IIIe Type

A.1966-1

Iossif Chklovski est célèbre pour une prise de position à rapprocher du Paradoxe de Fermi. Selon l’échelle de Kardachev, une civilisation de Type III est une civilisation qui aurait à sa disposition et qui maîtriserait pour sa consommation d’énergie une puissance d’au moins 1036 W, soit la totalité de l’énergie disponible dans la galaxie où elle réside.

Iossif Chklovski est aussi célèbre pour une prise de position à rapprocher du Paradoxe de Fermi. Selon l’échelle de Kardachev, une civilisation de Type III est une civilisation qui aurait à sa disposition et qui maîtriserait pour sa consommation d’énergie une puissance d’au moins 1036 W, soit la totalité de l’énergie disponible dans la galaxie où elle réside. D’après Chklovski, si elle existe, une telle civilisation devrait rayonner une quantité très importante d’énergie, soit par l’émission de « fuites » involontaires ou par l’émission intentionnelle de messages. La quantité d’énergie diffusée à l’occasion de ces émissions serait telle que les Terriens, pourtant pas encore parvenus au stade de civilisation de Type I de l’Échelle de Kardachev, avec la technologie dont ils disposent depuis les années 1960, seraient néanmoins en d’en intercepter. Constatant l’absence de telles interceptions, Chklovski, quelque peu désabusé, a conclu au suicide obligé d’une super-civilisation de Type III. Iossif Chklovski est enfin célèbre pour avoir coécrit un livre avec Carl SaganIntelligent Life in the Universe (1966).

http://archivesgamma.fr/2022/03/21/iiie-type