Wilcox

D.1943-15

Je m’appelle Bill Wilcox. Je réside à Oak Ridge, dans le Tennessee, depuis soixante-trois ans. Depuis la fondation d’Oak Ridge. Je ne peux pas imaginer une meilleure vocation, une meilleure carrière, un meilleur endroit où vivre, de meilleures personnes pour lesquelles travailler, de meilleures personnes avec lesquelles travailler ou avec lesquelles être associé. Une contribution très importante à l’histoire de notre pays, à laquelle j’ai eu le privilège de participer pour une toute petite part. C’était formidable.

Goose

D.1945-24

Dans le cadre du quatrième et dernier volet de la série Historically Speaking sur les espions du projet Manhattan ayant des liens avec Oak Ridge, nous nous intéressons aujourd’hui à Al Slack. Selon l’autobiographie de John Googin, Al Slack était chef d’équipe à Y-12 pendant le projet Manhattan.

Couleur chocolat

P.1829-1

En 1829, Chevreul, dans ses Leçons de chimie appliquée à la teinture, note que les propriétés physiques de l’urane sont à peine connues. Je vous parle de l’urane, dit-il, parce que je crois que si ce métal, ou plutôt ses sels, pouvaient être préparés avec économie, on les emploierait dans la teinture de la soie. En effet, quand on a imprégné cette substance d’un sel d’urane, on obtient une couleur chocolat qui est assez solide. Et les soies préparées par ce procédé sont très-belles d’après lui.

Difficile de dire si l’on retrouvera jamais un jour l’un de ces voiles teintés à l’uranium. Mais le chimiste croît beaucoup dans le potentiel de l’urane. Et sa rencontre avec Abel Niépce, le cousin de l’inventeur de la photographie, lui permettra de le faire valoir.

Tennis for two

A.1958-12

In 1958, American physicist William Higinbotham worked in the Brookhaven National Laboratory in Upton, New York, as the head of the instrumentation division. Higinbotham had a bachelor’s degree in physics from Williams College, and had previously worked as a technician in the physics department at Cornell University while unsuccessfully pursuing a Ph.D. there. He served as the head of the electronics division of the Manhattan Project from 1943 to 1945, and began working at Brookhaven in 1947, which focused on researching peaceful uses of atomic power.

He design Tennis for Two  a sports video game that simulates a game of tennis, one of the first games developed in the early history of video games, in 1958 for display at the Brookhaven National Laboratory‘s annual public exhibition after learning that the government research institution’s Donner Model 30 analog computer could simulate trajectories with wind resistance. He designed the game within a few hours, after which he and technician Robert V. Dvorak built it over a period of three weeks. The game was displayed on an oscilloscope and played with two custom aluminum controllers.

Atomic Egg

P.1957-12

The research reactor Munich (FRM), known as the « Atomic Egg », came into operation on 31 October 1957 after only 11 months of construction and a 2-month planning period. It was the first nuclear facility in the young Federal Republic of Germany, established as part of the « Atoms for Peace » program initiated by President Eisenhower. It served exclusively as a neutron source for research and the training of young physicists and is the birthplace of neutron research in Germany.

X ray irraditor

M.1984-5

The RS 2400•Q Sterile Insect Irradiator Family Planning for Insects™

Our patented x-ray irradiation technology is scientifically proven to deplete harmful pests to prevent disease, restore prosperity to the agricultural industry, and improve the health and well-being of the human population.

Rad Source designs and manufactures cost-efficient and safe x-ray irradiation instruments specifically designed for Sterile Insect Technique (SIT), reducing the burden of pests and vector-borne diseases throughout the world

https://radsource.com/products/rs-2400-sit-irraditaor/

Tardigrades

M.001

Les tardigrades auraient sûrement inspiré Jules Verne s’il avait eu connaissance des exceptionnelles capacités de leurs cryptobiotes. En effet, sous cette forme, certaines espèces ont survécu à la température de l’hélium liquide, -272 °C (plus froid que la surface de Neptune qui est de -218 °C) ou encore à une chaleur de +151 °C (proche de la température de surface de Mercure, +169 °C). Les irradiations provenant de diverses sources semblent également peu les affecter. Ils sont ainsi capables de résister à des doses de rayons X de 5 700 gray (Gy) et à des doses de rayons gamma de 5 000 Gy, alors que les doses mortelles pour les êtres humains sont respectivement de 8 Gy et de 4 Gy.

