ABLE

D.1946-2

The purpose the Crossroads operation was to investigate the effect of nuclear weapons on a fleet of 95 target ships. Assembled in Bikini Lagoon, the fleet was hit with the two (ABLE and BAKER) detonations of plutonium implosion-type nuclear weapons. Both test incorporated animals to test the effects of exposure to the bomb and the resulting radiation.  The ABLE test included a greater number and variety of animals for testing. Hundreds of animals including goats, pigs, guinea pigs, mice and rats, had been placed on 22 target ships in stations normally occupied by soldiers, and were held in place by small frames and cages. Because ABLE was off its mark, producing a smaller explosion, and the spread out nature of the ships, the immediate blast killed about 10% of the animals.

Goats

D.1946-1

Hollywood. Les chèvres mortes lors de l’explosion nucléaire de Bikini seront honorées lors d’un office mémorial, avec une oraison funèbre et une mise en berne,  dimanche prochain. “ Nous ne pensons pas qu’il soit possible de faire progresser la science en sacrifiant des animaux domestiques qui ont accomplis autant de bienfaits pour l’humanité, comme les chèvres.” déclare le président de l’association des chèvres de la vallée de San Fernando qui finance cette cérémonie. The Daily News. Perth, WA 18 July 1946.

 

Ensemencer

D.2019-2

Hormis les effets désastreux sur les populations et l’environnement, les innombrables essais nucléaires effectués dans l’atmosphère pendant la guerre froide ont eu une conséquence inattendue : ils ont engendré des pluies sur plusieurs milliers de kilomètres autour des sites concernés. L’explication ? La charge électrique libérée par le rayonnement des détonations nucléaires augmente la propension des gouttelettes d’eau en suspension à se combiner entre elles pour déclencher des précipitations.

https://www.caminteresse.fr/sciences/pourquoi-les-essais-nucleaires-declenchent-des-pluies-11145533/

Rayonnisme

O.1909-1

En novembre 1912, Larionov a déclaré dans une interview : “J’expose les toiles qui sont exécutées selon une nouvelle méthode. Ce sera la peinture ‘rayonnante’. […] Tout ce que nous voyons émet des rayons. Ces rayons seront capturés dans mes tableaux”.

Rayons Xx

O.1910-1

Philosophe , psychologue, inventeur, poète, publiciste et principal représentant du positivisme polonais, Julian Ochorowicz cherche à capter « deux nouvelles formes d’énergie » : les « Rayons rigides » et les « Rayons Xx » censés être développés par les médiums lors de manifestations d’« effets physiques ».

Rayons V

O.1899-1

Inspiré par les premiers rayons X, l’expérimentateur Louis Darget a développé une radiographie portable qui, selon lui, pouvait imprimer des images de pensées et de rêves sur des plaques photographiques. Comprenant une plaque photographique attachée à un bandeau, Darget a soutenu que «Lorsque l’âme humaine produit une pensée, elle envoie des vibrations à travers le cerveau, le phosphore qu’elle contient commence à rayonner et les rayons sont projetés». Exposé plus tard comme une fraude par l’Académie française des sciences, il a néanmoins continué à interpréter les images étranges et fantômes produites par sa radiographie, convaincu que c’était la clé pour comprendre ses rêves.

Absinthe

P.1986-2

En ukrainien, tchernobyl est un des noms communs de l’absinthe (plante) — il s’agit d’une référence à l’Apocalypse 8:11. “Le troisième ange sonna de la trompette. Et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau; et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux. Le nom de cette étoile est Absinthe; et le tiers des eaux fut changé en absinthe, et beaucoup d’hommes moururent par les eaux, parce qu’elles étaient devenues amères. ” Les habitants de la Zone pensent que la prophétie de l’absinthe s’est accomplie en 1986.

Nanda Devi

P.1965-1

Nanda Devi signifie « déesse de la Félicité ». On a un temps cru qu’il s’agissait de la plus haute montagne au monde. Pendant près d’une quinzaine d’années, le Sanctuaire a été complètement fermé aux explorateurs. Il ne rouvre qu’en 1974, pour refermer ses portes quelques années plus tard et protéger un écosystème fragile. Aujourd’hui, sauf rares exceptions, il est impossible de l’explorer. En 1965, ces sommets indiens ont été le théâtre d’une mission secrète, pilotée par la CIA, en pleine guerre froide. C’est le magazine Outside qui, en 1978 (Archives CIA), a commencé à révéler des informations inquiétantes sur cette aventure. Depuis 1992, le parc national de Nanda Devi est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et reconnue en tant que réserve de biosphère par l’Unesco depuis 2004.

