K-20

O.1945-22

Présent dans la matinée du 6 août sur la base américaine de l’île Tinian, le journaliste James Holton eut soudain la surprise de voir débarquer un groupe d’aviateurs visiblement très excités. Il s’engouffra à leur suite dans une chambre noire. « L’un des aviateurs retira prestement la pellicule d’un appareil photo et la déposa dans un bac de produits chimiques. Pas un mot n’était prononcé. Le film fut développé, séché, puis mis sous un agrandisseur. Bientôt, l’aviateur tint dans ses mains une photographie encore humide. Dans le faible rougeoiement de la chambre noire, je vis ce qui allait devenir une des images les plus marquantes du XXe siècle : le champignon atomique au-dessus de Hiroshima.25 » L’auteur de cette photographie était George Robert Caron, l’artilleur installé à l’arrière de Enola GayLe jeune homme utilisa un simple Kodak 25, et cette image ne lui rapporta pas un sou. Publiée pour la première fois dans la presse le 11 août, la photographie accéda au rang d’icône et fit le tour du monde : comme nous le rappelle Vicki Goldberg, dans les mois qui suivirent, plus d’une cinquantaine d’entreprises de Manhattan l’adoptèrent en guise de logo

Présent dans la matinée du 6 août sur la base américaine de l’île Tinian, le journaliste James Holton eut soudain la surprise de voir débarquer un groupe d’aviateurs visiblement très excités. Il s’engouffra à leur suite dans une chambre noire. « L’un des aviateurs retira prestement la pellicule d’un appareil photo et la déposa dans un bac de produits chimiques. Pas un mot n’était prononcé. Le fut développé, séché, puis mis sous un agrandisseur. Bientôt, l’aviateur tint dans ses mains une photographie encore humide. Dans le faible rougeoiement de la chambre noire, je vis ce qui allait devenir une des images les plus marquantes du XXe siècle : le champignon atomique au-dessus de Hiroshima. » L’auteur de cette photographie était George Robert Caron, l’artilleur installé à l’arrière de l’Enola GayLe jeune homme utilisa un K-20, et cette image ne lui rapporta pas un sou. Publiée pour la première fois dans la presse le 11 août, la photographie accéda au rang d’icône et fit le tour du monde : comme nous le rappelle Vicki Goldberg, dans les mois qui suivirent, plus d’une cinquantaine d’entreprises de Manhattan l’adoptèrent en guise de logo.

https://journals.openedition.org/1895/3222?lang=fr

Le est un appareil de photographie aérienne utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, notamment depuis le poste de mitrailleur de queue de l’Enola Gay pour photographier le champignon nucléaire au-dessus d’[1] Conçu par Fairchild Camera and Instrument, environ 15 000 appareils ont été fabriqués sous licence pour un contrat militaire par Folmer Graflex Corporation à Rochester, dans l’État de New York, entre 1941 et 1945.

Le utilise un en rouleau de 5,25″×20′ à 5,25″×200′, avec une taille d’image de 4×5 pouces. Les objectifs étaient 6+3⁄8″ f/4,5 avec un diaphragme réglable et n’étaient pas interchangeables ; ils étaient fabriqués par Kodak, Ilex ou Bausch & Lomb, selon la disponibilité au moment de la commande. L’appareil photo utilisait un aspirateur pour maintenir le film à plat.


undefined

Original U.S. WWII Army Air Force Graflex K-20 Aircraft Camera with Ca – International Military Antiques


La photo la plus connue a été prise par le sergent-chef George R. Caron, mitrailleur de queue de l’Enola Gay. Juste avant le décollage, Jerome Ossip, l’officier photographe du 509e, est exclu de la mission parce qu’il n’a pas de parachute. Ossip confie alors son Fairchild K-20 à Caron, qui n’a jamais utilisé d’appareil photo professionnel auparavant.

“Appuyez sur la gâchette de l’obturateur comme ceci”, lui dit Ossip. “Ne changez pas l’ouverture et photographiez tout ce que vous voyez.

https://patrickwitty.substack.com/p/the-bombing-of-hiroshima-part-1

—————

EXPECT NO DETAIL FROM THEM. THERE WILL BE REPORT OF THESE  CONCENTRATION RISING TO 40,000 FT. F13 ARRIVING 4 HOURS LATER fi REPORTS SMOKE COLUMN STILL THERE HAVE OBLIQUE PICTURES BUT DENSE WHITE SMOKE RISING TO ABOUT 30,000 FEET WITH A LESSER b^ REPORT THE TARGET ODUPLETELY COVERED WITH SMOKE AND A COLUMN OF FEET. THIS PICTURE TAKEN APPROXIMATELY THREE MINUTES AFTER STRIKE FORMING A MUSHROOM OF WHITE SMOKE THAT RISES TO ABOUT 27,000 BY A GREY DJST LIKE SMOKE. THIS SMOKE SLOPES TO THE CENTER TARGET AREA OF APPROXIMATELY THREE MILES IN DIAMETER IS COVERED LE MAYs ONLY CONFIRMATION OF CREWS REPORTS IS PICTURES TAKEN BY K-20 CAMERA FROM THE TAIL GUNNERS POSITION IN THE STRIKE AIRPLANE. ga PICTURES IN TWO HOURS. IS THIS THE INFORMATION THAT YOU WANT?

https://blog.nuclearsecrecy.com/wp-content/uploads/2011/12/1945-Groves-and-LeMay-teletype-about-.pdf

 

 

http://archivesgamma.fr/2024/02/23/george-robert-caron