Shoe-fitting

O.1921-3

Shoe-fitting fluoroscopes, also sold under the names X-ray Shoe FitterPedoscope and Foot-o-scope, were X-ray fluoroscope machines installed in shoe stores from the 1920s until about the 1970s in the United States, Canada, United Kingdom, Australia, South Africa, Germany and Switzerland.[1] In the UK, they were known as Pedoscopes, after the company based in St. Albans that manufactured them.[2] An example can be seen at the Science Museum, London.[3] At the beginning of the 1930s, Bally was the first company to import pedoscopes into Switzerland from the UK.

 

Ed Westcott

O.1945-27

James Edward Westcott (né le  à Chattanooga dans le Tennessee et mort le  à Oak Ridge (Tennessee)1) est un photographe américain surtout connu pour ses photos des laboratoires de recherche militaire à Oak Ridge au Tennessee pendant le projet Manhattan et la guerre froide.

On lui doit en effet une série de photos qui constitue l’essentiel des mémoires photographiques des activités de construction et de recherche de ce milieu à accès contrôlé, car il faisait partie d’un petit groupe de personnes ayant l’autorisation d’utiliser un appareil photographique à Oak Ridge2.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ed_Westcott

Bombe virtuelle

D.1997-1

La plupart, sinon la quasi totalité, des utilisations des images de synthèse aujourd’hui ont pour origine, ou sont des applications directes, des travaux et recherches menés dans un cadre militaire qui se sont développés dans au moins trois directions : la formation des hommes sur simulateurs (ce point sera traité dans la partie consacrée à la formation), la recherche fondamentale dans le domaine nucléaire, la recherche opérationnelle. La mise au point des armes nucléaires a toujours mis en œuvre la modélisation numérique, mais en décidant, en janvier 1996, de la fin des essais nucléaires, le Président de la République a ouvert une ère nouvelle : la simulation n’est plus un moyen de concevoir les armes nucléaires ou de préparer une explosion, comme c’était le cas jusqu’alors, mais est désormais le seul moyen de garantir la fiabilité des armes nouvelles.

Bec Auer

P.1890-1

Un manchon à incandescence, ou manchon Auer, est une gaine de tissu combustible imprégnée d’oxydes de terres rares et/ou thorium, dont on entoure la flamme d’un bec de gaz afin d’en accroître l’éclat ; on parle alors de bec Auer.

Thorotrast

O.1931-13

L’oxyde de thorium a été utilisé dans les années 1930 et 1940 pour préparer le thorotrast, une suspension colloïdale injectable utilisée comme produit de contraste en radiologie à cause de ses qualités d’absorption des rayons X. Le produit sans effet secondaire immédiat s’est révélé cancérogène à long terme sous l’effet des particules α émises par le thorium 232. La substance est inscrite sur la liste des produits cancérogènes pour l’homme. Depuis les années 1950, ce produit a été remplacé par des molécules iodées hydrophiles, universellement utilisées aujourd’hui comme agents de contraste pour les examens aux rayons X.

Aero-Ektars

O.1945-26

Many lenses produced from the 1940s through the 1980s are measurably radioactive. The main source of radioactivity is the use of thorium oxide (up to 30% by weight) as a component of the glass used in the lens elements. Thorium oxide has a crystalline structural similar to calcium fluoride (fluorite). Like fluorite, its optical properties of high refractivity and low dispersion allows lens designers to minimize chromatic aberration and utilize lenses of lower curvature, which are less expensive to produce.

Ebb Cade

D.1945-25

Mr. Cade had been hospitalized since his accident, but the plutonium injection did not take place until April 10. On this date, « HP-12 » (the code name HP–« human product »[26]–was later assigned to this patient and to patients at the University of Rochester) was reportedly injected with 4.7 micrograms of plutonium.