Tihange

P.2002-1

Incident dans une centrale nucléaire belge. Le 22 novembre 2002, la centrale nucléaire belge de Tihange 2 (REP, 960 MW) a connu un incident classé au niveau 2 de l’Echelle internationale des événements nucléaires (INES).

87 bars

P.2022-1

Les policiers ont fait une drôle de découverte dans un véhicule qui rôdait près de la centrale nucléaire de Gravelines  : 87 bars fraîchement pêchés.

Méduses

M.2021-5

La Suède a dû fermer son réacteur nucléaire le plus puissant, durant trois jours. Des méduses ont tellement proliféré sur le site qu’elles sont entrées dans les canalisations d’eau et ont endommagé les filtres. Une équipe de scientifiques coréens pourrait bien avoir trouvé une solution au problème.

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-invasion-meduses-oblige-centrale-nucleaire-fermer-49363/

Surgeonfish

P.1946-1

A radioactive surgeonfish makes its own x-ray. The bright area is a meal of fresh algae. The rest of the body has absorbed and distributed enough plutonium to make the scales radioactive. The fish was alive and apparently healthy when captured.

Uranotype

O.1857-2

Au cours de la première moitié du XIXe siècle, de nombreux sels métalliques photosensibles ont été identifiés comme candidats aux procédés photographiques , parmi lesquels le nitrate d’uranyle. Les empreintes ainsi produites étaient appelées empreintes à l’uranium ou uranotypes.

Cannakin

D.1971-1

Cannikin est l’un des trois essais nucléaires souterrains réalisés sur la petite île d’Amchitka en Alaska. C’est aussi le plus important jamais réalisé par les Etats-Unis à plus de 1 500m sous terre. 5 mégatonne. La terre se soulève verticalement de 4,6 mètres, à une distance de 600 mètres autour du foyer de l’explosion. La décharge provoque un tremblement de terre de magnitude 7 sur l’échelle de Richter.

https://www.military.com/video/nuclear-bombs/nuclear-weapons/cannikin-nuclear-test-footage/1402452751001 

La piscine Pierre et Marie Curie de Mulhouse se situe au cœur de la ville, en face de la mairie. Ouverte du lundi au samedi, la piscine couverte dispose deux bassins de natation et des bains romains. Ce lieu allie les bienfaits de la nage et la détente. Diverses activités aquatiques sont programmées à la piscine de Mulhouse : des cours de natation, des cours d’aquagym, etc. Des créneaux horaires pour les femmes, pour les hommes et des créneaux mixtes y sont aménagés.

Aguas Radium

P.1923-1

La mine est exploitée depuis les années 1910 par la “Société française d’uranium et de radium”. Dans les années 20, une station thermale est construite à proximité pour profiter des bienfaits des eaux chargées en radium. Après la seconde guerre mondial, le lieu suscite la peur et tombe en ruine.

Little Sunfish

O.2021-3

Ludovic Bernhardt, Réacteur 3 [Fukushima] est une exploration poétique des vidéos filmées par les robots explorateurs et “décontaminateurs” de la centrale nucléaire de Fukushima : errance du robot Little Sunfish qui s’est aventuré dans les eaux radioactives du réacteur 3 de la centrale.
Ce livre veut enfoncer le langage dans les toxicités visuelles, sombres et granuleuses, de la catastrophe techno-scientifique. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, des zones interdites à l’homme par leur haut degré de contaminations radioactives s’installent dans une géographie du chaos : les robots se substituent à l’être humain pour explorer l’inexplorable. Réacteur 3 [Fukushima] est un texte post-apocalyptique sur la catastrophe nucléaire, la robotisation du monde contemporain, les images-machines et leurs pulsions scopiques.

https://www.editions-lanskine.fr/livre/reacteur-3-fukushima

Interstellaire

P.001-1

La revue scientifique Science a publié un article particulièrement intéressant le 14 mai dernier. Celui-ci rapporte la découverte d’un dépôt de matériau d’origine lointaine. Selon nos confrères de Futurismdu plutonium interstellaire a été trouvé au fond du Pacifique. Le matériau radioactif a été découvert par une compagnie pétrolière qui l’a ensuite confié aux scientifiques pour qu’il puisse être étudié.

Kaiwo Maru II

P.2011-2

La plupart des héros qui se battent depuis deux semaines pour tenter d’éviter au monde une catastrophe nucléaire restent à Fukushima. Et comme il est impossible de vivre sans arrêt dans la tension inouïe de la centrale en danger, les autorités japonaises ont mis en place un lieu de repos, à quelques kilomètres. Il s’appelle le « Kaiwo Maru II », c’est un quatre-mâts qui mouille dans le port d’Onahama, dévasté par le tsunami.

