Borgne manchot

O.1986-2

La découverte de la théorie des hétéronymes de Fernando Pessoa va lui permettre de dépasser les contradictions propres à sa pratique picturale, notamment celle de l’hétérogénéité. Ainsi l’artiste associe-t-il au nombre de combinaisons qu’offrent les lettres d’un nom, le nombre de possibilités formelles qu’offre l’abstraction. En 1988-89, il rédige un texte programmatique présentant le travail de quatre artistes dont les noms ne sont autres que les anagrammes de son propre nom. Les six séries élaborées alors par l’artiste (dont Tchernobyl, Les Trois du Cap et Boat People) peuvent sembler contradictoires tant leurs formes paraissent hétéroclites. Pourtant, réalisées les unes en regard des autres, elles sont animées par les mêmes préoccupations picturales, notamment la mise à distance des affects par la mise à distance des savoirs techniques. La série Tchernobyl (1986-90) est peinte de la main droite (Noël Dolla est gaucher), l’œil gauche caché. Tel un borgne manchot, l’artiste se trouve en difficulté par rapport aux savoirs et habitudes techniques, provoquant l’écart nécessaire entre le titre de l’oeuvre et l’inquiétante étrangeté de la matière picturale.

Le dosimètre photographique sur support papier de type Chassende-Baroz a été utilisé dans la plupart des laboratoires français jusqu’à la fin des années 1970. Ce dosimètre (figure 2.3) comportait un support en carton de 3 × 4 cm sur lequel étaient collées, d’un côté une bande automarquante pour identifier le dosimètre et deux bandes de papier photographique et sur l’autre face deux autres bandes de papier photographique dont une comme témoin de développement. Le tout était placé dans un conditionnement étanche à la lumière et à l’humidité.

Absinthe

P.1986-2

En ukrainien, tchernobyl est un des noms communs de l’absinthe (plante) — il s’agit d’une référence à l’Apocalypse 8:11. “Le troisième ange sonna de la trompette. Et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau; et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux. Le nom de cette étoile est Absinthe; et le tiers des eaux fut changé en absinthe, et beaucoup d’hommes moururent par les eaux, parce qu’elles étaient devenues amères. ” Les habitants de la Zone pensent que la prophétie de l’absinthe s’est accomplie en 1986.

Miss atom

P.2004-2

Meet Alyona Kirsanova of Novovoronezh, one of the contestants in Russia’s “Miss Atom” 2009. She is 22, works for Novovoronezhatomenergoremont, and loves “enjoying life.” Don’t you just want to take a dip in the cooling pond with her? Alyona is a first-time contestant in “Miss Atom,” an annual beauty contest open to (female) employees of nuclear power plant.

https://www.wired.com/2009/02/miss-atom-tones/

 

Moteur stellaire

A.2020-6

Un propulseur Caplan exploiterait toute l’énergie du Soleil pour propulser l’ensemble du Système solaire à travers la galaxie et au-delà. Il porte le nom de l’astrophysicien Matthew Caplan de l’Université d’État de l’Illinois, qui a imaginé le concept. L’étude a été publiée dans la revue Acta Astronautica.

Sphère de Dyson

A.1945-4

L’idée lui en est venue en 1945 après la lecture du roman de science-fiction Star Maker d’Olaf Stapledon paru huit ans plus tôt. Dans son article, Dyson explique qu’une telle sphère est un moyen idéal pour une civilisation très avancée de faire face à un accroissement démographique exponentiel. Il la décrit comme une coquille enserrant son étoile parente, captant la quasi-intégralité de sa radiation stellaire. Dyson explique que de telles sphères pourraient aussi abriter des structures d’habitations. Enfin, il recommande d’observer la galaxie dans l’infrarouge afin de détecter de possibles sphères dans notre galaxie. Plusieurs programmes de recherche de possibles sphères de Dyson ont été menés depuis 1985. Si des étoiles ont pu afficher des caractéristiques proches de celles attendues concernant ces mégastructures spatiales, aucune conclusion n’a pu être tirée concernant l’existence probante de tels objets artificiels. En revanche, la science-fiction a beaucoup utilisé l’idée de Dyson, que ce soit en littérature, au cinéma, dans les jeux vidéo, ainsi qu’à la télévision.

 

Neutrononique

O.1935-1

Des faisceaux de neutrons sont utilisés depuis longtemps pour faire de l’imagerie neutronique. La réalisation de l’équivalent d’un microscope avec des neutrons laissait cependant à désirer. Un groupe de scientifiques états-uniens, inspiré par les télescopes à rayons X, a réussi à faire fonctionner un tel microscope. Biologistes, chimistes et physiciens vont donc disposer d’un nouvel outil pour pénétrer les secrets des matériaux.

 

Sillicium dopé

P.1964-1

La technique de production des semi-conducteurs et des transistors est, on le sait, en pleine évolution, et c’est à qui mettra au point de nouvelles méthodes permettant d’améliorer la fabrication, de diminuer son coût et d’ouvrir de nouvelles perspectives. Cette tendance vient de nouveau d’être illustrée par les travaux de deux chercheurs américains qui suggèrent, pour introduire dans certains corps les ” impuretés ” qui en feront des semi-conducteurs, de faire appel aux possibilités offertes par l’irradiation.