George Yoshitake

O.1947-13

Yoshitake was part of a top-secret group of filmmakers enlisted by the U.S. Army in 1947 to record the military’s myriad nuclear tests during the Cold War.

https://theweek.com/articles/490825/george-yoshitake-cameraman-who-filmed-apocalypse

 

Victor Regnault

O.1847-1

Victor Regnault est un pionnier de la photographie en France, et l’un des chimistes les plus réputés de son époque, professeur au Collège de France et directeur de la Manufacture de Sèvres. Membre fondateur et premier président de la Société Française de Photographie, il contribue, grâce à ses talents de chimiste, à l’amélioration de procédés et s’intéresse notamment à l’usage des sels d’uranium dans la production d’épreuves positives.

Goodspeed

O.1890-1

On February 22, 1890, Dr Arthur Goodspeed and William Jennings made the first x-ray photograph, in the physical lecture room of the University of Pennsylvania. On that evening, Goodspeed and Jennings had been making brush electrographs of coins and brass weights. After they finished their experiments, Jennings stacked all of the photographic plates; two coins–either left from the experiments or Jennings’ trolley fare–were placed on top of the plates. Goodspeed then demonstrated to Jennings the university’s collection of Crookes tubes, with the idea of photographing the glow from the tube. While the two men were talking, however, the Crookes tube was emitting x radiation that affected the nearby plates. After the plates were developed, Jennings noted that one had the shawdow(s) of a disk(s) on it; neither man could explain the image. On hearing of Roentgen’s work in 1896, Goodspeed and Jennigns retrieved the original plate and reproduced their « accident. » The glass plate was subsequently lost among library archives.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/1947073/

Survival

D.1950-21

Couverture du Survival Under Atomic Attack, une publication officielle du gouvernement des États-Unis (Executive Office of the President, National Security Resources Board et Civil Defense Office) de 1950.

Korean air

P.2021-7

La mort d’un agent de bord de Korean Air suite à un cancer a été jugée par un jury sud-coréen du travail comme étant directement liée à l’exposition aux radiations résultant de son travail à bord des avions.

Minos

O.2007-13
« Méthodes de décomposition de domaine pour la formulation mixte duale du problème critique de la diffusion des neutrons »
https://theses.hal.science/tel-00210588

Télégraphe-X

O.1928-12

Utilisation d’une machine à rayons X pour déterminer l’état interne d’un poteau télégraphique. Thomas P. Maloy, forestier de la ville, (à droite) et Rex B. Wilsey, du laboratoire de recherche de la société Eastman Kodak, utilisent la machine.

Hajime Miyatake

O.1945-24

Le photographe du journal Asahi Shimbun, Hajime Miyatake, a pris cette photo choquante de l’une des victimes. On ignore si elle a survécu.

Miyatake a caché ses négatifs aux militaires sous son porche pendant plus de six ans, jusqu’à la fin de l’occupation américaine. Cette photo a finalement été publiée dans l’hebdomadaire Asahi Picture News, le 6 août 1952.

War Theatre

0.1945-23

La seule image prise directement au-dessus de l’explosion a été prise par le sergent John McGlohon, un photographe de reconnaissance aérienne dans un avion qui survolait par inadvertance Hiroshima pendant le bombardement. Quelles sont les chances que cela se produise ?

« Nous avons décollé de Guam vers 2 heures du matin pour ce que nous pensions être une mission régulière », a déclaré McGlohon lors d’un entretien avec le Musée national de la Seconde Guerre mondiale. « Il se trouve que la ligne de vol qui nous était assignée ce jour-là survolait la ville d’Hiroshima… pour revenir à Guam en fin d’après-midi ».

En tant que photographe de l’avion, McGlohon regardait Hiroshima à travers un hublot de 12 pouces lorsque la bombe a explosé. « Il y a eu un flash brillant, comme si quelqu’un avait tiré un flash en plein visage.

