Anselm Kiefer

M.2011-1

Alors que lAllemagne prévoit dabandonner l’énergie nucléaire dici 2022, lartiste Anselm Kiefer a déclaré vouloir acquérir une tour de refroidissement de la centrale de Mülheim-Kärlich. « Cette centrale nucléaire est fantastique. Merveilleuse. Cest mon Panthéon », expliquait-il. Il prévoit dy organiser des performances et des installations. La vente aurait lieu au plus tôt lannée prochaine. Aucun prix na pour le moment été évoqué.

Le Journal des arts, 31 octobre 2011

Alors que l’ prévoit d’abandonner l’énergie nucléaire d’ici 2022, l’artiste a déclaré vouloir acquérir une tour de refroidissement de la centrale de Mülheim-Kärlich. [Un projet qui n’est pas au goût des écologistes. Ces derniers craignent la création d’un « mémorial » de l’énergie atomique.] « Nous sommes en discussion avec monsieur Kiefer », a déclaré une porte-parole du fournisseur d’énergie allemand RWE dimanche 30 octobre. Une information qui confirme les propos tenus par Anselm Kiefer lors d’une interview don- née au Spiegel la semaine dernière. L’artiste allemand déclarait vouloir acquérir « au moins une tour de réfrigération » de la centrale de Mülheim-Kärlich. « Cette centrale nucléaire est fantastique. Merveilleuse. C’est mon Panthéon », expliquait-il. Il prévoit notamment d’y organiser des performances de et des installations. “Tu peux faire l’échelle de Jacob ‒ l’ange descend.” La vente aurait lieu au plus tôt l’année prochaine et aucun prix n’a pour le moment été évoqué.

MÜLHEIM-KÄRLICH (ALLEMAGNE) Le journal des arts – 31 Octobre 2011

http://archivesgamma.fr/2011/10/31/58

Laisser un commentaire