Leclercq

Jacques Leclercq
Éditions du Chêne, 1988 – 437 pages

“L’ère nucléaire est un magnifique ouvrage qui raconte la formidable industrie de l’électricité née de la découverte de la fission de l’atome. La perspective de ce livre est mondialiste et historique, la progression de l’électricité nucléaire comme source nouvelle d’énergie apparaît dans le panorama des techniques, et des méthodes retenues par les 26 nations qui ont développé les 370 centrales en service à ce jour. L’apport et le rôle de chaque grande nation, les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Japon, l’URSS…sont largement analysés. Une place particulière est donnée à la France, que sa politique industrielle a mise au deuxième rang mondial pour la puissance installée et au premier rang pour la production d’électricité d’origine nucléaire. A travers schémas, cartes et dessins originaux, photos, en provenance du entier, nous comprenons ce qu’est une nucléaire. L’iconographie, par sa diversité, par les peintures d’artistes nous font découvrir ce monde, notre monde, sans aucune peine, mais avec un plaisir immense. Il répond enfin (et à un niveau inégalé) à ce questions que nous nous posons tous : le monde de l’ est-il dangereux ? les craintes de l’opinion sont-elles justifiées ? les centrales sont-elles fiables ? comment est assurée la radioprotection des travailleurs et des populations ?”

“The age in which we live has, for the public, been marked by the nuclear engineer and the gigantic edifices he has created. For builders and visitors alike, nuclear power plants will be considered the cathedrals of the 20th century. Their syncretism mingles the conscious and the unconscious, religious fulfilment and industrial achievement, the limitations of uses of materials and boundless artistic inspiration, utopia come true and the continued search for harmony.”

http://archivesgamma.fr/2021/03/01/leclercq