Architecture à Tchernobyl

O.2011-2

Ce train accueille les touristes et répond aux besoins industriels de la zone. Située à 4 mètres au-dessus du sol, la voie offre une vue dégagée sur le paysage. Les vieux objets éparpillés à lhorizon apparaissent comme des attractions touristiques. Les façades vitrées sont équipées de stores métalliques pour protéger les visiteurs de la radioactivité. Les trains sont lavés dans la zone de décontamination de la gare. Lespace entre les quais sert aux guides touristiques.

Architecte : Arina Ageeva. Consultants : Konstantin Bondarenko, Dmitry Zhukov, 2011

 

La colonne vertébrale de ce projet est un mono-rail doté de quatre stations. Cette voie ferrée éco-responsable et profitable va accueillir les touristes et répondre aux besoins industriels de la zone. La voie, située de 4 à 6 mètres au dessus du sol, offre une meilleure vue sur le paysage, réduit les nuisances sonores et permet aux de circuler librement. Les vieux objets éparpillés à l’horizon apparaissent comme des attractions touristiques. A l’ouest, une zone moins boisée sera mise à profit pour construire une ferme éolienne. Les façades vitrées sont équipées de stores couverts d’une fine pellicule de métal protégeant les visiteurs de l’exposition à la radioac- tivité et au soleil. En entrant dans la station, les trains sont lavés dans une zone de décontamination. L’ entre les quais sert aux guides touristiques. Au premier étage, il y a des douches d’urgence et une zone de décontamination où les vêtements pollués des visiteurs peuvent être collectés.

Architecte : Ageeva Arina ; consultants: Konstantin Bon- darenko, Dmitry Zhuikov; 2011

http://archivesgamma.fr/2011/02/04/60

Laisser un commentaire