Raphaëlle Leyris, Paris Match, mars 2011

Sirenomelia

O.2017-4

L’œuvre la plus marquante est sans aucun doute l’extraordinaire vidéo de l’artiste lithuanienne Emilija Škarnulytė. Le spectateur suit l’évolution d’une sirène. Partie des eaux d’une centrale nucléaire, cette dernière se faufile dans un tunnel pour déboucher au pied d’un glacier dans l’Arctique et poursuivre sa course vers le large. Filmée en partie dans une base de l’Otan en Norvège, accompagnée par une bande son sombre et anxiogène, Sirenomelia (notre photo d’ouverture) mélange une approche documentaire, aux prises somptueuses, au fabuleux pour cartographier des paysages quasiment post-humains.

Whisky

O.1960-1

Comme toutes les matière vivantes, l’orge distillée en whisky a absorbé du carbone : du carbone 12 “ordinaire” et une faible proportion de ses isotopes 13 et 14. C’est l’étude des proportions respectives de carbone 14 et de carbone 12 et 13 qui permet aux archéologues de dater les vieux objets faits de matière organique.  Au fil du temps, le carbone 14 se désintègre selon une loi connue. Donc, plus la proportion de l’isotope 14 est faible, plus l’objet est vieux. Si l’orge qui a été distillée a poussé après les essais nucléaires, ce taux de carbone 14 sera anormalement élevé. Cité par The Telegraph, le directeur du laboratoire d’Oxford Tom Highman parle d’une “signature” spécifique de la deuxième moitié du XXe siècle.

Pepperstein

O.2001-1

A la douceur de l’aquarelle et la simplicité du papier, le plasticien russe Pavel Pepperstein – il est aussi romancier et rappeur – associe le sérieux et la gravité des préoccupations écologiques actuelles. Sa série Bikini 47 est ainsi une évocation sans détour des essais nucléaires américains dans le Pacifique, Bikini étant le nom d’un atoll des îles Marshall utilisé à des fins militaires.

Chagan

O.2016-2

Le lac Chagan (ou lac Balapan), situé au Kazakhstan, est un lac créé par l’essai nucléaire Chagan effectué le  par l’Union soviétique, dans le cadre du programme pacifique d’explosions nucléaires pour l’économie nationale. Le but de cette explosion, comme de nombreuses autres de ce programme, était de créer artificiellement des réservoirs d’eau. Après la création du cratère, un canal d’alimentation a ensuite été établi avec des engins de terrassement, pour le remplir. Souvent considéré comme un « lac atomique », il a un volume d’environ 10 000 000 m3. En 2016, l’artiste Louis-Cyprien Rials le traverse à la nage.

Empyreume

M.10410-2

Johann C. Dippel aurait disséqué des centaines d’animaux, exhumé des cadavres , tenté de faire migrer une âme d’un corps à l’autre.Une légende tenace fait de lui l’inspiration du Frankenstein de Mary Shelley. L’huile qui porte son nom (Oleum empyreumaticum) est une décoction d’os, de graisse, de sang, de corne, de peau et de poils de bêtes bouillis. Avec elle, l’alchimiste pense avoir mis à jour l’élixir de longue vie. En 1706, à Berlin, quelques grammes de cette huile revigorante furent incorporés à une préparation de laque rouge, donnant vie au bleu de Prusse. En 1963, le médecin et pharmacologue croate Vladimir Nigrovic découvrit que le bleu de Prusse favorisait l’élimination du césium radioactif chez les rats. On s’en sert depuis pour traiter hommes et bêtes en cas d’accident nucléaire.

Branche de bois de hêtre, argilite, vertèbres humaines, nanoparticule d’or sur silice, bleu de Prusse, bleu de cobalt, rouge de mercure. Dimension variable.

 

S1W

On a peine à imaginer aujourd’hui les difficultés que dut surmonter l’amiral Rickover (capitaine de vaisseau à l’époque) pour convaincre l’état-major de la marine américaine de l’intérêt des sous-marins nucléaires. La propulsion nucléaire donne à un navire un rayon d’action illimité. Une première étude du Laboratoire National d’Argonne, près de Chicago, montra qu’il était possible… Lire la suite S1W

160 MA

P.2030-1

À Bure, dans le nord-est de la France, quelque 1,5 kilomètre de galeries ont été creusées au cœur dune couche dargile grise, épaisse de 120 mètres, pour éprouver son étanchéité. Cette couche de roche sest déposée il y a environ 160 millions dannées, dans un climat plus chaud quaujourdhui, à partir de sédiments déposés au fond dune mer, qui recouvrait la région pendant la période jurassique. Il est conçu pour le stockage des déchets hautement radioactifs, à durée de vie longue (100 000 ans), produits par l’ensemble des installations nucléaires actuelles. Le projet reste en attente dautorisation.

