.html

Archives IRSN

P.1945-4

Unique en France, le fonds d’archives en sûreté nucléaire de l’IRSN propose une vision complète en matière d’expertise du suivi des installations nucléaires françaises. Les archives couvrent  également les sujets liés à la radioprotection de l’homme et de l’environnement.

Ces fonds de plus de 14 km linéaires aujourd’hui, répartis sur toutes les implantations de l’Institut, se composent d’une importante typologie de documents scientifiques et techniques, des années 1950 à nos jours.

https://www.irsn.fr/FR/IRSN/archives/Pages/default.aspx#.YZ-21dDMLIU

387 452

P.2020-5

Bilan 2020 des expositions professionnelles aux rayonnements ionisants en France : Baisse de la dose moyenne d’environ 35 % par rapport à 2019 liée principalement à la baisse d’activité de la maintenance nucléaire et du trafic aérien

Demi-vie

O.2021-1

Au lieu unique, à Nantes, l’auteur Aram Kebabdjian et l’artiste Stéfane Perraud explorent la réalité et l’imaginaire de l’âge nucléaire par le bais d’archives, d’une vidéo sur un futur site d’enfouissement, de mystérieuses sculptures et d’une installation de réalité virtuelle, Zone bleue. Il fallait bien les ressources conjointes du document et de la fiction pour tenter d’appréhender cet irreprésentable que constitue la « demi-vie » des déchets nucléaires, située à quelques milliers d’années de notre temps présent.

Les Archives γ se donnent pour fin de documenter l’histoire et les métamorphoses de la matière radioactive – et à travers elles l’homme nucléaire. Ces archives compilent des recherches scientifiques et artistiques, des projets aboutis ou avortés, des fantasmes ou des réalités, des histoires réelles et des fictions, des catastrophes et des accomplissements, ses usages et ses détournements. Elles ont trait au design, à la géopolitique, aux science de la terre et de la vie, aux faits divers, à l’archéologie, à l’océanographie, à l’astronomie, à l’économie, à l’histoire de l’art, à la médecine, et à tout ce qui de près ou de loin a été irradié par l’atome. Prises ensemble, ces archives témoignent de l’empire ouvert par le nucléaire dans nos esprits. Elles constituent les premiers actes de ce que l’on serait tenté d’appeler une civilisation nucléaire.

 

The γ Archives document the history and metamorphoses of radioactive matter – and through them man of the atomic area. These archives compile scientific and artistic research, successful or aborted projects, fantasies or realities, real stories and fictions, disasters and accomplishments, its uses and its diversions. They relate to design, geopolitics, earth and life sciences, news items, archaeology, oceanography, astronomy, economics, history of the art, medicine, and everything that has been directly or indirectly irradiated by the atom. Taken together, these archives bear witness to the empire opened up by atomic power in our minds. They constitute the first acts of what one would be tempted to call a nuclear civilization.

Stéfane Perraud – Aram Kebabdjian

C’est une exposition dont les œuvres ne sont pas en place ; elles ne peuvent pas ou ne peuvent plus l’être, parce qu’elles ont été irradiées. Jusqu’à l’accident nucléaire de Fukushima, le 11 mars 2011, elles étaient présentées au musée d’Histoire et de Folklore de la ville de Futaba, située à quatre kilomètres de la… Lire la suite Empaillé

Tulse Luper

O.2003-1

The Tulse Luper Suitcases est un projet multimédia britannique de Peter Greenaway comprenant quatre longs métrages, des sites internet. Le projet est décrit par Greenaway comme une histoire personnelle de l’Uranium et comme l’autobiographie d’un prisonnier professionnel.

Penser ensemble provoque des idées singulières et notre mot d’ordre étant “Consersations d’artistes”, j’ai eu l’idée d’une mise en scène par correspondance. Cette idée était venue d’un souvenir, et ce souvenir d’une lettre, archive d’un travail passé. Cette lettre, j’avais eu l’occasion de l’entendre pendant les répétitions françaises de Civil Wars, de Bob Wilson dans… Lire la suite Didascalies

Tissus

O.1950-2

Oziorsk, une ville russe située au cœur de l’Oural, dissimule les reliques d’une expérience secrète de grande ampleur. A partir des années 1950 et jusqu’à la fin de la guerre froide, près de 250 000 animaux y ont été exposés à des radiations. Certains ont été bombardés de rayonnements a, b et g, d’autres ont été… Lire la suite Tissus

Libby

A.1949-4

Diplômé en chimie, Williard Frank Libby prend. Il mit au point d’une technique d’enrichissement de l’uranium 235, qui servit à la fabrication de la bombe atomique lancée sur Hiroshima. En mai 1947, il publie un article dans la revue Science où il décrit la méthode de datation à l’aide du radioisotope de carbone 14. Deux ans plus tard, il supervise la première datation grâce à cette méthode de deux échantillons de bois venus de tombes égyptiennes dont l’âge, bien établi par les archéologues, est d’environ 4 600 ans. En 1960, il reçoit le prix Nobel.

https://www.futura-sciences.com/sciences/personnalites/physique-willard-frank-libby-1104/

Strictly Confidential The attached detailed report concerns the possibility of constructing a “super-bomb” which utilises the energy stored in atomic nuclei as a source of energy. The energy liberated in the explosion of such a super-bomb is about the same as that produced by the explosion of 1,000 tons of dynamite. This energy is liberated… Lire la suite Memorandum, 1940

Pierre, mon Pierre, tu es là, calme comme un pauvre blessé qui se repose en dormant, la tête enveloppée. Ta figure est douce et sereine, c’est encore toi, enfermé dans un rêve dont tu ne peux sortir. Tes lèvres, que jadis j’appelais gourmande, sont blêmes et décolorées. Ta petite barbe est grisonnante. On voit à… Lire la suite Lettre à Pierre