Le Monde, JEAN-LOUIS LAVALLARD, Publié le 14 mai 1964 à 00h00 

Après quelques mois de tâtonnement, Gamow propose une hypothèse : il envisage les noyaux atomiques comme les petites gouttelettes de ce qu’il appelle le « fluide nucléaire ». Plus tard, en 1936, ce modèle sera repris et développé par Niels Bohr sous le nom de « modèle de la goutte liquide ». En 1939, il permettra de comprendre certains phénomènes nucléaires nouvellement découverts, notamment la fission des noyaux les plus lourds. Les noyaux d’uranium 235, qu’on trouve dans les centrales nucléaires et dans certaines bombes atomiques.

Nucléosynthèse

A.1948-1

Les étoiles naissent au sein de régions où la densité des gaz interstellaires est plus grande. Ces gaz se contractent alors sous l’effet de la gravité. Cette contraction entraine un réchauffement qui finit par amorcer des réactions de fusion nucléaire au centre du nuage interstellaire. L’étoile est née.

Alerte

D.2011-3

La centrale nucléaire de Gravelines (Nord) a été partiellement évacuée à deux reprises dans la nuit de vendredi à samedi en raison d’une alerte à la bombe

7 mètres

P.2021-5

Un ouvrier d’une quarantaine d’années a été blessé ce samedi après une chute de sept mètres à la centrale nucléaire de Chinon. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Tihange

P.2002-1

Incident dans une centrale nucléaire belge. Le 22 novembre 2002, la centrale nucléaire belge de Tihange 2 (REP, 960 MW) a connu un incident classé au niveau 2 de l’Echelle internationale des événements nucléaires (INES).

Question

P.1957-3

Joyce Myron, étudiante âgée de 18 ans du Drexel Institute of Technology, est la fille la plus heureuse au monde. Elle s’est fait connaître à travers les Etats-Unis pour avoir triomphé au jeu télévisé “Question à 64 000 $”, où elle a répondu brillamment à une série de questions sur l’énergie atomique. Elle a pu partager avec des milliers de téléspectateurs la promesse excitante d’un atome pacifique.

Life Magazine, 18 novembre 1957.

Disney

P.1956-2

“Our Friend the Atom” Heinz Haber, A De Luxe Golden Bool, Simon And Schuster New york, Walt Disey Production First Edition copyright 1956. $4.95

87 bars

P.2022-1

Les policiers ont fait une drôle de découverte dans un véhicule qui rôdait près de la centrale nucléaire de Gravelines  : 87 bars fraîchement pêchés.

Méduses

M.2021-5

La Suède a dû fermer son réacteur nucléaire le plus puissant, durant trois jours. Des méduses ont tellement proliféré sur le site qu’elles sont entrées dans les canalisations d’eau et ont endommagé les filtres. Une équipe de scientifiques coréens pourrait bien avoir trouvé une solution au problème.

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-invasion-meduses-oblige-centrale-nucleaire-fermer-49363/

Canned Radiation

P.1979-2

“Canned Radiation” from Three Mile Island produced by Brenster Enterprises of Etters Pennsylvania.

This was probably the most popular souvenir associated with the accident at Three Mile Island.

 

Longer drives

A.1964-1

The Energized golf ball, la balle de golf de meilleure qualité jamais produite aux états unis, est exposée aux rayons gamma avec du cobalt 60, dans nos laboratoires d’Oak ridge. Cela confère à nos balles une meilleure portance et leur permet d’aller plus loin et plus vite. Leur centre est en acier, ce qui les garantit contre la déformation et assure un constant 95+. Les Energized golf ball sont conformes aux règles de l’USGA. Totalement uniques, ces nouvelles balles suscitent la curiosité, l’intérêt et l’amusement. Disponible en packs de 3, 6,50, packs de 12, 25,00 ou à l’unité à 2,25.

Le mur d’Orano

P.2021-2

5 kilomètres de mur et de clôture supplémentaire vont venir sécuriser le site Orano La Hague. Construit à l’intérieur de l’enceinte, ce mur est une « disposition de protection demandée par le gouvernement », détaille la communication de l’entreprise Orano. Il englobera tous les bâtiments de l’usine Orano La Hague afin d’éviter toute intrusion.

https://actu.fr/normandie/la-hague_50041/nucleaire-un-mur-de-5-km-va-etre-construit-autour-du-site-d-orano-dans-la-hague_45662365.html

Porte coupe feu et étanche – Andromède, Porte 2-en-1, Interchangeabilité avec Cassiopée, Simplifie la sectorisation incendie. Ce type de porte est destiné aux industries du nucléaire, de la pétrochimie et du bâtiment. Des portes de ce type sont installées sur les centrales EPR de FA3, OL3 et Taishan.