Fabrice Nodé-Langlois, « Déchets nucléaires : l’argile à l’épreuve », Le Figaro, 3 February 2013

Boucle vidéo, descenderie Bure, Meuse, Laboratoire Cigéo, 500 mètres sous terre, crédit : Andra, 2021

 

 

Sevmorput 

A.2020-5

Le porte-conteneurs Sevmorput a jeté lancre dans la baie de la Néva, avec son hélice amputée de 2 pales, 97 membres d’équipage. La mission du navire était de réussir la traversée pôle Nord au pôle Sud par un cargo à propulsion nucléaire. Les causes et toutes les conséquences de la perte dune pale au large de lAngola ne sont pas connues et l’épisode de l’évacuation sanitaire du commandant devant les îles Canaries garde sa part de mystère.

https://robindesbois.org/sevmorput-suite-et-fin-enfin-presque/

LAkademik Lomonosov a été mis en service le 22 mai 2020. Le navire est installé près de la ville portuaire de Pevek, en mer de Sibérie orientale. Ses deux réacteurs alimentent le chauffage électrique de la ville. Il est présenté comme « la première centrale la plus septentrionale au monde ». Mais en fonction des besoins, il peut se déplacer nimporte où

https://www.sfen.org/rgn/mise-service-premiere-centrale-nucleaire-flottante-russie

Abraham Loeb et Manasvi Lingam ont calculé ainsi qu’une exoplanète rocheuse possédant 1000 fois plus d’isotopes radioactifs que la Terre produirait suffisamment de chaleur pour conserver des océans pendant de longues périodes géologiques. Et qu’une concentration 100 fois plus importante que les conditions terrestres suffirait à liquéfier d’autres solvants comme l’éthane par exemple. Les radiations en… Lire la suite Océan radioactif

Aquacole

M.2016-1

Dans les années 1960 et 1970, latoll d’Hao, dans larchipel des Tuamotu, a servi de base militaire pendant les essais nucléaires en Polynésie française. Des traces de plutonium dans le corail ont été détectées sous une dalle de béton où les avions militaires étaient nettoyés. Aujourdhui, une entreprise chinoise projette de transformer latoll d’Hao en gigantesque ferme-usine d’élevage de poissons tropicaux, destinés à nos assiettes.

Philippe Reltien, « Une ferme aquacole géante installée sur une ancienne base atomique », France Inter, 19 mai 2016

Runit Dome

P.2020-3

Surnommé « la Tombe », un grand dôme en béton abrite la décharge nucléaire des îles Marshall, où des essais ont été effectués pendant la guerre froide. Le gouvernement américain craint que la structure ne soit vulnérable à l’élévation du niveau de la mer. Le ministère de l’Énergie doit rédiger un rapport dans un délai de six mois.

Alain Jeannin, France Info, 5 janvier 2020

Hibernatus

P.2019-2

Des scientifiques cherchent dans les glaciers de lArctique, en Islande, dans les Alpes, le Caucase, lAntarctique et louest du Canada. Les carottes de forage présentent un pic à la date de Tchernobyl, et une pointe en 1963, intense période dessais nucléaires. Avec la fonte des glaces, ces éléments vont être à nouveau libérés.

https://www.parismatch.com/Actu/Environnement/Des-residus-radioactifs-emprisonnes-dans-les-glaciers-1617720

Piscine

P.2018-4

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire tire la sonnette d’alarme: les piscines de la Hague où refroidissent les combustibles irradiés des centrales françaises s’approchent d’une saturation. Cette situation pourrait bloquer progressivement tous les réacteurs du pays. AFP, 27.11.18

Le 20 juin 2018, les installations de Telsite 2 ont été inaugurées sur l’atoll de Moruroa par les autorités civiles et militaires de Polynésie française, au terme d’un chantier de modernisation commencé en 2015 et représentant un budget dépassant les 100 millions d’euros. Telsite 2 est le successeur du système qui surveille en permanence et depuis déjà depuis… Lire la suite Telsite

Mur de glace

P.2017-1

Mardi 22 août 2017. Mise en place du dernier tronçon dun « mur de glace » destiné à empêcher les eaux souterraines de contaminer locéan Pacifique. Le dispositif est composé de tuyaux réfrigérants, qui plongent dans le sol sur une trentaine de mètres. Il fait le tour des quatre réacteurs accidentés de Fukushima. Plusieurs semaines pour que la terre soit prise par la glace.  