K-20

O.1945-22

Présent dans la matinée du 6 août sur la base américaine de l’île Tinian, le journaliste James Holton eut soudain la surprise de voir débarquer un groupe d’aviateurs visiblement très excités. Il s’engouffra à leur suite dans une chambre noire. « L’un des aviateurs retira prestement la pellicule d’un appareil photo et la déposa dans un bac de produits chimiques. Pas un mot n’était prononcé. Le film fut développé, séché, puis mis sous un agrandisseur. Bientôt, l’aviateur tint dans ses mains une photographie encore humide. Dans le faible rougeoiement de la chambre noire, je vis ce qui allait devenir une des images les plus marquantes du XXe siècle : le champignon atomique au-dessus de Hiroshima.25 » L’auteur de cette photographie était George Robert Caron, l’artilleur installé à l’arrière de Enola GayLe jeune homme utilisa un simple Kodak 25, et cette image ne lui rapporta pas un sou. Publiée pour la première fois dans la presse le 11 août, la photographie accéda au rang d’icône et fit le tour du monde : comme nous le rappelle Vicki Goldberg, dans les mois qui suivirent, plus d’une cinquantaine d’entreprises de Manhattan l’adoptèrent en guise de logo

En novembre 1942, le général Groves, par l’intermédiaire du Dr Albert K. Chapman, vice-président et directeur général d’Eastman Kodak, rendit visite au radiologue Stafford Warren de l’université de Rochester. Rochester, comme le MIT et Berkeley, était un autre endroit où la recherche sur les radiations avait réuni des physiciens et des médecins. « Ils voulaient savoir ce que je faisais dans le domaine des radiations. J’ai donc parlé du travail sur le cancer et d’autres choses », a déclaré Warren à un intervieweur dans les années 1960. Puis « nous sommes montés à l’étage, ils ont regardé dans le placard, ils ont fermé l’imposte et ils ont regardé par la fenêtre. . . . Puis ils ont fermé et verrouillé la porte et ont dit : « Asseyez-vous » »[22].

Peu après, le Dr Warren est nommé colonel de l’armée américaine et directeur médical du projet Manhattan. En tant qu’adjoint, Warren fit appel au Dr Hymer Friedell, un radiologue qui avait travaillé avec le Dr Stone en Californie. Entre-temps, le Dr Stone s’est installé à l’université de Chicago, où il jouera un rôle clé dans la recherche médicale liée au projet Manhattan.

Y-12

D.1943-12

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le RDX, un puissant explosif, était fabriqué pour le gouvernement américain à Holston Ordnance Works, sur les sites de Tennessee Eastman. Au plus fort de la production, vers la fin de la guerre, l’usine de munitions produisait un million et demi de livres d’explosifs par jour. De 1943 à mai 1947, Tennessee Eastman était responsable de la gestion du complexe de sécurité nationale Y-12 à Oak Ridge (Tennessee), qui produisait de l’uranium enrichi pour le projet Manhattan.

Goldorak

D.1975-4

Les multiples explosions qui ponctuent les combats titanesques opposant Goldorak aux Golgoths et autres Antéraks rappellent inévitablement les images d’explosions nucléaires. Nous ne prendrons ici que quelques exemples : l’explosion de l’aragne dans l’épisode 5, celle de l’épisode 6, ou encore celle de l’épisode 25, qui raconte la destruction de la planète Euphor par les vaisseaux spatiaux de Stykadès. Dans cet épisode, Aphélie, persuadée qu’Actarus a tué son frère Nadir – dont le cerveau fut greffé sur le premier Golgoth détruit par Goldorak –, tente de tuer le prince d’Euphor. L’explosion qui vient illustrer les souvenirs d’Aphélie sur la destruction d’Euphor renvoie à l’image des bombes qui explosèrent à Hiroshima et Nagasaki mais elle permet aussi, dans le cadre de la diégèse, d’illustrer la tension extrême de l’affrontement entre Aphélie et Actarus.

Marilyn

D.1954-6

L’après-midi, le couple Marilyn Monroe  et Joe di Maggio (avec Bobby Brown) en lune de miel au Japon depuis quelques jours, partent visiter le musée commémoratif de la paix de Hiroshima où ils ont pu voir une maquette panoramique de la ville après le bombardement atomique. L’air grave face à la tragédie, Marilyn soupire à plusieurs reprises.