https://www.baumert.fr/references/secoia-mailly-le-camp

Little Sunfish

O.2021-3

Ludovic Bernhardt, Réacteur 3 [Fukushima] est une exploration poétique des vidéos filmées par les robots explorateurs et “décontaminateurs” de la centrale nucléaire de Fukushima : errance du robot Little Sunfish qui s’est aventuré dans les eaux radioactives du réacteur 3 de la centrale.
Ce livre veut enfoncer le langage dans les toxicités visuelles, sombres et granuleuses, de la catastrophe techno-scientifique. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, des zones interdites à l’homme par leur haut degré de contaminations radioactives s’installent dans une géographie du chaos : les robots se substituent à l’être humain pour explorer l’inexplorable. Réacteur 3 [Fukushima] est un texte post-apocalyptique sur la catastrophe nucléaire, la robotisation du monde contemporain, les images-machines et leurs pulsions scopiques.

https://www.editions-lanskine.fr/livre/reacteur-3-fukushima

Atomisme

P.1967-1

Né à Abdère au Ve siècle avant JC, inventeur du concept d’Atome, Démocrite apparaît sur une coupure 100 drachmes de la banque nationale de la Grèce moderne, avant l’introduction de l’euro. Fondé en 1959, le seul réacteur nucléaire grec, installé au sein du laboratoire de recherche nucléaire, situé à quelques kilomètres d’Athènes, s’appelle Demokritos. 

387 452

P.2020-5

Bilan 2020 des expositions professionnelles aux rayonnements ionisants en France : Baisse de la dose moyenne d’environ 35 % par rapport à 2019 liée principalement à la baisse d’activité de la maintenance nucléaire et du trafic aérien

Bender

A.1996-1

Dans son accumulation obsessive Adelhyd van Bender produit alors 2000 classeurs comprenant chacun entre 200 et 250 pages de collages composés de formes géométriques, de champs de couleurs, de graphismes et de formules mathématiques et physiques qu’il photocopie puis sur lesquelles il ré intervient. Adelhyd van Bender pense être doté d’un utérus, qui contient un « secret atomique ».

Menu unique

M.2021-4

Sus scrofa ante-fessenhensis est une œuvre qui explore le territoire de la centrale nucléaire de Fessenheim en convoquant, telle une figure tutélaire, le sanglier de Fessenheim. Le banquet, repas partagé, est conçu comme une performance participative rassemblant 80 convives autour de la chair de l’animal. Menu unique.

Rungis

P.2019-4

Ouvert le 21 janvier à Rungis, ce centre de formation nucléaire est le sixième de Socotec mais le premier en Ile-de-France. Reproduisant à l’identique les conditions d’intervention en centrale nucléaire, il est destiné à former le personnel interne et externe intervenant sur les centrales.

Chabany

P.2009-3

La polémique enflait depuis plusieurs jours. Habitants et élus de Villeneuve-le-Roi et des villes environnantes s’inquiétaient d’une petite phrase écrite sur une affiche annonçant le lancement d’une enquête publique dans sept communes * pour l’extension des bâtiments de l’entreprise Chabany, spécialisée dans le retraitement des métaux : « Déchets provenant d’installations nucléaires de base. »… Lire la suite Chabany

Atomic cars

A.1958-2

Avec le nucléaire, le monde entre dans une nouvelle ère, celle d’une consommation illimitée. Le nucléaire fait rêver, et après des expérimentations sur les navires et les avions, l’idée d’une voiture nucléaire se conceptualise autour d’une pile atomique, avec plusieurs avantages : longue durée de vie ne nécessitant pas de faire des pleins d’essence, et pas de rejets de polluant, du moins le croit-on à cette époque.

Le baron Victor von Frankenstein a été ruiné par la guerre et les mauvaises manières des nazis à son égard. Pour se refaire une santé financière, il vend ses souvenirs de famille à une chaîne de télévision qui souhaite tourner un documentaire sur les recherches de ses ancêtres, dans le somptueux décor de son château allemand. Grâce aux largesses financières des producteurs, le baron parvient à acquérir un réacteur nucléaire. A l’aide de ce dernier, il parvient à redonner vie à une créature monstrueuse à qui il a transplanté le cerveau de son maître d’hôtel.

TES-3

P.1957-2

In 1957 the Ministry of Medium Machine Building of the USSR (read: Ministry of Atomic Energy) issued an ordered to the Kirov factory for a nuclear power station on a mobile chassis allowing for power generations in remote parts of the USSR. This vehicle received the name TES-3 (Transportable Nuclear Power System) along with the GABTU… Lire la suite TES-3

This model of a Nuclear Power Plant is based on Three Mile Island, and as the description on the box states, it will “add realism and excitement to your train layout!” It was made in Denmark for Con-Cor of Bensenville Illinois. The retail price is only $13.99!  Of course the potential clean up costs have to be factored in.

Les prototypes exploraient toutes les voies retenues par le Comité: EBWR (Experimental Boiling Water Reactor) au Laboratoire National d’Argonne pour l’eau bouillante, SRE (Sodium Reactor Experiment) à Santa Susanna en Californie pour la modération au graphite associée au refroidissement par le sodium, HRE 2 (Homogeneous Reactor Experiment) à Oak Ridge pour les réacteurs homogènes modérés… Lire la suite Dresden

The Argonne concept for the boiling water reactor was said to be promising according to recent experiments, and would be proven by an eventual 20,000 kilowatt thermal experimental BWR which would drive a 5000-kilowatt turbine generator. The sodium graphite concept was under “extensive investigations” by North American, and would result in a 20,000-kw reactor with… Lire la suite HRE2

Démineurs

P.2020-2

À l’entrée du chantier du réacteur EPR de Flamanville, un objet métallique, de forme cylindrique, a été découvert par des ouvriers, ce lundi 7 décembre 2020. Les gendarmes n’ont pu déterminer avec précision la nature de l’engin. Des contacts ont été pris avec les démineurs basés à Caen. L’activité a repris sur le chantier, moyennant le balisage d’un périmètre de sécurité.