Sciences et Avenir et AFP, 22 août 2017

Coraux

M.2017-2

Les cratères laissés par les tests nucléaires de l’atoll de Bikini sont contaminés par la radioactivité et pourtant des coraux y prospèrent sans problème. Des biologistes marins veulent percer le secret de cette résistance en espérant y trouver de nouvelles armes contre le cancer. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, cet atoll est tristement célèbre… Lire la suite Coraux

Bleu Gorgone 2 est le fruit d’une technologie de pointe, dernier né d’une série de réacteurs développée par Stéfane Perraud. L’installation invite à s’immerger dans un espace où un rayonnement diffus laisse deviner quatre cuves disposées en croix sur une table optique. Chacun de ces réservoirs est surmonté d’un bloc optique et sonore qui sert d’interface… Lire la suite Bleu Gorgone #2

CEA/La Communication (Luc Bricout). Cette simulation illustre la modélisation des écoulements d’un réacteur nucléaire du futur en fonctionnement nominal (filière de réacteurs de 4ème génération à neutrons rapides refroidi au sodium). https://www.cea.fr/multimedia/Pages/videos/activites-du-cea/projet-labo-installation/simulation-numerique-nucleaire-du-futur.aspx

Cette installation interactive est inspirée par l’effet Tcherenkov, un phénomène similaire à une onde de choc produisant un flash lumineux lorsqu’une particule se déplace à une vitesse supérieure à la vitesse de la lumière en milieu aquatique. Cet effet provoque la luminosité bleue de l’eau entourant le cœur d’un réacteur nucléaire. Le bleu évoque ici… Lire la suite Bleu Gorgone #1

Mme Krawczyk-Bärsch du Helmholtz de Dresden-Rossendorf (HZDR) a simulé, avec l’aide de collègues, le cas d’un fût présentant une fuite et duquel s’échappe de l’uranium. Les chercheurs ont placé dans une cellule de flux un échantillon de biofilm prélevé dans le tunnel du  laboratoire souterrain finlandais d’Onkalo . Ils ont ensuite laissé de l’eau s’écouler… Lire la suite Biofilms

Hawc

O.2013-1

Imaginée par Philip Morrison, physicien américain associé au premier essai atomique, lastronomie gamma observe le spectre électromagnétique des rayons gamma témoins directs de tous les événements extrêmes du cosmos. Le 1er août dernier, lobservatoire gamma HAWC, sur le sommet du volcan Sierra Negra, à 4 100 m daltitude, a commencé à détecter de petits flashs bleus dans de grosses cuves remplies deau pure.

http://www.hawc-observatory.org

L’eutectique plomb-bismuth est un alliage eutectique de plomb (44,5 %) et de bismuth (55,5 %) utilisé comme liquide de refroidissement dans certains réacteurs nucléaires, ainsi qu’un liquide de refroidissement proposé dans les réacteurs rapides refroidis au plomb, qui fait partie des réacteurs de IVe génération. Un avantage du plomb ou d’un alliage plomb-bismuth réside dans l’absence de réaction violente, de nature chimique, avec l’eau ou avec l’air, au contraire du sodium… Lire la suite Plomb bismuth

“La cuisine japonaise contient beaucoup d’algues. C’est excellent pour la santé parce qu’elles sont riches en iode. Or voilà que les gens se mettent à en acheter des quantités astronomiques, croyant se prémunir contre les radiations. La mauvaise blague.  Très vite, on apprend qu’une fois la mer polluée, les algues ne retiennent pas seulement les… Lire la suite Algues

Contre-sens

M.2012-2

En 2012, le performeur japonais Niwa Yoshinori a aspiré gorgée après gorgée une flaque d’eau dans une rue de Tokyo; pour aller la déverser dans la zone contaminée près de Fukushima. En 2011, après le grand tremblement de terre, il a marché en sens inverse d’une manifestation contre les centrales nucléaires.

Cunsky

P.2009-1

« Nous avions des détonateurs à courte portée. On les a déclenchés depuis notre vedette. » Les déchets nucléaires venaient de Norvège, les explosifs des Pays-Bas. La découverte du Cunsky nest quune première étape. Les anciens mafieux ont confessé avoir coulé 32 embarcations radioactives et transporté des milliers de fûts en Afrique. Ces déchets ne seraient pas dangereux pour les baigneurs, mais pourraient l’être dans lalimentation.