Mon Apocalypse

D.1987-4

« … ce sont les quatre cavaliers de l’Apocalypse représentés par quatre avions supersoniques annonçant les catastrophes futures se déroulant dans le temps et l’espace. Un paysage représentant un champ de fusées atomiques prêtes à être lancées. »

L’Apocalypse de Carzou

KTH R1

M.1951-12

Après plus d’une décennie de mise en sommeil, quelques membres de la faculté ont eu une idée : réutiliser le hall pour en faire un espace de performance expérimental où scientifiques et artistes pourraient collaborer. En 1998, « The Cave Experience », une installation multimédia interactive, a vu le jour. Ce fut le début de ce qui est devenu un espace de rencontre créatif pour un large éventail d’activités.

Gros calibre

P.2017-14

22 h, ce dimanche, à Gravelines, route de l’Aquaculture.
Des individus sortent des véhicules et tirent des coups de feu en l’air. Vers 23h30, devant sa caravane, l’un d’entre eux tire en direction de la voiture des policiers de la BAC. Une balle traverse le véhicule à quelques centimètres d’un policier. Du gros calibre (8.7 mm). 

Trop alcoolisés, ils n’ont pas pu être entendus immédiatement. Ils vivent à quelques centaines de kilomètres de la centrale.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/gravelines-deux-hommes-tirent-plusieurs-coups-feu-policiers-bac-1181033.html

40 Colombes

P.2016-13

C’est en attendant du bruit dans la maison attenante à la sienne, à Gravelines, qu’un voisin appelle la police. Le locataire de la maison cambriolée, colombophilie avéré, avait été enterré la veille. À l’intérieur de la maison, ce 11 octobre 2015, les policiers découvrent plus de quarante pigeons morts, étalés sur le sol, d’autres ensanglantés et décapités.

Cactus

P.2013-10

Après avoir passé la soirée dans la discothèque l’Inox, à quelques centaines de mètres de la centrale de Gravelines, 31 Place du Dr Calmette, 59820 Gravelines, Renaud, 23 ans, a disparu dans la nuit de vendredi à samedi.

Miss Atomic Energy

P-1955.12

​​La ville de Grand Junction, dans l’ouest du Colorado, était au centre de la production d’uranium. La communauté a accueilli un concours de “Miss Atomic Energy” — le premier du genre — parrainé par l’Association des producteurs de minerai d’uranium et la Chambre de commerce de Grand Junction. En 1955, le deuxième concours de Miss Atomic Energy s’est tenu dans le centre-ville. La gagnante s’appelait Karen Keeler, elle était originaire de Denver. On la voit ici tenant sa couronne. Elle touche ses gains, un camion rempli de minerai d’uranium, soit 11,2 tonnes, d’une valeur de 523,54 $ (environ 5 000 $ en dollars actualisés).

https://www.vintag.es/2022/02/miss-atomic-energy.html

Le Daigo Fukuryū Maru  (« Dragon chanceux no 5 ») est un thonier japonais. Selon le récit des pêcheurs sortis en mer ce jour là, le ciel s’éclaire à l’ouest comme si l’aube venait. Huit minutes plus tard, le bruit leur parvient suivi de retombées plusieurs heures plus tard. Ces retombées constituées d’une fine poussière blanchâtre et friable de corail calciné tombent sur le navire durant 3 heures. Les marins la stockent à mains nues dans des sacs. La poussière s’accroche aux surfaces, aux corps, aux cheveux, à la bouche et aux dents ; après que les effets de la radiation ont commencé à apparaître, les pêcheurs la surnomment shi no hai (死の灰?« cendre de mort »).

L’eau d’élevage est un système totalement indépendant, c’est-à-dire sans contact direct avec les liquides de refroidissement de la centrale qui sont eux-mêmes isolés pour prévenir toute contamination. Par conséquent, les poissons et cultures en hydroponie ne peuvent en aucun cas être contaminés par des particules radioactives émises par le coeur de la centrale.