La Presse de la Manche, 7 décembre 2020

Fusion plasmique

A.2020-1

Les chercheurs du Lawrence Livermore National Laboratory pensent avoir franchi une étape importante dans leur recherche sur la fusion par laser. 192 faisceaux lasers convergent vers une capsule contenant le « carburant » (hydrogène, deutérium, tritium). La puissance du laser provoque un déluge de rayons X qui amène la capsule à des températures extrêmes et la fait imploser. Mais le rendement énergétique est encore très faible.

https://www.01net.com/actualites/la-fusion-nucleaire-par-laser-pourrait-passer-un-nouveau-cap-2009881.html

 

Campus

P.2020-6

DIS_  MAN_  TLING_  est un projet artistique engagé par Élise Alloin dans le bâtiment du Réacteur Universitaire de Strasbourg, jalon emblématique de l’histoire scientifique du Campus de Cronenbourg.

Aurora

P.2020-1

La centrale Aurora d’Oklo est conçue pour fournir aux communautés une énergie fiable et propre. Sa source de combustible peut alimenter la centrale pendant des décennies. La chaleur est transportée via des tuyaux vers un échangeur qui la convertit en électricité. Grâce à sa conception unique, l’usine ne nécessite pas d’eau pour le refroidissement. Toujours à l’état de concept, Oklo se prépare à soumettre sa première demande de licence.

https://uncrate.com/fr/article/centrale-denergie-propre-a-fission-avancee-doklo-aurora/

Now, a new generation of nuclear engineers focused on climate change is designing plants that are smaller and cheaper, and could be located closer to where people live. Companies say the plants are also safer, but to help their business models succeed they need changes to regulations that were designed for the larger existing plants. One of… Lire la suite Oklo

L’Azerbaïdjan a officiellement menacé de frapper la centrale nucléaire, ce qui pourrait entraîner une situation critique pour toute la région, relate le site de défense Avia.pro : « La partie arménienne ne doit pas oublier que les derniers systèmes de missiles qui sont dans l’arsenal de notre armée permettent de frapper la centrale nucléaire arménienne avec une grande… Lire la suite Précision

UNGG

P.2021-4

EDF investit 10 millions d’euros dans la construction d’une usine pilote sur son site de Chinon (Indre-et-Loire). Ce hall de 25 mètres de haut, dont les charpentes métalliques sont posées depuis début janvier, servira à éprouver « les procédés et les innovations, y compris les robots, et à former les opérateurs qui travailleront à ce démantèlement », précise Estelle Desroches, directrice du démantèlement des réacteurs dits « uranium naturel graphite gaz » (UNGG), un service créé en 2015.

LAkademik Lomonosov a été mis en service le 22 mai 2020. Le navire est installé près de la ville portuaire de Pevek, en mer de Sibérie orientale. Ses deux réacteurs alimentent le chauffage électrique de la ville. Il est présenté comme « la première centrale la plus septentrionale au monde ». Mais en fonction des besoins, il peut se déplacer nimporte où

https://www.sfen.org/rgn/mise-service-premiere-centrale-nucleaire-flottante-russie

Open source

A.2020-3

Les plans dune centrale nucléaire fonctionnelle sont désormais libres de droits sur internet. Le site présente des modélisations en 3D de la centrale, de ses composants, ainsi que des plans de construction détaillés. Deux ans de recherche, 1 500 interviews avec des pros du secteur et la visite de cent sites nucléaires dans une quinzaine de pays différents auraient été nécessaires pour mettre au point OPEN100.

« Comment construire votre propre centrale nucléaire », Korii, repéré par Antoine Hasday sur Digital Trends, 11 mars 2020

PARIS (Reuters) – Trois employés travaillant dans trois centrales nucléaires différentes en France ont été testés positifs au coronavirus, annonce mardi un porte-parole d’EDF qui précise que ces cas n’ont pas de conséquence sur la production.

“Les petits réacteurs modulaires sont une catégorie de réacteurs nucléaires à fission, de taille et puissance plus faibles que celles des réacteurs conventionnels, fabriqués en usine et transportés sur leur site d’implantation. Ils sont destinés surtout à l’alimentation électrique de lieux isolés ou de navires et utilisés pour des réseaux de chauffage urbain, le dessalement… Lire la suite Petit réacteur modulaire

La société Gimv investit dans la technologie de pointe nucléaire. Avec Jeff Bezos d’Amazon comme actionnaire, la GIMV entre au capital de General Fusion, une start-up canadienne qui veut construire un réacteur de fusion nucléaire. General Fusion doit lever 100 millions de dollars (90 millions d’euros) sur les marchés pour construire une première usine de démonstration de… Lire la suite Bezos

