Syndrome chinois

O.1979-1

Le Syndrome chinois (The China Syndrome) est un américain de type thriller réalisé par James Bridges, sorti en 1979. Son titre fait allusion au « syndrome chinois », un accident hypothétique où le matériel en fusion d’un réacteur nucléaire pourrait traverser la croûte terrestre après l’emballement du réacteur.

Kimberley Wells, une journaliste américaine employée par la chaîne de télévision KXLA, tourne un documentaire à la centrale nucléaire « Ventana» à Los Angeles. Lors de la visite et alors qu’ils observent la salle des opérations de la centrale, Kimberley, son cadreur et son preneur de son deviennent les témoins d’un incident nucléaire (emballement du réacteur à cause d’un problème de turbine, ce qui occasionne un SCRAM, un arrêt d’urgence), voyant le personnel s’activer pour tenter de venir à bout du problème. Ayant filmé secrètement l’incident, Richard Adams, le cadreur de Kimberley montre ensuite les images à un ingénieur nucléaire extérieur, qui confirme la réalité de l’évènement et son caractère potentiellement dangereux. C’est à ce moment qu’est évoquée la notion de « syndrome chinois ».

Le est fondé sur un scénario qui envisage la possibilité de l’emballement d’un réacteur nucléaire d’une centrale (résultant de lacunes volontaires dans le contrôle des principaux composants de la centrale, au moment de sa construction) conduisant celui-ci à faire fondre son enceinte de confinement, traverser le sol et polluer la nappe phréatique. Le cœur fondu étant un corium extrêmement chaud et radioactif, il représente un grand danger que l’on peut caricaturer en l’imaginant s’enfoncer jusqu’au centre de la Terre, voire jusqu’en Chine comme le laisserait supposer le titre du film.

Le film, sorti douze jours avant l’accident nucléaire de Three Mile Island, le plus grave accident nucléaire de l’histoire des États-Unis, eut un écho considérable dans l’opinion publique américaine et alimenta le mouvement antinucléaire aux États-Unis. Par voie de conséquence, le studio Columbia retira le de plusieurs cinémas, par peur de donner l’impression de profiter de l’incident nucléaire.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Syndrome_chinois

https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_chinois

http://archivesgamma.fr/1979/03/14/syndrome-chinois