Chaque citerne est listée, comme le sont les dix enfants de l’île dont l’âge est compris entre 30 mois et 7 ans. L’âge auquel la thyroïde est la plus sensible à cet iode, qui vient également vicier le système gastro-intestinal. C’est que ces mêmes enfants, pour la plupart, sont nourris au lait en poudre, confectionné avec l’eau de ces citernes, dont « toutes les mesures indiquent » qu’elles enregistrent « la présence de produits de fission frais ».

Radiotone

M.2020-5

Inspiré des découvertes de William Crookes et Wilhelm Röntgen, le Radiotone est un synthétiseur musical unique en son genre qui utilise les rayons X pour contrôler et façonner le son.

Cette composition est le résultat de quatre années de recherche dans la sonification des réactions nucléaires qui ont commencé avec la résidence au Centre commun de recherche de la Commission européenne et la collaboration avec l’Unité de sécurité nucléaire en 2018-2019 et se sont poursuivies avec un cours d’études sur l’énergie nucléaire du MITx et diverses certifications de l’AIEA sur la reconnaissance, le catalogage et la détection des substances radioactives.

Betelgeuse

D.1966-10

C’est à bord du De Grasse que le général De Gaulle tourna la clef qui ordonna le tir Bételgeuse le 11 septembre 1966. De toute l’histoire des essais atomiques français, le Général De Gaulle sera le seul président de la République à assister à une expérimentation nucléaire. Le bâtiment de commandement ne disposait plus d’aucun hublot et son bloc-passerelle fut renforcé en citadelle NBC (nucléaire-bactériologique-chimique).

En 2020, depuis la formation de l’équipage du premier navire à propulsion nucléaire (USS Nautilus (SSN-571)) en 1952, le programme a formé et qualifié plus de 142 000 opérateurs d’installations de propulsion nucléaire.

Mining

P.2018-10

Des agents de sécurité russes ont arrêté plusieurs scientifiques travaillant dans une installation ultrasecrète de fabrication d’ogives nucléaires russes pour avoir miné des crypto-monnaies.

Blue Peacock

D.1954-5

En 1954, les ingénieurs britanniques à l’origine de Blue Peacock ont conçu une mine anti-nucléaire destinée à être utilisée contre les Soviétiques – et elle dépendait de poulets vivants.

Projet E-3

O.1958_10

La première proposition de programme a été faite par Keldysh et a servi de base aux travaux ultérieurs. Le premier projet reçut la désignation E-1 et avait pour but de toucher la Lune, les deuxième [et troisième projets] furent appelés E-2 [et E-3] et prévoyaient un « survol » de la Lune pour prendre des photos de la face cachée, et le troisième [quatrième] – E-3 [E-4] – avait pour but d’atteindre la Lune et de faire exploser une charge nucléaire à sa surface.

NOAA

M.1976.10

Les installations de centrales électriques géantes de l’avenir pourraient générer aussi bien de l’électricité que du brouillard, des précipitations accrues et des tourbillons parmi les effets secondaires possibles, estiment deux chercheurs.

Rio Tinto

P.2023-1

Le géant minier anglo-australien Rio Tinto avait égaré une capsule minuscule, mais dangereusement radioactive, mi-janvier lors de son transport en camion en provenance d’une mine en Australie-Occidentale. Les autorités annoncent ce mercredi l’avoir localisée.

Plant 221

P.1958-5

Among the yak herds and Tibetan Buddhism prayer flags dotting the windswept highlands of northwestern China stand the ruins of a remote, hidden city that vanished from the maps in 1958.

The decaying clusters of workshops, bunkers and dormitories are remnants of Plant 221, also known as China’s Los Alamos. Here, on a mountain-high grassland called Jinyintan in Qinghai Province, thousands of Tibetan and Mongolian herders were expelled to create a secret town where a nuclear arsenal was built to defend Mao Zedong’s revolution.

Color Television

O.1969-5

Americans who owned color televisions were cautioned by the U.S. government to stay at least 6 feet (1.8 m) away from their sets when watching TV, « and to stay away from the sides and the back of the set » because of unsafe levels of radiation. The United States Department of Health, Education and Welfare issued the warning after a report that 1,000 of 5,000 color TV sets in Suffolk County, New York « were emitting more than the accepted level of radiation » of 0.5 milliroentgens of x-ray and gamma ray radiation per hour.