Cours magistraux

O.2018-6

Depuis la rentrée, les apprentis ingénieurs de la filière Génie nucléaire, dotés de casques de réalité virtuelle, peuvent depuis leur salle de cours se déplacer au cœur de réacteurs nucléaires. Retour en image sur l’étonnant voyage qui leur est permis de faire durant leur temps de formation et sur une filière d’excellence à la pédagogie… Lire la suite Cours magistraux

Chernobylite

M.2019-1

Chernobylite est un « survival ». Trente ans après la catastrophe, un physicien part à la recherche dun être dont il a perdu la trace. Il explore la zone d’exclusion, collecte des biens va à la rencontre de « Stalkers ». En raison de lactivité inattendue dune substance produite après lexplosion, appelée « chernobylite », la pollution ne cesse daugmenter. Le jeu vidéo reçoit le grand prix Pixel Awards 2020.

https://www.chernobylgame.com/

Eden-cinema

O.2019-3

À Cosne-sur-Loire, à l’occasion de la sortie du film Fukushima le couvercle du soleil, mercredi 6 mars, l’association “Sortir du nucléaire” avait prévu une rencontre/débat autour du film. Les tracts sont imprimés, les affiches placardées. Mais dix jours avant l’événement, le gérant du cinéma est convoqué à la mairie. La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, à 15 kilomètres de là, a fait savoir qu’elle ne voulait pas de cette rencontre.

Nerva

A.2019-1

La fusée nucléaire prend forme le 23 février 1967. l 500 MW, 34 t de poussée. À la surprise générale, le programme est interrompu en 1972. En août dernier, la Maison Blanche a chargé la NASA de réactiver son projet de moteur de fusée nucléaire. Il permettrait de remplacer les lanceurs chimiques et faciliter les voyages vers la Lune ou Mars.

Simon Chodorge, « La NASA veut développer des fusées à propulsion nucléaire pour explorer l’espace encore plus loin », L’Usine nouvelle, 4 octobre 2019

Pour une tonne d’uranium enrichi utilisé en réacteur commercial, on se retrouve avec 935 kilos d’uranium, 12 kilos de plutonium, environ 1 kilo de neptunium-237, 800 grammes d’américium et 600 grammes de curium. “Si nous parvenons à casser ces noyaux lourds qui nous ennuient tant dans le combustible usé, leur radiotoxicité va être ramenée de 300.000 ans… Lire la suite Myrrha

FESSENHEIM / MUSÉE – Qu’adviendra-t-il de la centrale nucléaire de Fessenheim dont la fermeture est planifiée pour l’été 2020 ? Elle sera transformée en musée des accidents nucléaires et des contaminations radioactives ! “Ce musée se veut à la fois pédagogique, scientifique et ludique”, nous confie le responsable du projet réhabilitation de la centrale, Anatole… Lire la suite Reconversion

Selon Bill Gates, dans sa lettre publique du 29 décembre 2018, l’énergie nucléaire sera indispensable dans le mix énergétique mondial à l’horizon 2050 pour diminuer les émissions de CO2. Il écrit que « (…) le seul moyen d’éviter les pires scénarios de changement climatique consiste à réaliser des percées en matière d’énergie propre ». Il ajoute : « Les énergies… Lire la suite Bill Gates

Le concept de réacteur haute température à lit de boulets, éprouvé en Allemagne il y a des décennies, connaît actuellement un nouvel essor en Chine. Ce système de réacteur améliore la sécurité déjà très élevée des centrales nucléaires modernes : pour des raisons inhérentes aux lois de la nature, aucune fusion du cœur nest possible en cas daccident.

« Des réacteurs innovants à base de sphères de combustible », La Revue polytechnique, 16 novembre 2018

EPR UK : Egis remporte une nouvelle mission 27/07/2018 Edvance, la nouvelle filiale d’EDF pour l’ingénierie des îlots nucléaires des centrales, a attribué à Egis mandataire du groupement ICOS, composé également de Tractebel et Setec, le troisième et plus important lot du contrat UK 1221 de l’EPR d’Hinkley Point (sud-ouest de l’Angleterre). Le contrat UK… Lire la suite Edvance

27 juin 2018. EDF, Dassault Systèmes et Capgemini ont annoncé un accord de partenariat pour la transformation numérique de l’ingénierie nucléaire du groupe public. Leur objectif : accompagner les projets industriels dans la durée grâce à la mise en place de la plate-forme 3DExperience. L’outil contribuera à concevoir les jumeaux numériques des centrales nucléaires.
https://www.assystem.com/fr/parole-d-experts/lingenierie-nucleaire-passe-au-numerique/

ASN

Vous avez débuté votre carrière à l’ASN quelques mois après la catastrophe de Tchernobyl d’avril 1986, et vous en avez pris la présidence peu après celle survenue à Fukushima en mars 2011. La France est-elle à l’abri de tels accidents ? Pierre-Franck Chevet : Un accident nucléaire majeur est possible partout dans le monde, y compris en France. La… Lire la suite ASN

Bal

Présente dans l’exposition En Suspens avec la vidéo “Go Get Lost !” (2018), Mélanie Pavy revient sur l’ensemble de son travail qui prend pour point d’ancrage le Japon après la catastrophe nucléaire. “Mon travail s’articule autour d’une question à la fois archaïque et éminemment contemporaine, celle de la fin du monde humain, et questionne la possibilité de… Lire la suite Bal

