Rayons Xx

O.1910-1

Philosophe , psychologue, inventeur, poète, publiciste et principal représentant du positivisme polonais, Julian Ochorowicz cherche à capter « deux nouvelles formes d’énergie » : les « Rayons rigides » et les « Rayons Xx » censés être développés par les médiums lors de manifestations d’« effets physiques ».

A ces mouvements s’ajoutent, à l’époque, la radioactivité et les , qui forment un répertoire conceptuel et métaphorique très fécond dans la métapsychique. C’est le cas par exemple d’Ochorowicz qui cherche à capter « deux nouvelles formes d’énergie » : les « Rayons rigides » et les « Rayons Xx » censés être développés par les médiums lors de manifestations d’« effets physiques ». Les premiers, comme leur nom l’indique, seraient capables de transmettre une force mécanique. C’est par leur intermédiaire qu’Eusapia Palladino parvenait à imprimer à distance dans du mastic frais des formes qu’on a identifiées comme étant celles de son visage ou de ses mains ; les seconds, invisibles comme les Rayons X, seraient responsables des actions chimiques recueillies par la en particulier. Ces deux nouvelles formes de s’ajoutent aux « effluves odiques de Reichenbach » aux « » de Blondot et Charpentier ou aux « » de Darget, autant de tentatives avortées de traduire dans les termes de la physique de l’époque les « rayonnements » supposés du corps humain qui expliqueraient les phénomènes physiques de la médiumnité.

Référence : Julian Ochorowicz, « Les Rayons rigides et les Rayons Xx. Etudes expérimentales » ASP
1910) publié en plusieurs parties, 1ère partie, 97 136).

https://serval.unil.ch/resource/serval:BIB_29734.P001/REF

Rationalisation scientifique et images du merveilleux : brève enquête sur la photographie expermimentale des “esprits” au tournant du siècle Autor(en): Panese, Francesco

: Polish telekinetic Stanisława Tomczyk levitates a pair of scissors while in a trance as psychologist Julian Ochorowicz watches closely. Wisla, Poland, 1909.

http://archivesgamma.fr/2022/03/26/rayons-xx