France Info, 2 mai 2014

Nickolas Bizzio est un richissime homme d’affaires italo-américain résidant à Monaco. Le 7 novembre 1997 une note de la PJ fait état que «dans le contexte de la typologie des déchets à envoyer à Maputo, au Mozambique, M. Bizzio fait allusion à des matériaux nucléaires et lui-même affirme: «S’il arrive quelque chose, nous avons imaginé de… Lire la suite Maputo

L’ex-Urss a jeté dans la mer de Kara 17 réacteurs nucléaires. Résultat : des icebergs contaminés menacent les poissons de l’atlantique nord. Didier Dubrana, Sciences et vie n°944, mai 1996.

Tybee Island

P.1996-1

Le 5 février 1958, après une collision avec un autre appareil militaire, le bombardier B-47B largue volontairement une bombe près de l’île Tybee. Elle porte le numéro de série 47782, pèse 3 500 kg et contient une charge de plutonium. Les recherches durent plusieurs semaines. Le rapport évoque l’enfouissement de la bombe sous 2 à 5 mètres de vase. En 1996, le site est choisi pour accueillir les compétitions olympiques de voile pour les jeux d’Atlanta.

http://tontondaniel.over-blog.com/2018/01/la-bombe-de-tybee-island.html

Chambre d’or

O.1996-1

Au Japon, lobservatoire Super-Kamiokande étudie les neutrinos. Ce sont des particules élémentaires produites par des réactions nucléaires. Les plus énergétiques viennent des cataclysmes cosmiques les plus violents (trous noirs, supernovas et big bang). À un kilomètre sous terre, dans une « chambre dor », les scientifiques tentent dobserver loscillation des neutrinos et de prédire lapparition de supernovas.

Thomas Boisson, Futura Science / Trust My Science, 25 juin 2018

K-129

P.1992-1

Entre le 8 et le 10 mars 1968, un sous-marin soviétique armé de 3 missiles nucléaires disparaît à quelques mille dHawaï. Larmée américaine affrète le Glomar Explorer pour récupérer des données soviétiques. Six dépouilles sont tirées des eaux et enterrées dans des caissons en acier. Un enregistrement de cette cérémonie sera remis à la Russie, en gage dapaisement, par le directeur de la CIA, en octobre 1992.

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-folies-de-la-guerre-froide-146747

IceCube

O.1990-1

Francis Halzen, de luniversité du Wisconsin : « Jai imaginé exploiter la lumière Tcherenkov, un flash bleuté très tenu généré par la collision dun neutrino avec le noyau dun atome dans la glace. » La première expérience a lieu en août 1990 au Groenland. Elle permet de détecter des muons provenant de linteraction des rayons cosmiques avec latmosphère, au fond de la banquise. En 2005, il déclare : « Grâce à AMANDA, on a enregistré un murmure ; avec IceCube, on va écouter le son dune contrebasse ».

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/physique-amanda-neutrinos-mystere-sursauts-gamma-14835/

 

The Soviet authorities, who did not publicly acknowledge that the accident at Chernobyl had occurred for two days, were monitoring weather conditions which were sending heavily radioactive clouds northeast from the Ukraine towards heavily populated cities in Russia, including Moscow. They took the decision to force the weather, sending Air Force pilots equipped with Silver Iodide into… Lire la suite Ensemencement

IMB

Le détecteur Irvine-Michigan-Brookhaven, ou IMB, était un observatoire actif de 1981 à 1991 dans les recherches sur la désintégration du proton. Il était situé à Fairport, au sein d’une ancienne mine de sel de l’entreprise Morton Salt, sur les rives du lac Érié dans l’Ohio. Le projet était mené conjointement par l’Université d’Irvine, l’Université du Michigan, et le Laboratoire national de Brookhaven.… Lire la suite IMB

Au-dessus de l’atoll plane toujours l’ombre de Tydée. L’essai nucléaire souterrain du 25 juillet 1979 ainsi baptisé a entraîné l’effondrement d’un bloc de récif corallien. Désormais, «la probabilité d’un événement comme celui-ci est infime», répète l’armée française. «Alors pourquoi dépenser douze milliards, s’il n’y a pas de risque?», s’agite Roland Oldham. «Douze milliards! C’est énorme!»… Lire la suite Tydée

Church Rock

P.1979-1

Au début de l’été 1979, Larry King, géomètre souterrain à la mine duranium Church Rock, au Nouveau-Mexique, remarque quelque chose dinhabituel sur le versant sud du bassin de déchets radioactifs. Le matin du 16 juillet 1979, vers 5 h 30, la paroi cède, laissant s’échapper 1 100 tonnes de déchets duranium et 94 millions de gallons deau radioactive dans le Rio Puerco et sur les terres navajos. Les moutons sont tués, les récoltes ravagées.