Jackson Oswalt

P.2018-5

Le jeune Jackson n’est pas un garçon comme les autres. Il y a quelques années, lassé de sa salle de jeux d’enfant, il a décidé de la transformer en laboratoire nucléaire. Aspirateurs personnalisés, pompes et autres caissons, en tout, ses parents ont tout acheté sur Ebay pour équiper cette salle. «Au début, je voulais juste… Lire la suite Jackson Oswalt

La pile atomique de Chicago, première pile atomique au monde et la première à réaliser une réaction en chaîne auto-entretenue et contrôlée, a été conçue par Enrico Fermi et son équipe dans le cadre du projet Manhattan qui devait conduire à la bombe atomique en 1945. La pile, ancêtre des réacteurs nucléaires, fut construite en 1942 sous les gradins du stade de football américain de l’université de Chicago, dans une salle de squash abandonnée. Le 2 décembre 1942 à 15 h 25, l’équipe dirigée par Fermi retira de la pile une barre de commande enrobée de cadmium, déclenchant la réaction en chaîne de fission nucléaire.
https://www.laradioactivite.com/site/pages/enricofermi.htm

Photo sur papier, gravure au laser, 2017

The Chicago Pile, the world’s first atomic pile and the first self-sustaining controlled nuclear chain reaction, was created by Enrico Fermi and his team as part of the Manhattan project, which would lead to the atomic bomb in 1945. The Pile, a precursor to the nuclear reactor, was built in 1942 in an abandoned squash court under the stands of the American football stadium at the University of Chicago. On 2 December 1942 at 3:15 p.m., the team led by Fermi pulled a control rod covered with cadmium out from the pile, setting off a nuclear fission chain reaction.

Photo on paper, laser engraving, 40 x 30 cm, 2017

Earlier this year, Third Way, a Washington based think-tank, commissioned Gensler to come up with sketches and renderings that can be used to explain the role that advanced reactors could play in a variety of energy systems that enable the world to reach its goals for reducing CO2 emissions. Those renderings were exhibited at D.C.’s Fathom… Lire la suite Third way

Mur de glace

P.2017-1

Mardi 22 août 2017. Mise en place du dernier tronçon dun « mur de glace » destiné à empêcher les eaux souterraines de contaminer locéan Pacifique. Le dispositif est composé de tuyaux réfrigérants, qui plongent dans le sol sur une trentaine de mètres. Il fait le tour des quatre réacteurs accidentés de Fukushima. Plusieurs semaines pour que la terre soit prise par la glace.  

Sciences et Avenir et AFP, 22 août 2017

EATF

P.2017-3

AREVA NP a annoncé le chargement de quatre assemblages d’EATF (Enhanced Accident Tolerant Fuel) au printemps 2019 dans le réacteur Vogtle-2. Le nouveau combustible sera plus résistant aux situations accidentelles graves et notamment aux pertes de refroidissement, ce qui offrira notamment aux exploitants plus de temps pour réagir en cas d’accident. Deux innovations seront apportées… Lire la suite EATF

Souvenir

D.2017-1

Alors que le Japon a fêté le funeste anniversaire des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki d’août 1945, une mauvaise nouvelle peut en cacher une autre. Un objet oblong de 85 cm de long pour 15 cm de diamètre, suspecté d’être une bombe, a ainsi été découvert le 10 août 2017 dans l’enceinte de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima Daiichi, a indiqué Tepco.

Antoine Favre Centrale nucléaire au matin, Peinture à l’Huile, 1000€       “Un soir, en passant à coté d’une centrale nucléaire, je vis les effets de la lumière sur la fumée. J’ai trouvé ça magnifique et j’ai tout de suite eu envie d’essayer de peindre ce genre de sujet, je m’y suis plu et ma… Lire la suite Antoine Favre

Selon un rapport d’universités et de sociétés privées, le Canada possède suffisamment d’expertises technologiques pour développer un démonstrateur de réacteur à fusion nucléaire en 2030. Le tout moyennant une aide du gouvernement fédéral de l’ordre de 125 millions de dollars. Ludovic Dupin, L’usine nouvelle, 7, 2, 2017

Bleu Gorgone 2 est le fruit d’une technologie de pointe, dernier né d’une série de réacteurs développée par Stéfane Perraud. L’installation invite à s’immerger dans un espace où un rayonnement diffus laisse deviner quatre cuves disposées en croix sur une table optique. Chacun de ces réservoirs est surmonté d’un bloc optique et sonore qui sert d’interface… Lire la suite Bleu Gorgone #2

Vercors

A.2022-1

À Écuelles, au sud de Fontainebleau, une réplique de réacteur nucléaire à l’échelle 1/3 baptisée « Vercors » sera inaugurée le mercredi 1er juin. Près de 30 m de haut pour 16 m de diamètre. Il fallut trois années et 4 000 tonnes de béton pour la construire. Jusquen 2022, des essais vont être réalisés sur cette réplique pour mieux étudier les effets du vieillissement du béton dans les centrales nucléaires et prolonger leur période dactivité.