Phantom

O.1969-4

Le mannequin fantôme FM-2 a été mis au point à l’Institut de recherche sur les problèmes médicaux et biologiques de l’Académie des sciences de l’URSS en 1968. Sa première mission a eu lieu à bord de Zond 7 en août 1969. FM-2 a survolé la lune à bord de Zond-7 à une distance de 1984,6 km. FM-2 a été réutilisé lors du vol orbital de six jours de Cosmos 368 en octobre 1970. Il a ensuite été mis à l’honneur au Musée polytechnique de Moscou. Le mannequin avec le visage de Gagarine a été conçu pour étudier l’effet des radiations spatiales sur le corps humain. La tâche était compliquée par le fait que pour évaluer correctement la dose de rayonnement, il fallait que le mannequin réagisse au rayonnement de la même manière que les tissus du corps humain. Cela explique le choix inhabituel des matériaux : blé et sciure de bois.

 

Science club

P.1946-10

Des repas comportant des aliments radioactifs ont été servis à une quarantaine d’enfants handicapés mentaux dans le cadre d’expériences sur le nucléaire effectuées aux Etats-Unis entre 1946 et 1956 par des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et de l’université de Harvard. Ces tests, qui n’avaient jamais été tenus secrets, étaient cependant passés inaperçus, et viennent d’être révélés par la presse de Boston. Les autorités de l’Etat du Massachusetts ont ouvert une enquête.

https://www.lemonde.fr/archives/article/1993/12/30/etats-unis-lors-d-experiences-menees-dans-les-annees-40-et-50-des-aliments-radioactifs-ont-ete-servis-a-des-enfants-handicapes_3972839_1819218.html

ENORMOZ

D.1945-16

Here we have two diagrams of the Nagasaki atomic bomb (Fat Man) based on information passed on to the Soviets from Klaus Fuchs and other spies. These aren’t particularly sensitive today, but would have been Top Secret–Restricted Data when they were acquired. On the right is the basic dimensions of the body of the bomb, and on the left is a more detailed arrangement showing the electrical systems inside the bomb. As anyone reading this blog no doubt knows, the Soviet Union had a number of spies in high places in both the US and UK sides of the Manhattan Project, which they dubbed “ENORMOZ” in their code language.

http://blog.nuclearsecrecy.com/2012/07/27/rare-photos-of-the-soviet-bomb-project/

Taboshar

P.1944-5

Perspective view of a mine at Taboshar, Tajikistan, from 1944. Taboshar was one of the few early sources of Soviet uranium, known since the 1920s and mined extensively for uranium since 1945. The acquisition of raw uranium was the key setter of the timetable of the Soviet bomb program. They had very few known sources of the ore at the end of World War II, and the United States and the United Kingdom had worked behind the scenes to attempt secure a monopoly on all other known world supplies. General Groves thought their access to uranium was so bad that it would take the Soviets 20 years to get a bomb — but it turned out that uranium is more plentiful than he realized, and concentrations that wouldn’t be economic to mine for the United States turned out to be just fine for Soviet slave labor.

Joe-1

D.1947-3

The caption says this is model of the first Soviet bomb at “the Polygon,” which was the code name for the Semipalatinsk test site.5 Somehow it manages to look very futuristic (the big circles, the large poles) and yet quite rustic (the trees, the way in which everything looks like it has been fashioned by hand by… Lire la suite Joe-1

Rainbarrel

D.1947-2

The Soviet Union made no announcement after its first atomic bomb test in 1949—but the US did. This is the hitherto untold story of how the secret was extracted from rainwater.

Herbert Friedman, Luther B. Lockhart and Irving H. Blifford

Image : Joe-1, 29 August 1949. Photo from Peter Kuran’s film « Trinity and Beyond: The Atomic Bomb Movie, » as displayed on nuclearweaponsarchive.org, and used with permission of Peter Kuran.