Samuel Gilbert, « Church Rock, le désastre nucléaire américain qui empoisonne toujours les terres navajos », Vice, 12 septembre 2019

 

Syndrome chinois

O.1979-1

Le Syndrome chinois (The China Syndrome) est un film américain de type thriller réalisé par James Bridges, sorti en 1979. Son titre fait allusion au « syndrome chinois », un accident hypothétique où le matériel en fusion d’un réacteur nucléaire pourrait traverser la croûte terrestre après l’emballement du réacteur. Kimberley Wells, une journaliste américaine employée par la chaîne de télévision KXLA, tourne un documentaire à la… Lire la suite Syndrome chinois

Turkey Point

M.1975-1

En 1975, les crocodiles de Floride figuraient sur la liste des espèces en voie de disparition. À peine deux ans plus tard, les employés de la centrale nucléaire de Turkey Point, située à 40 km au sud de Miami, ont repéré un nid de crocodiles au sein du réseau artificiel de canaux de refroidissement de l’usine. Depuis, la population de crocodiles résidents de l’usine est en plein essor — comme les serpents, les loutres, les ratons laveurs et les lamantins.

Brigit Katz, Smithsonian Magazine, 23 juillet 2019

Apollo 13

P.1973-5

13 avril 1973 : une explosion détruit une partie du module de commande de la capsule Apollo 13 qui se dirige vers la Lune. Les astronautes utilisent le module lunaire comme chaloupe de sauvetage avant de l’abandonner. Au lieu de se perdre dans l’espace interplanétaire, ce module retombera dans l’océan engloutissant un générateur radio-isotopique contenant du plutonium. Selon les Américains, l’enveloppe du plutonium aurait résisté…

http://atomicsarchives.chez.com/chute_cosmos954.html

Pen Duick VI est un ketch en aluminium de 22 mètres commandé en 1973 par Éric Tabarly et dessiné par André Mauric. Dernier de la série des Pen Duick, il a remporté la Transat anglaise en solitaire de 1976 (OSTAR) aux mains de Tabarly. Construit en aluminium par l’arsenal de Brest, Pen Duick VI est à la fois léger et très robuste. Il dispose… Lire la suite Pen Duick VI

In the summer of 2009, we performed a field survey of the “Taiga” peaceful underground nuclear explosion site, the Perm region, Russia (61.30° N, 56.60° E). The explosion was carried out by the USSR in 1971. This paper provides an extended summary of the available published data on the “Taiga” experiment. A detailed description of… Lire la suite Taïga

Dans les années 2000, des écologistes locaux menèrent plusieurs expéditions jusqu’au cratère Taïga (61° 18′ 21″ N, 56° 35′ 55″ E), et rencontrèrent la seule personne résidant encore au village de Vassioukovo. Les barrières entourant le cratère avaient rouillé et étaient détruites, et le « lac Atomique » était devenu un lieu fréquenté pour la pêche par les résidents des villages alentour ; il est… Lire la suite Cratère Taiga

Neutrino

O.1970-1

  Première observation mondiale d’un neutrino dans une chambre à bulles à hydrogène liquide, au Laboratoire d’Argonne, au sud-ouest de Chicago, en 1970. Un neutrino (muonique) est impliqué dans la réaction de production d’un muon par collision avec un proton

Lot 115

P.1969-1

Description du lot 115 Sciences et nucléaire Rarissime ampoule contenant un échantillon d’eau lourde produite par l’usine chimique de Mazingarbe (Pas-de-Calais) 1969 Dans une emboîtage en résine situé et daté du 13 mars 1969 sur un cartouche (12 x 8 x 9 cm) On y joint une maquette siglée Framatome dans un emboîtage en résine… Lire la suite Lot 115

The Reed College Reactor Facility has been used for research and educational projects in the Portland area since its establishment in 1968. These programs have been an important part of the educational picture of the region. The Reed College Reactor is a TRIGA Mark I reactor at the bottom of a 25-foot-deep tank. It uses… Lire la suite REED

Vemork

D.1965-1

Les Héros de Télémark, avec Kirk Douglas. Réalisation Anthony Mann. En Norvège, occupée par les Allemands. Un microfilm informe le physicien Pedersen que les nazis ont réussi à prendre le contrôle de l’usine d’eau lourde de Vemork. Pour l’éminent chercheur, cette information signifie que les Allemands ont l’intention de fabriquer une bombe atomique. Accompagné de Knut Straud, l’un des chefs de la Résistance, ils ont le choix entre deux moyens d’action : le bombardement aérien ou l’attaque par commando.

https://www.programme-television.org/films-telefilms/action-aventure/les-heros-de-telemark