Le Parisien, 30 mai 2016

Virus

P.2016-5

La rumeur circulait depuis plusieurs jours dans le petit monde de la cybersécurité. La centrale de Gundremmingen, située à 120 kilomètres au nord-ouest de Munich, a bel et bien été visée par plusieurs attaques informatiques d’ampleur. Ses systèmes informatiques ont été infectés par deux types de virus (W32.Ramnit et Conficker). Ces programmes malveillants n’ont pas mis… Lire la suite Virus

Faisant suite aux accords de mars 2016, Framatome et la compagnie américaine Lightbridge ont lancé la joint venture (JV) Enfission détenue à parts égales par chaque partenaire. L’objectif de la JV est de développer, licenser et distribuer un nouveau type de combustible métallique, en se basant sur les développements technologiques réalisés ces dernières années par Lightbridge. L’utilisation… Lire la suite Lightbridge

L’outil développé par Solid’Express trouve des applications dans le nucléaire pour la simulation et la planification des situations opérationnelles. Depuis 2016 elle est utilisée par la centrale de Belleville. Cette année-là, un logiciel en 4D de la CNPE avait été développé, prenant en compte la dimension temporelle. L’application est utilisée pour gérer les interfaces chantier et piloter le plan d’occupation… Lire la suite Modélisation 4D

AREVA conçoit et fabrique des assemblages pour les réacteurs à eau pressurisée depuis plus de 40 ans, soit plus de 140 000 assemblages fournis à 142 réacteurs dans le monde. C’est sur cette large expérience que s’est basé le développement de l’assemblage de nouvelle génération GAIA, la nouvelle référence du combustible REP. GAIA capitalise les… Lire la suite GAIA

Atomteller

O.2015-5

Mémorial de l’erreur, c’est ainsi que les créateurs présentent leur service d’assiettes nucléaires, qui figurent les centrales nucléaires allemandes.  Ce service en porcelaine répond avec humour à la peur durable. Elle nous rappelle la présence continue de l’énergie nucléaire et de ses déchets qui vont continuer à rayonner sur plus de 17 millions d’années, tout… Lire la suite Atomteller

Le cœur d’un réacteur comporte quelques milliards de particules d’uranium. En situation accidentelle, la perte des systèmes de refroidissement peut amener la température du combustible jusqu’à 1 600 °C. Différents modes de ruine des particules sont alors envisageables. Ils fragilisent leur fonction de confinement à l’intérieur du réacteur.
https://hal-cea.archives-ouvertes.fr/cea-01153334/file/Les_combustibles_nucleaires.pdf

Il apparaît dans l’eau des réacteurs, dans le combustible usé, dans des piscines d’entreposage et sous forme d’effluents lors du retraitement. Mélangé au deutérium, il entre dans la composition des bombes H et du combustible des réacteurs à fusion. Avec le lithium et le bore, il fait partie des atomes primordiaux impliqués dans le big bang, il y un peu plus de 13 milliards d’années. Sa lumière illumine les cadrans de certaines montres et les instruments de bord, pour la navigation de nuit.

Fils de cuivre, leds, composants électroniques, plexiglas 15 x 15 x 15 cm – 2015

It is found in the water of nuclear reactors, in spent fuel, in storage pools, and as effluent during reprocessing. Fused with deuterium, it is used for H bombs and fusion reactor fuel. Alongside lithium and boron, it was one of the primordial atoms involved in the Big Bang. In the dark, it illuminates watch faces and the displays of navigational instruments.

Copper wires, LEDs, electrical components, Plexiglas, 15 x 15 x 15 cm – 2015

“Dès 1989, l’écrivain anglais Julian Barnes la pointait dans son recueil de nouvelles, Une histoire du monde en 10 chapitres ½ : Comment transformer la catastrophe en art ? De nos jours, le processus est automatique. Un président est assassiné ? Vous pouvez avoir le livre ou le film ou le livre adapté en film ou le film… Lire la suite Histoire du monde

CEA/La Communication (Luc Bricout). Cette simulation illustre la modélisation des écoulements d’un réacteur nucléaire du futur en fonctionnement nominal (filière de réacteurs de 4ème génération à neutrons rapides refroidi au sodium). https://www.cea.fr/multimedia/Pages/videos/activites-du-cea/projet-labo-installation/simulation-numerique-nucleaire-du-futur.aspx

Pierre Duffaut et François Lempérière, membres de l’association Sauvons Le Climat, évoquent les possibilités de développement du nucléaire sous-terrain, dont les avantages en termes de coût et de sécurité sont loin d’être négligeables. La réalisation en souterrain des 500 réacteurs mondiaux aurait entrainé il y a une trentaine d’années un surcoût de 100 à 200… Lire la suite Sous-terrain

L’eutectique plomb-bismuth est un alliage eutectique de plomb (44,5 %) et de bismuth (55,5 %) utilisé comme liquide de refroidissement dans certains réacteurs nucléaires, ainsi qu’un liquide de refroidissement proposé dans les réacteurs rapides refroidis au plomb, qui fait partie des réacteurs de IVe génération. Un avantage du plomb ou d’un alliage plomb-bismuth réside dans l’absence de réaction violente, de nature chimique, avec l’eau ou avec l’air, au contraire du sodium… Lire la suite Plomb bismuth

“Un individu a déjoué la surveillance des vigiles d’entrée (…). Il était toujours sur site” à 13h45, a-t-on appris auprès de la gendarmerie, après un appel à l’AFP de l’auteur de l’intrusion, Hervé Couasnon, “poète-escaladeur”,  indiquant qu’il se trouvait dans le périmètre de sécurité de la centrale nucléaire de Civaux (Vienne). “Je suis à l’intérieur,… Lire la suite Poète-escaladeur

4 bâtiments

O.2011-4

Trois mois après la catastrophe survenue à Fukushima en mars 2011, la TEPCO, exploitant de la centrale nucléaire installe une livecam sur le site. Ces images, où dates et heures défilent à vue, sont accessibles sur internet. Ce sera là, défi audacieux relevé par Philippe Rouy, la matière visuelle exclusive de 4 bâtiments, face à la… Lire la suite 4 bâtiments

Guinevere

M.2012-1

Guinevere est un réacteur expérimental capable de réaliser le rêve des alchimistes : la transmutation. Sa source tient dans une armoire, son mini-cœur fait 2 mètres de haut, son accélérateur un mètre de long. Il est fait pour casser un noyau lourd en deux parties moins radioactives. Le prénom Guinevere, issu du gallois Gwenhwyfar, est composé des mots gwen, « blanc, lumineux, saint » et hwyfar « tendre, doux », ou « fantôme, esprit, fée ».

Fabrice Nodé-Langlois, Le Figaro, 11 janvier 2012

Anselm Kiefer

M.2011-1

Alors que lAllemagne prévoit dabandonner l’énergie nucléaire dici 2022, lartiste Anselm Kiefer a déclaré vouloir acquérir une tour de refroidissement de la centrale de Mülheim-Kärlich. « Cette centrale nucléaire est fantastique. Merveilleuse. Cest mon Panthéon », expliquait-il. Il prévoit dy organiser des performances et des installations. La vente aurait lieu au plus tôt lannée prochaine. Aucun prix na pour le moment été évoqué.

Le Journal des arts, 31 octobre 2011

Chercheur IRSN : Un cœur qui fusionne, cest quelque chose… Il faut imaginer de la lavedonc cestcest quelque chose dont on connaît la composition vaguement, cest du combustible, donc de luranium, il y a du fer, il y a euhlacier en fusion de la cuveeuhdonc vous avez plein decest un mélange dedeune centaine de corps différents… On fait des essais qui approchent le comportement, mais on ne saura jamais

Francis Chateauraynaud, « Pour une histoire politique du corium », Le sens de l’irréversible, troisième partie

Simulateur

O.2011-1

On a failli vous proposer ce simulateur de gestion du refroidissement de centrale nucléaire comme jeu chronophage du jour, et puis en fait, non. Parce qu’on n’a rien compris aux règles, que tout part en vrille dès qu’on touche à une manette, et aussi (surtout) parce que c’est complètement flippant. Il y a sans doute un lien, d’ailleurs…

Camille Gévaudan, Libération, 22 mars 2011

La Z machine est un générateur de rayons X pulsés, ultra-compact à cadence élevée, le plus puissant au monde dans les années 2010. Elle est installée dans les locaux des laboratoires Sandia à Albuquerque au Nouveau-Mexique (États-Unis). Conçue pour soumettre des matériaux à des conditions extrêmes de température et de pression, elle est principalement utilisée dans le but de rassembler… Lire la suite Z Machine

Three dimensional (3-D) virtual reality models can be an effective tool for education and training in nuclear engineering applications. This technology can be used to model and simulate nuclear facilities with the help of custom-made packages and programming. This paper introduces useful features of a well known game engine, Unreal Engine III, for nuclear-specific virtual… Lire la suite Unreal

Natanz

D.2010-1

Le portail du couvent de derviches est une polyphonie de bleu et de turquoise. Le décor du minaret de la mosquée de Natanz alterne briques et céramiques. En 2002, Alireza Jafarzadeh révèle l’existence d’une installation nucléaire où des centrifugeuses enrichissent de l’uranium.  En 2010, Stuxnet, un virus conçu par des hackers non identifiés, parvient à causer des dégâts irréversibles sur ses installations.

Sébastien Wesolowski, « Comment le virus Stuxnet a détruit les installations nucléaires iraniennes », Vice, 26 octobre 2020

Trois anciens étudiants du MIT (Russ Wilcox, Mark Massie et Leslie Dewan) ont conçu un réacteur nucléaire, capable de produire d’énormes quantités d’électricité rien qu’en consumant les déchets radioactifs issus des centrales conventionnelles, tout en réduisant leur durée de vie radioactive. Pour promouvoir cette solution, ils ont créé en 2010 leur entreprise : Transatomic Power. Pour… Lire la suite Erreurs de calcul

“FLEUR DE LYS” (2009) DU COLLECTIF HEHE (4 MIN. 45 SEC.) L’installation « Fleur de Lys » se concentre sur l’impact et l’implication culturels aux facettes multiples des nuages d’origine humaine. Dans cette installation, le nuage du champignon atomique prend une place centrale comme un effrayant symbole déjà hautement esthétique du progrès technologique. La maquette… Lire la suite Fleur de lys