Le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) Le Redoutable est le premier sous-marin de ce type construit par la France. Il fait partie d’une classe de sous-marins qui comprenait 6 navires. Propulsé par un réacteur nucléaire à eau pressurisée, il emportait 16 missiles à tête nucléaire de type M20 et était armé par un équipage de 135 personnes. Sa construction a débuté en 1964 et il est… Lire la suite Redoutable

A giant trap has been set deep underground to catch a few of the neutrinos that theory predicts should be pouring out of the sun. Their capture would prove that the sun runs on thermonuclear power. Most physicists and astronomers believe that the sun’s heat is produced by thermonuclear reactions that fuse light elements into… Lire la suite Homestake

On March 3, 1962, the U.S. Navy activated the PM-3A nuclear power plant at the station. The unit was prefabricated in modules to facilitate transport and assembly. PM-3A fut mis en service en 1962 à la base antarctique McMurdo pour fournir d’abord une source énergétique non fossile que l’on évaluait significativement moins chère que le pétrole et… Lire la suite PM-3A

Camp Century

P.1959-2

Le projet naît en 1959, au nord-ouest du Groenland. Officiellement, il sagit d’établir un laboratoire de recherche alimenté par un petit réacteur nucléaire. Les militaires américains creusent en secret un réseau de galeries pour stocker 600 missiles balistiques. Les ingénieurs réalisent que la glace est mouvante et menace de broyer les tunnels. Le projet est abandonné, le réacteur nucléaire extrait, les déchets demeurent.

Yohan Blavignat,Au Groenland, une base militaire secrète américaine refait surface”, Le Figaro, 30/09/2016 à 21:19

Chariot

P.1958-1

Edward Teller, père de la bombe H américaine, initie le projet Chariot : créer, ex nihilo, un grand port en Alaska en utilisant six bombes atomiques. Aucune détonation naura finalement lieu. Mais les résidus dune explosion sont transportés sur le site pour estimer les effets sur les sources deau d’éjectas radioactifs retombant sur les plantes de la toundra.

Pierre Barthélémy, « Redessinons l’Alaska à la bombe atomique », Le Monde, 27 janvier 2014

L’opération Wigwam est le nom donné à un essai atomique sous-marin exécuté par les États-Unis le 14 mai 1955. Elle suit l’opération Teapot et précède Project 56. L’essai sert à déterminer : la vulnérabilité des sous-marins soumis à une explosion nucléaire sous-marine à grande profondeur ; l’utilité de telles armes dans une situation de combat. https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Wigwam

En novembre 1949, peu après l’essai de la première bombe nucléaire soviétique le 23 septembre 1949, Andreï Vychinski, le représentant soviétique aux Nations Unies, publia une déclaration les efforts de l’URSS de développer sa propre capacité nucléaire. Il dit : « Bien que l’Union Soviétique ait autant de bombes que nécessaire dans les circonstances malheureuses de la guerre, elle utilise l’énergie… Lire la suite Explosion nucléaire pacifique

Haigerloch

P.1942-1

C’est un cube métallique à la surface irrégulière. Il ne mesure que 5 cm de côté mais pèse plus de 2 kg. Il est accompagné d’une note: “Pris du réacteur que Hitler a essayé de construire. Cadeau de Ninninger.” L’analyse du cube montre qu’il s’agit d’uranium naturel. Il porte des encoches compatibles avec le dispositif… Lire la suite Haigerloch

Radium Palace

P.1911-2

En 1911, l’État ouvre les portes d’une maison thermale. Le Radium Palace est inauguré en 1912, à Sankt-Joachimsthal. La plupart des célébrités de la vie politique, industrielle et culturelle viennent s’y faire soigner. Acheminée par pipeline sur plusieurs kilomètres, l’eau radioactive remplit les piscines.

https://www.laznejachymov.cz/en/history/

C’est un rayonnement de couleur bleu que l’on l’observe en particulier dans les centrales nucléaires (où il est responsable de la couleur bleue des piscines) ou lors de l’entrée de rayons cosmiques dans l’atmosphère terrestre, notamment sous l’effet de rayons gamma très énergétiques produisant une avalanche de particules secondaires dans l’atmosphère. Il est le résultat de l’onde de choc produite par une particule chargée électriquement et… Lire la suite Effet Tcherekov

La ville de Râmsar, au nord de l’Iran, possède une dizaine de sources d’eau chaude. L’exploitation humaine de ces sources a une longue histoire. Les récits de voyage des Européens des siècles passés mentionnent déjà la réputation thérapeutique de ces sources. Nous trouvons dans la médecine traditionnelle d’Iran des grandes figures qui évoquent les bienfaits… Lire la suite Ramsar